On en parle

Ustensiles de cuisine toxiques pour la santé: menez l’enquête dans votre cuisine pour les éliminer

Les ustensiles de cuisine que vous utilisez quotidiennement pour cuisiner des aliments sains sont peut-être toxiques !

Vous connaissez probablement déjà les aliments sains à consommer et les aliments toxiques à éviter, mais avez-vous déjà réfléchi à votre batterie de cuisine ? Utilisez-vous actuellement des ustensiles de cuisine non toxiques ? Les ustensiles de cuisine que vous utilisez quotidiennement pour cuisiner des aliments sains sont peut-être toxiques !

Nous vivons à l’ère de la commodité et de la rapidité. Nous ne voulons même pas prendre le temps de faire fondre du beurre ou de l’huile de coco sur nos poêles pour que les aliments ne collent pas, alors nous optons pour des ustensiles de cuisine antiadhésifs. Certaines des marques d’ustensiles de cuisine les plus populaires et les plus utilisées sont antiadhésives et connues pour contenir un produit chimique qui a été lié à des problèmes de santé majeurs, notamment le cancer. Utiliser des ustensiles de cuisson malsains pour cuisiner des aliments sains n’a tout simplement aucun sens. Êtes-vous empoisonné par vos ustensiles de cuisine ? Jetons un coup d’œil aux ustensiles de cuisson toxiques que vous devriez éviter et aux ustensiles de cuisson les plus sûrs que vous devriez commencer à utiliser dès aujourd’hui !

Pourquoi les ustensiles de cuisine sont importants

Vous pensez peut-être que vos casseroles et poêles font le travail qu’elles doivent faire ou qu’elles ont coûté cher et qu’elles doivent donc être bonnes, mais utilisez-vous vraiment des ustensiles de cuisine sains ?

Par exemple, savez-vous que l’utilisation de casseroles antiadhésives pour chauffer vos aliments peut mettre votre santé en danger ? C’est vrai. Les ustensiles de cuisine antiadhésifs contiennent presque toujours un produit chimique fabriqué par l’homme appelé acide perfluorooctanoïque, également connu sous le nom de PFOA ou C8. Selon L’APFO peut être un problème de santé car il peut rester longtemps dans l’environnement et dans le corps humain. Des études ont révélé qu’il est présent dans le monde entier à des niveaux très faibles dans le sang d’à peu près tout le monde. Des études sur les animaux ont également présenté un lien entre l’exposition à l’APFO et le développement de cancers.

Chez les animaux de laboratoire auxquels on a administré de grandes quantités, l’APFO peut affecter la croissance et le développement, la reproduction et léser le foie. Donc, en plus des problèmes de cancer, nous parlons d’autres répercussions très graves sur la santé, notamment des dommages au foie, l’infertilité et des retards de croissance et de développement.

Les ustensiles de cuisson antiadhésifs et leur teneur en PFOA ne sont qu’un exemple parmi d’autres des raisons pour lesquelles il vaut mieux reconsidérer les ustensiles de cuisson que vous utilisez. Beaucoup de gens pensent que se débarrasser de leurs ustensiles de cuisine et les remplacer tous sera un fardeau. Mais le fardeau est en fait associé aux cancers et autres problèmes de santé graves liés aux ustensiles de cuisine toxiques.

Examinons de plus près les ustensiles de cuisine à éviter autant que possible (idéalement, entièrement !).

Batterie de cuisine toxique ?

Malheureusement, si vous entrez dans un grand magasin de nos jours, il vous sera très facile de trouver une casserole ou une poêle potentiellement dangereuse pour votre santé. Voici quelques-uns des ustensiles de cuisine les plus dangereux qu’il vaut mieux éviter complètement :

Les ustensiles de cuisson antiadhésifs sont de loin l’une des formes d’ustensiles de cuisson les plus inquiétantes. Les ustensiles de cuisson antiadhésifs contenant des produits chimiques perfluorés peuvent, en l’espace de deux à cinq minutes sur une cuisinière classique, dépasser des températures qui provoquent la dégradation de leur revêtement et donc la libération de particules et de gaz toxiques liés à des maladies humaines.

