Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
SéniorStyle de vie

Voci un classement des meilleurs pays pour passer sa retraite à l’étranger

Passer sa retraite à l'étranger peut être une expérience enrichissante, offrant la possibilité de découvrir de nouvelles cultures, de profiter d'un climat agréable et de vivre une vie plus tranquille.

Solange Leroy

Plus d’un million de Français choisissent de passer leur retraite à l’étranger, à la recherche d’un cadre de vie agréable et de nouvelles expériences. Mais avec tant de destinations disponibles, comment choisir le pays idéal ?

1 -La Grèce : un paradis culturel et fiscal

La Grèce occupe la première place de notre classement. Avec son riche patrimoine culturel, ses paysages magnifiques et son régime fiscal avantageux, la Grèce attire de nombreux retraités français. Pour les anciens employés du privé, l’imposition est fixée à seulement 7 % pendant 15 ans, ce qui en fait un choix attrayant sur le plan financier.

2 – Le Portugal : une destination de choix

Le Portugal, qui a longtemps été en tête du classement, occupe maintenant la deuxième place. Ce pays séduit les retraités grâce à son patrimoine culturel riche, ses plages magnifiques et son climat agréable. De plus, le Portugal offre des avantages fiscaux intéressants, avec un taux d’imposition fixé à 10 % pendant 10 ans pour les retraités français.

Nouveauté pour 2024 le Portugal met fin au paradis fiscal des retraités européens.

Le Portugal est depuis longtemps une destination prisée par les retraités européens en raison de son climat agréable, de son coût de la vie abordable et de son régime fiscal avantageux. Cependant, le Premier ministre portugais, Antonio Costa, a récemment annoncé la fin de ce paradis fiscal pour les retraités étrangers à partir de 2024. Cette décision vise à mettre fin à l’injustice sociale que représente ce régime fiscal spécial, qui permettait aux retraités européens de bénéficier d’une exonération d’impôts pendant 10 ans.

Le régime fiscal spécial pour les retraités étrangers, connu sous le nom de résident non habituel (RNH), a été mis en place en 2009. Il offrait aux retraités européens la possibilité de bénéficier d’une exonération d’impôts sur le revenu pendant 10 ans, à condition de résider au Portugal plus de la moitié de l’année. Cette mesure visait à attirer les retraités étrangers et à stimuler l’économie portugaise.

Grâce à ce régime fiscal avantageux, de nombreux retraités européens ont choisi de s’installer au Portugal. Outre l’exonération d’impôts sur le revenu, ils pouvaient également bénéficier d’un taux d’imposition réduit à 10 % sur les revenus provenant de l’étranger. Cette situation a permis aux retraités de profiter pleinement de leur pension tout en bénéficiant d’un cadre de vie agréable

Les raisons de la fin du régime fiscal avantageux

Le Premier ministre portugais a justifié la fin de ce régime fiscal spécial par des considérations d’injustice sociale. En effet, les retraités portugais, qui ne bénéficiaient pas de ces avantages fiscaux, étaient soumis à une imposition normale. Cette disparité de traitement a été jugée inéquitable, d’autant plus que le coût de la vie a augmenté au Portugal ces dernières années, notamment dans les zones touristiques prisées par les retraités étrangers.

Les conséquences pour les retraités étrangers

La fin du régime fiscal spécial aura des conséquences financières pour les retraités étrangers résidant au Portugal. À partir de 2024, ils devront payer des impôts sur le revenu, même si le taux d’imposition sera limité à 10 %. Cette mesure vise à rétablir l’équité fiscale entre les retraités étrangers et les retraités portugais. Cependant, il est important de noter que même avec l’imposition, le coût de la vie au Portugal reste inférieur à celui de nombreux autres pays européens, ce qui en fait toujours une destination attrayante pour les retraités.

Les réactions des retraités étrangers

Les réactions des retraités étrangers à la fin du régime fiscal spécial sont mitigées. Certains comprennent la nécessité d’une plus grande équité fiscale, tandis que d’autres regrettent la perte de cet avantage financier. Malgré cela, de nombreux retraités étrangers prévoient de rester au Portugal en raison de sa qualité de vie et de son coût de la vie abordable.

Les alternatives pour les retraités étrangers

Bien que la fin du régime fiscal spécial puisse sembler décourageante pour certains retraités étrangers, il existe encore des alternatives intéressantes pour ceux qui souhaitent s’installer au Portugal. Par exemple, le pays propose toujours un taux d’imposition réduit pour les revenus provenant de certaines activités, telles que les pensions étrangères. De plus, le coût de la vie reste abordable par rapport à de nombreux autres pays européens.

L’impact sur l’économie portugaise

Il est important de noter que la fin du régime fiscal spécial pour les retraités étrangers aura un impact sur l’économie portugaise. En effet, de nombreux retraités étrangers ont investi dans l’immobilier et ont contribué à la croissance économique du pays. Cependant, il est également possible que cette décision permette de rééquilibrer le marché immobilier et de rendre le logement plus abordable pour les Portugais.

3 – L’Espagne : un système de santé de qualité

L’Espagne se classe troisième grâce à son système de santé de qualité, similaire à celui dont bénéficient les retraités en France. Ce pays offre également un mode de vie agréable, avec un climat méditerranéen et de nombreuses activités de loisirs. Cependant, il est important de noter que le coût de la vie peut varier considérablement en fonction de la région choisie.

4 – Le Maroc : un climat ensoleillé et des loisirs variés

Le Maroc est le premier pays non-européen de notre classement, se classant à la quatrième place. Ce pays séduit de plus en plus de retraités français grâce à son climat ensoleillé, ses loisirs variés et son coût de la vie abordable. Cependant, il est important de prendre en compte les faiblesses du système de santé et des infrastructures dans certaines régions.

5 – La Thaïlande : un paradis exotique à petit prix

La Thaïlande est une destination très prisée des retraités français grâce à ses plages paradisiaques, son coût de la vie abordable et sa culture riche. Un couple de retraités peut y vivre pour moins de 1 000 € par mois, location comprise. Cependant, il est important de prendre en compte les différences culturelles et les barrières linguistiques lors de la planification d’un déménagement en Thaïlande.

6 – L’Île Maurice : un paradis tropical

L’Île Maurice est une destination de rêve pour de nombreux retraités français. Avec ses plages de sable blanc, ses eaux turquoise et son climat tropical, l’Île Maurice offre un cadre de vie idyllique. De plus, ce pays propose un régime fiscal attractif pour les retraités étrangers, avec une imposition forfaitaire de 15 % sur les revenus étrangers.

7 – Le Sénégal : une destination en plein essor

Le Sénégal est de plus en plus populaire parmi les retraités français à la recherche d’une expérience africaine authentique. Ce pays offre un climat agréable, une culture riche et une population accueillante. Cependant, il est important de prendre en compte les différences culturelles et les défis liés à la langue lors de la planification d’un déménagement au Sénégal.

8 – La Tunisie : entre culture et plages

La Tunisie est une destination attrayante pour les retraités français grâce à sa richesse culturelle, ses plages magnifiques et son coût de la vie abordable. Cependant, il est important de prendre en compte les défis liés à la sécurité et à la stabilité politique dans certaines régions du pays.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi