Voir tous les avantages thérapeutiques du chénopode blanc

avantages thérapeutiques du chénopode blanc

Venant de l’Afrique du nord, d’Europe et du Moyen-Orient, le chénopode blanc est consommé depuis des années en tant que farine et céréales. On peut aussi la trouver dans différents pays du monde entier. Ansérine blanche, chou gras ou encore épinard sauvage : ce sont tous des noms attribués au chénopode blanc, qui est une plante sauvage de 30 à 200 cm de hauteur. Chenopodium album L. est son nom scientifique utilisé depuis 1753.Appartenant à la famille des amaranthaceae, c’est un légume qui n’a pas de cholestérol. Par contre, il a des valeurs nutritionnelles importantes et de nombreuses indications thérapeutiques. On trouve dans ses feuilles des protéines, des calciums, des vitamines A et C.On trouve également de phosphore, des sels minéraux, des vitamines B2 et PP dans le chénopode blanc.

Qui peuvent vraiment bénéficier de cette plante ?

Le chénopode blanc est votre meilleur compagnon si vous voulez perdre du poids ou si vous voulez avoir une taille de guêpe. En effet, cette plante favorise efficacement la perte de poids. C’est un élément essentiel à ne pas négliger si vous suivez un régime minceur. En effet, il est rempli d’eau, ce qui favorise l’obtention d’une sensation de satiété de manière facile.

Les personnes souffrantes des différentes maladies peuvent aussi profiter des bienfaits du chénopode blanc. Avec l’avis d’un médecin, ce dernier peut résoudre efficacement les problèmes rénaux, lithiasiques, hépatiques et arthritiques.

Pourquoi utiliser le chénopode blanc ?

Cette plante possède des propriétés rafraîchissantes et sédatives.

Ce sont les tiges, les feuilles et les jeunes pousses du chénopode blanc qui sont souvent utilisé en cuisine. En effet, cette plante herbacée se marie parfaitement avec les salades, le riz, les soupes ou même les garnitures de pâtes. Disposant d’une propriété farineuse, il est aussi parfait pour les pains et les galettes.

A part ses différents bienfaits, il est aussi accessible presque partout. Il s’adapte à tous les types de sol, et s’intègre facilement à votre jardin potager.

On peut extraire un colorant vert à partir des jeunes pousses du chénopode blanc. Ses racines peuvent donner un substitut de savon doux.

Pour plus d’efficacité thérapeutique, on n’utilise que les jeunes plantes du chénopode blanc.

Forme et mode d’emploi du chénopode blanc

Le chénopode blanc est reconnu par ses feuilles idéalement en forme de patte d’oie, qui est coloré d’un vert blanchâtre. Son utilisation en phytothérapie est variée. Ce sont ses feuilles et ses graines qui sont transformées. Le chénopode blanc est disponible en cataplasme, en infusion, en teinture ou en décoction.

Est-ce qu’on doit faire attention à son utilisation ?

Quelle que soit la préparation choisie, il ne provoque que des effets positifs sur l’organisme. Il peut même apporter jusqu’à 58 calories. Par ailleurs, il a des constituants (nitrates, saponine et acide oxalique) pouvant provoquer des effets néfastes sur le corps. Donc, il ne faut surtout pas le manger cru.