Vin rouge et resvératrol: Bons pour votre cœur?

Le resvératrol contenu dans le vin rouge pourrait être un ingrédient clé pour protéger le cœur.  Le vin rouge, avec modération, a longtemps été considéré comme bénéfique pour une bonne santé cardiaque. L’alcool et certaines substances dans le vin rouge appelé antioxydants peuvent visiblement aider à prévenir certaines maladies coronariennes et les crises cardiaques.

Les liens entre le vin rouge et le diminution des crises cardiaques ne sont pas complètement compris. Mais une partie du bénéfice vu vin rouge pourrait venir des antioxydants qu’il contient. Bien sûr, personne ne recommandera jamais de boire de l’alcool pour les avantages cardiaques. Surtout si vous avez des antécédents familiaux de dépendance à l’alcool. Mais si vous êtes déjà habitué à déguster un verre de vin rouge avec votre repas du soir, boire avec modération semble aider votre cœur.

Resvératrol dans le vin rouge

Les antioxydants dans le vin rouge appelés polyphénols peuvent aider à protéger les vaisseaux sanguins. Un polyphénol particulier, appelé resvératrol est une substance dans le vin rouge qui a attiré l’attention des chercheurs pour ses bienfaits pour la santé.

Le resvératrol pourrait aider à prévenir les dommages des vaisseaux sanguins, à réduire le cholestérol à faible densité de lipoprotéines (LDL) (le « mauvais » cholestérol) et à prévenir les caillots sanguins. Cependant, les études sur le resvératrol sont mitigées. Certaines recherches montrent que le resvératrol pourrait être lié à un risque plus faible d’inflammation et de coagulation du sang, ce qui peut expliquer la réduction du risque de maladie cardiaque. Mais d’autres études sont plus mitigées.

Resvératrol dans les raisins, suppléments et autres aliments

Il y a différentes sources de revératrol. Le resvératrol dans le vin rouge provient de la peau des raisins utilisés pour faire du vin. Comme le vin rouge est fermenté avec des peaux de raisin plus longtemps que le vin blanc, le vin rouge contient plus de resvératrol. Il suffit de manger des raisins ou de boire du jus de raisin pour des apports en resvératrol sans boire d’alcool. Les jus de raisin rouge  peuvent avoir certains des mêmes bienfaits pour la santé du cœur que le vin rouge. Les arachides, les myrtilles et les canneberges contiennent également du resvératrol. La quantité de resvératrol dans les aliments et le vin rouge peut varier considérablement. Des suppléments de resvératrol sont également disponibles dans les boutiques diététiques et bio.

Boire avec modération, ou pas du tout

Les avantages potentiels pour la santé du cœur du vin rouge semblent prometteurs. Ceux qui boivent des quantités modérées d’alcool, y compris de vin rouge, semblent avoir un risque plus faible de maladie cardiaque. Cependant, il est important de comprendre que les études comparant les buveurs modérés aux non-buveurs pourraient surestimer les avantages de la consommation modérée d’alcool parce que les non-buveurs pourraient déjà avoir des problèmes de santé.

De plus, l’alcool peut créer une dépendance et causer ou aggraver d’autres problèmes de santé.

Boire trop d’alcool augmente votre risque de :

– Maladies du foie et du pancréas

– Insuffisance cardiaque

– Hypertension artérielle

– Certains types de cancer

– AVC

– Accidents, violence et suicide

– Gain de poids et l’obésité

Évitez complètement l’alcool si vous :

– êtes enceintes

– Avez des antécédents familiaux personnels ou forts d’alcoolisme

– Avez une maladie du foie ou du pancréas associée à la consommation d’alcool

– Avez une insuffisance cardiaque ou un cœur faible

– Prenez certains médicaments

Si vous buvez déjà du vin rouge, faites-le avec modération. Pour les adultes en bonne santé, cela signifie :

Jusqu’à un verre par jour pour les femmes de tous âges.

Jusqu’à un verre par jour pour les hommes de plus de 65 ans.

Jusqu’à deux verres par jour pour les hommes de 65 ans et moins. La limite pour les hommes est plus élevée parce que les hommes pèsent généralement plus que les femmes et ont plus d’enzymes qui métabolisent l’alcool.

Pour mémoire: un verre de vin correspond à une quantité de :12 CL

Source :
Estruch R et coll. Primary prevention of cardiovascular disease with a Mediterranean diet. N. Engl. J. Med ; 368 : 1279-90.

De la Torre R et coll. Protective effect of homovanillyl alcohol on cardiovascular disease and total mortality: virgin olive oil, wine, and catecholmethylathion. Am. J. Clin. Nutr. ; 105 : 1297-1304.