Le saviez vous ?

Vaccins COVID-19 : Que faire en cas d’effets secondaires?

Dans cet article, nous expliquons ce qu'il faut faire en cas d'effets secondaires d'un vaccin COVID-19.

Tous les vaccins, y compris celui contre le COVID-19, peuvent avoir des effets secondaires. Dans le monde entier, il existe actuellement 15 vaccins COVID-19 dont l’utilisation est autorisée dans au moins un pays chacun. Les effets secondaires les plus courants des vaccins COVID-19 sont: la fatigue, la fièvre, les maux de tête, les courbatures, les frissons, les nausées, la diarrhée et la douleur au point d’injection, selon l’Organisation mondiale de la santé. Chaque personne est affectée différemment par la vaccination. Certaines personnes ne ressentent que peu ou pas d’effets secondaires, tandis que d’autres peuvent en ressentir plusieurs et se sentir très mal.

Dans cet article, nous expliquons ce qu’il faut faire en cas d’effets secondaires d’un vaccin COVID-19.

Traitements en vente libre

Toute personne préoccupée par les effets secondaires de la vaccination pourrait se demander si elle doit prendre un médicament en vente libre avant de se faire vacciner, afin de parer à tout effet secondaire avant qu’il ne se produise. Toutefois, si prendre des mesures pour prévenir les symptômes d’autres problèmes de santé est une bonne idée, ce n’est pas le cas ici. Il est préférable d’attendre et de voir si des effets secondaires apparaissent, puis de les traiter individuellement, plutôt que de deviner et de prendre plusieurs produits en vente libre à l’avance.

Il vaudrait mieux demander à son médecin ou son pharmacien local avant de prendre tout médicament en vente libre pour atténuer les effets secondaires du vaccin. Comme le pharmacien connaît les médicaments et les antécédents médicaux d’une personne, il comprend bien les interactions qui peuvent se produire. Mais que se passe-t-il si une personne n’est pas en mesure de contacter son pharmacien et qu’elle a besoin d’un soulagement immédiat de douleurs musculaires, de douleurs au point d’injection, de fièvre ou d’une combinaison de ces problèmes ?
Dans ce cas, les produits suivants peuvent aider :

ibuprofène
paracétamol
aspirine

Solutions à domicile

Pour ceux qui préfèrent ne pas prendre de médicaments en vente libre ou qui recherchent des traitements supplémentaires, plusieurs techniques de soins personnels peuvent aider à atténuer les effets secondaires de la vaccination COVID-19. Pour les réactions au site d’injection, telles que la douleur ou le gonflement, utilisez un gant de toilette humide, propre et frais pour créer une compresse. Cela peut également aider à soulager les douleurs musculaires et articulaires.

Pour soulager la douleur ou la raideur du bras, bougez-le autant que possible. Cela peut sembler contre-intuitif et causer un peu d’inconfort, mais cela aide à prévenir d’autres raideurs en décontractant les muscles endoloris.

Toute personne souffrant de frissons et d’une faible fièvre doit s’assurer de boire beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation. Porter des vêtements légers et s’habiller en plusieurs couches permet d’éviter la surchauffe.

Qu’est-ce que le « bras COVID » ?

Il peut s’agir d’un effet secondaire de la vaccination Moderna COVID-19. Il s’agit d’une éruption cutanée rouge et tachetée qui peut apparaître autour du site d’injection, généralement environ 7 jours après la réception de la première dose du vaccin, bien que le moment puisse varier. Bien que l’apparition de l’éruption puisse être alarmante, elle ne met pas la vie en danger. Si cette éruption se développe et devient gênante, utilisez une compresse froide soit un sac de glace enveloppé dans une serviette.

Une autre option consiste à consulter un pharmacien pour déterminer si la prise d’un antihistaminique, est sans danger. Les antihistaminiques peuvent causer de la somnolence, donc une personne ne devrait pas conduire avant d’être certaine des effets du médicament. L’éruption cutanée a tendance à durer environ 5 jours, mais elle peut durer jusqu’à 3 semaines. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter si elle se développe après et dure plus longtemps que les autres effets secondaires du vaccin.

Quelle est la durée des effets secondaires ?

Les effets indésirables des vaccins COVID-19 ne devraient durer que quelques jours. S’ils durent plus longtemps, contactez un médecin. Certains effets secondaires, comme la fièvre, les frissons et la fatigue, sont également des symptômes du COVID-19. Il est possible de contracter une infection par le SRAS-CoV-2 juste avant ou après avoir reçu le vaccin, avant que le corps n’ait eu le temps de produire les bons anticorps et de développer une immunité. En outre, bien que les vaccins soient très efficaces, ils ne garantissent pas une protection à 100 % contre le virus.

Il est important de garder à l’esprit qu’aucun vaccin ne peut causer la COVID-19 car aucun ne contient le virus SRAS-CoV-2 dans son intégralité. Toute personne qui développe la COVID-19 après avoir reçu le vaccin a probablement été exposée au virus avant d’avoir pu développer une immunité suffisante. Si les effets secondaires qui ressemblent aux symptômes du COVID-19 persistent, faites un test de dépistage du COVID-19 et suivez les directives concernant l’auto-isolement.

Quand consulter un pharmacien

Un pharmacien peut aider à déterminer si les médicaments en vente libre sont sûrs et appropriés pour chaque personne, et si oui, quelles sont les meilleures options. Il tient compte des antécédents médicaux de la personne et s’assure que les produits en vente libre n’interagissent pas avec d’autres médicaments. En outre, le pharmacien peut recommander des remèdes maison et indiquer s’il faut contacter un médecin. Il peut également expliquer comment utiliser un médicament, comment il fonctionne et quels sont les effets secondaires à surveiller.

Quand consulter un médecin

Contactez un professionnel de la santé si les effets secondaires s’aggravent de manière significative. Il peut s’agir d’une sensibilité extrême, d’une douleur ou d’une rougeur au site d’injection. Consultez également un professionnel de la santé si les effets secondaires durent plus de quelques jours. Toute personne qui pourrait avoir une réaction allergique grave au vaccin doit appeler les urgences ou recevoir des soins médicaux d’urgence. Cette réaction peut entraîner une anaphylaxie et peut se traduire par une difficulté à respirer, une fermeture de la gorge, un gonflement du visage et de l’urticaire. Ces réactions au vaccin sont très rares, et l’anaphylaxie touche 2 à 5 personnes sur 1 million de personnes qui reçoivent un vaccin COVID-19.

Les réactions anaphylactiques au vaccin ont tendance à se produire rapidement. Après avoir reçu une dose du vaccin, la personne sera observée par un professionnel de la santé pendant environ 15 minutes. Cela permet de s’assurer qu’en cas de réaction allergique, les professionnels de la santé sont à portée de main et préparent le traitement.

Surveillance des effets secondaires

Nous avons donné dans cet article certains des effets secondaires les plus courants du vaccin, mais le fait de ressentir d’autres effets indésirables ne signifie pas nécessairement que quelque chose ne va pas. Les effets secondaires montrent que le vaccin fonctionne, que l’organisme crée des anticorps et développe une mémoire immunitaire pour combattre les futures infections par le SRAS-CoV-2. Chacun réagit différemment aux vaccins, et certaines personnes éprouvent des effets secondaires plus graves que d’autres. La gravité des effets secondaires n’est pas en corrélation avec le niveau d’immunité de l’organisme.

Sources

Delayed Localized Hypersensitivity Reactions to the Moderna COVID-19 Vaccine
A Case Series

Coronavirus disease (COVID-19): Vaccines safety

Possible Side Effects After Getting a COVID-19 Vaccine

 

Articles similaires