Nutrition

Vous vous sentez seul ? Montez le volume de la musique !

Le son pourrait être utilisé pour lutter contre le sentiment de solitude, notamment pendant les périodes d'isolement ou de quarantaine

Le son aide à lutter contre le sentiment de solitude, notamment pendant les périodes d’isolement et de quarantaine liées au COVID-19.

Une nouvelle étude a révélé que les personnes qui sont exclues socialement montrent une préférence pour les sons de volume plus élevé, comme la musique ou le bruit de fond, par rapport à celles qui se sentent socialement acceptées, et que des volumes plus élevés peuvent aider à combattre le sentiment d’exclusion. Les bruits forts ne sont pas seulement désirés à la suite d’une exclusion sociale, ils sont également efficaces pour atténuer les effets psychologiques négatifs de l’exclusion sociale, tels que la douleur sociale, les sentiments de colère, la solitude et l’humeur détériorée », a déclaré l’auteur principal. Il semble que les préférences pour les volumes plus forts puissent ne pas être uniquement motivées par des raisons physiologiques, comme le fait de vouloir obtenir plus de plaisir sensoriel avec de la musique forte, mais par un besoin de connexion sociale.

Cette recherche est particulièrement importante alors que nous cherchons des moyens de supporter et de récupérer de l’isolement social forcé résultant des lockdowns COVID-19 en Australie et dans le monde. La solitude est à la fois omniprésente et coûteuse. Par exemple, elle peut être considérée comme la version psychologique de la douleur chronique, qui peut entraver la productivité au travail en agissant comme une distraction. En période de COVID, les répercussions pourraient être plus graves, comme le fait de ne pas pouvoir tolérer la solitude pendant les périodes de confinement ou de quarantaine, ce qui pourrait entraîner des violations des protocoles de distanciation sociale.

Ecouter de la musique fort aide à tromper la solitude

« Le son semble être une alternative très pratique et gratuite qui pourrait aider dans ces circonstances ». Selon le Dr Wang, directeur de l’étude, la raison en est que le son transmet un sentiment de proximité interpersonnelle avec les autres. Le son reflète la proximité physique et sociale avec d’autres personnes. C’est parce que les lieux vivants et animés ont tendance à être plus bruyants que les lieux sans vie et stériles. En outre, les gens ont tendance à être plus loquaces en présence de leurs amis et plus silencieux en présence d’étrangers, de sorte qu’avec le temps, les sons forts pourraient nous rappeler des événements animés et des personnes dont nous sommes plus proches.

Le remède à la solitude n’est pas uniquement lié aux volumes sonores élevés et de nombreuses personnes peuvent reconnaître des moments de leur vie où elles n’ont pas conscience d’utiliser le son comme un réconfort social. Cela pourrait expliquer pourquoi les gens semblent souvent préférer le bruit de fond, même lorsqu’ils n’ont pas l’intention d’y prêter attention. Comme laisser la télévision allumée pendant les tâches ménagères, ou même lorsque le bruit peut potentiellement interférer avec la tâche à accomplir, comme écouter de la musique en étudiant.

Le son: la trace du lien social crucial pour tout homme

L’étude a porté sur 12 expériences menées auprès de plus de 2000 personnes en Australie, à Singapour, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Cette étude montre que les gens ont tendance à éviter instinctivement les sons trop forts en raison de leur inconfort physique. Mais on savait moins pourquoi les gens ont également tendance à éviter les environnements excessivement silencieux.
Selon le Dr Wang, la solitude est plus qu’un simple sentiment désagréable et peut avoir des effets psychologiques et physiologiques à long terme. Se sentir physiquement et socialement proche d’autres personnes est crucial pour la vie quotidienne et le besoin d’appartenance est considéré comme un besoin humain fondamental. L’exclusion sociale peut menacer des éléments tels que l’estime de soi, l’humeur, la qualité de vie et la longévité.

Il existe un potentiel pour que cette recherche soit utilisée dans des environnements tels que les hôpitaux et les maisons de retraite. Elle peut également être utilisée pour les personnes qui occupent des emplois solitaires, vivent seules ou endurent une période de quarantaine COVID-19. Augmenter le volume peut atténuer les émotions négatives, probablement en raison du sentiment de compagnie qu’il procure.

Source

Deming Wang et al, Loudness Perceptions Influence Feelings of Interpersonal Closeness and Protect Against Detrimental Psychological Effects of Social Exclusion, Personality and Social Psychology Bulletin (2021). 

Articles similaires