Prévention et soins naturels des verrues

Dans les pays Occidentaux, les verrues touchent surtout les enfants et les adolescents, principalement entre 12 et 16 ans. Jusqu’à 22% des enfants en âge scolaire sont touchés par les verrues, les filles davantage que les garçons et 70% des verrues apparaissent sur les mains.

Une verrue est une petite tumeur de la peau d’origine virale, en général bénigne, présentant une surface irrégulière. Les verrues vulgaires et planes sont les plus fréquentes. Les verrues sont souvent localisées sur les mains, la plante des pieds et parfois au niveau du visage. Elles sont très contagieuses, que cela soit par autocontamination ou contamination vers une autre personne. Elles sont provoquées par des virus, de la famille des papillomavirus (HPV) qui croissent rapidement au niveau de l’épiderme.

Quelques conseils pratiques en prévention

Evitez de marcher pieds nus dans des lieux publics comme des piscines, douches ou gymnases, portez par exemple des tongs. Avec les pieds nus, la probabilité d’attraper des verrues notamment plantaires est bien plus haute. Il faut savoir que les verres plantaires, c’est-à-dire se trouvant sur la plante des pieds, sont souvent plus difficiles à traiter que les verrues sur la main.

Séchez bien vos pieds et vos mains, car les verrues apprécient particulièrement un milieu humide, notamment dans les espaces se trouvant entre les orteils ou les doigts de la main.

Prenez bien soin de votre peau, des détériorations de la peau comme des petites blessures peuvent favoriser l’entrée des virus provoquant les verrues (HPV). Il est notamment conseillé de couvrir les blessures avec un pansement, d’hydrater régulièrement la peau et d’utiliser une crème solaire pour prévenir les coups de soleil.

Prenez soin de vos ongles. Evitez notamment de vous ronger les ongles, car cela peut provoquer des petites blessures dans la peau autour des ongles et favoriser l’entrée et l’activité des virus provoquant des verrues (HPV). On estime que des particules virales peuvent être dormantes au niveau des cellules de la peau et des blessures peuvent les activer. Se mordre les ongles favorise aussi la transmission des verrues des mains au visage, y compris les lèvres.

Si vous avez des verrues au visage, faites attention avec le rasage, car la contagion peut être accélérée et facilitée. Il faut contourner la verrue avec le rasage et la soigner le plus vite possible.

Sachez quand consulter un médecin : par exemple si la verrue est trop grosse, qu’elle ne disparaît pas après plusieurs mois, qu’elle est douloureuse, ou est présente à des endroits critiques (parties génitales, visage), qu’il y ait une multiplication des verrues ou encore si la forme de la verrue est atypique.

Les solutions naturelles pour traiter les verrues

Un traitement homéopathique à base de Thuja peut parfois s’avérer efficace pour soigner les verrues.

Le jus ou la sève de la chélidoine exercerait un effet positif pour guérir les verrues.

Croyez fort à la guérison, en effet le facteur psychologique ou placebo est très important pour guérir des verrues. Dans la guérison des verrues le facteur psychologique est très important. C’est pourquoi on dit par exemple (parmi de très nombreux autres exemples issus de la médecine populaire) : “tenir très fort un marron dans la main gauche serait efficace pour soigner les verrues”, bien entendu ce phénomène repose sur aucune preuve scientifique, en revanche l’effet psychologique ou placebo exerce le rôle thérapeutique voulu menant parfois à la guérison de cette affection dermatologique.