Vaincre ces 7 obstacles courants à une alimentation saine

Vous n’aimez pas cuisiner ? Vous ne pouvez pas résister à la malbouffe ? Utilisez des stratégies pratiques pour surmonter vos plus grands défis en matière d’alimentation saine.

La vie ne suit pas un cours parfaitement régulier. Vous rencontrerez inévitablement des obstacles sur le chemin d’une alimentation saine. C’est votre façon de réagir qui fait la différence.

Pour une réussite à long terme, vous devrez mettre en place des stratégies pour résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentent. La première étape consiste à identifier et à définir les obstacles potentiels et à réfléchir à des solutions. Identifiez les obstacles les plus susceptibles de vous barrer la route et planifiez à l’avance la manière dont vous allez relever ces défis.

« Je n’ai pas le temps de préparer des repas sains »

Si vous utilisez des stratégies de cuisine intelligente, la création d’un repas sain ne doit pas prendre trop de temps. Planifier à l’avance est un excellent moyen de gagner du temps. Par exemple, faites vos courses pour plusieurs repas en même temps, ou préparez des aliments pendant le week-end et congelez ensuite des portions de la taille d’un repas pour les réchauffer pendant la semaine. Vous pouvez aussi faire simple avec une salade fraîche et une vinaigrette peu calorique, un petit pain complet et un fruit, une soupe ou une entrée saine toute simple.

« Je n’aime pas les fruits et légumes »

Vous n’avez pas besoin d’aimer tous les fruits et légumes frais. Il suffit d’en trouver qui vous plaisent. Faites des expériences en goûtant des produits que vous n’avez jamais mangés auparavant.

Ajoutez des fruits ou des légumes à vos recettes préférées, ou remplacez la viande par des légumes lorsque c’est possible. Expérimentez de nouvelles façons de préparer les produits, comme faire griller des ananas ou cuire légèrement des légumes si vous ne les aimez pas crus.

« Je n’aime pas cuisiner »

Vous n’avez pas envie de devenir un chef gastronomique ? Pas de problème. De nombreux livres de cuisine proposent des recettes pour des repas sains, rapides et faciles à réaliser. Vous pouvez aussi utiliser des raccourcis créatifs qui ne nécessitent pas beaucoup de cuisson, comme les légumes et les viandes maigres. N’oubliez pas non plus que la cuisine est une compétence : Plus vous la pratiquerez, plus vous vous améliorerez.

« Ma famille n’aime pas essayer de nouvelles choses, et c’est trop de travail de faire deux repas différents. »

Vous avez raison, vous ne voulez pas tomber dans le piège de faire de la « bonne » nourriture pour la famille et de la « nourriture de régime » pour vous-même. Demandez plutôt l’avis, et l’aide, de votre famille sur les aliments sains qu’elle aimerait essayer, ce qui pourrait la rendre plus disposée à faire des expériences.

Allez-y doucement, et apportez quelques petits changements chaque semaine. Vous pourrez peut-être rendre certains plats plus sains et plus savoureux, mais votre famille ne s’en rendra même pas compte. Si vous avez un plat préféré que vous ne voulez pas abandonner, préparez-le avec une méthode de cuisson différente, comme la cuisson au four plutôt que la friture.

« Je ne peux pas résister à la malbouffe ! »

Alors que vous préparez votre plan d’alimentation saine, demandez-vous comment vous pouvez intégrer une friandise occasionnelle dans le plan sans faire dérailler vos efforts de perte de poids.

Si vous renoncez à tous vos aliments préférés, vous vous sentirez dépourvu, ce qui diminue vos chances de réussir à gérer votre poids. Donnez-vous la permission d’en manger à l’occasion et avec modération. Trouvez un juste milieu pour les aliments riches en calories.

Vous pouvez également essayer des versions plus saines de vos en-cas préférés, comme des pommes de terre au four plutôt que des chips ordinaires. En outre, mangez des aliments sains avant de vous régaler. Cela peut vous aider à manger moins de vos friandises préférées.

« Quand je mange au restaurant, j’aime manger de grandes portions de mes aliments préférés, pas quelque chose de sain. »

Vous pouvez manger de temps en temps vos aliments préférés si vous le faites sainement. Par exemple, lorsque vous êtes au restaurant, mangez la moitié de votre plat préféré et gardez l’autre moitié pour le lendemain.

Ou, si vous savez que vous allez manger des calories supplémentaires, augmentez votre exercice physique pour la journée. Explorez les moyens de rendre votre plat préféré plus sain. Si votre repas contient une sauce riche, par exemple, demandez qu’elle soit servie à part pour que vous puissiez contrôler la quantité de sauce que vous consommez.

En revanche, si vous sortez souvent au restaurant, il est préférable d’intégrer des choix sains dans votre routine. Vous ne voulez pas qu’une grande indulgence annule tous vos bons efforts.

« Je ne prends pas de petit déjeuner parce que je n’ai pas faim le matin. »

Les recherches montrent que le petit-déjeuner aide les gens à mieux gérer leur poids, en partie parce qu’il leur évite de se sentir affamés et de trop manger plus tard dans la journée.

Donc, même si vous n’avez pas faim, essayez de manger un petit quelque chose le matin. Commencez progressivement en prévoyant de prendre un petit déjeuner deux fois par semaine, puis efforcez-vous de prendre un petit déjeuner tous les jours.