Les ustensiles de cuisson en aluminium sont connus pour être très réactifs et s’infiltrer dans les aliments. Eviter les ustensiles de cuisson dont la surface de cuisson est constituée de tout type d’aluminium, y compris l’aluminium anodisé antiadhésif et l’aluminium céramique antiadhésif.

Il a également été démontré que les ustensiles de cuisson en métal moucheté et les poêles à frire en fonte émaillée relâchent l’aluminium.

Les ustensiles de cuisson en silicone sont des caoutchoucs synthétiques constitués de silicium et d’oxygène liés. Les ustensiles de cuisson en silicone n’ont pas eu suffisamment de recherches scientifiques pour confirmer avec certitude que le silicone peut s’échapper des ustensiles de cuisson et éventuellement contaminer les aliments.

6 dangers pour la santé des ustensiles de cuisine toxiques

1. Retards de développement de l’enfant

Selon une étude de l’UCLA dirigée par Chunyuan Fei, l’exposition prénatale au perfluorooctanoate (PFOA) et au perfluorooctanesulfonate (PFOS) a été liée à des retards de développement chez les enfants. L’étude a révélé que les mères ayant des niveaux plus élevés d’APFO dans le sang ont des tout-petits et des bébés qui sont moins susceptibles d’atteindre les étapes du développement de manière précoce.

2. Un taux de cholestérol élevé

La recherche a montré que les produits chimiques utilisés pour fabriquer les ustensiles de cuisson antiadhésifs peuvent entraîner des problèmes de santé majeurs. Par exemple, un lien a été établi entre l’hypercholestérolémie et les produits chimiques utilisés dans les ustensiles de cuisson. Une étude portant sur 12 000 enfants a été réalisée afin de déterminer les taux sanguins d’APFO et de SPFO (les deux produits chimiques couramment présents dans les ustensiles de cuisson antiadhésifs). Les chercheurs ont observé que les enfants présentant les taux les plus élevés de ces deux produits chimiques toxiques étaient également plus susceptibles de présenter des taux anormalement élevés de cholestérol total et de « mauvais » cholestérol LDL.

3. Neurotoxicité

L’aluminium est souvent utilisé dans les ustensiles de cuisine car il est capable de conduire rapidement la chaleur. Quel est le problème ? L’aluminium peut être lessivé très facilement, surtout lorsqu’il est exposé à la chaleur et/ou à des aliments acides. La consommation de grandes quantités d’aliments transformés contenant des additifs à base d’aluminium ou la cuisson fréquente d’aliments acides dans des casseroles en aluminium peut exposer une personne à des niveaux d’aluminium plus élevés qu’une personne qui consomme généralement des aliments non transformés et utilise des casseroles faites d’autres matériaux (par exemple, de l’acier inoxydable ou du verre.

La relation controversée de l’aluminium avec la maladie d’Alzheimer a donné lieu à de nombreuses études scientifiques évaluant une relation possible entre l’accumulation d’aluminium dans l’organisme et la neurotoxicité. Par mesure de précaution, mieux vaut éviter les ustensiles de cuisson en aluminium, y compris l’aluminium anodisé antiadhésif et l’aluminium antiadhésif en céramique.Il a également été démontré que les ustensiles de cuisson en métal moucheté et les poêles en fonte émaillée relâchent de l’aluminium.

4. Problèmes de thyroïde, inflammation du foie et affaiblissement du système immunitaire

Il existe d’autres raisons majeures d’éviter les ustensiles de cuisson antiadhésifs contenant des substances chimiques perfluorées qui peuvent être lessivées dans les aliments que vous consommez. Les produits chimiques perfluorés sont associés à un poids et une taille plus faibles chez les nouveau-nés, à un taux de cholestérol élevé, à des niveaux anormaux d’hormones thyroïdiennes, à une inflammation du foie et à une défense immunitaire plus faible contre les maladies.

5. Allergies et symptômes de la grippe

Les poêles antiadhésives peuvent produire des fumées toxiques qui peuvent créer des allergies et des symptômes de grippe chez les utilisateurs.

6. Cancer

Si cette liste n’était pas déjà assez mauvaise, il faut y ajouter le cancer. La recherche scientifique démontre un lien possible entre l’APFO et le cancer.

Sources

Perfluorooctanoic Acid (PFOA), Teflon, and Related Chemicals

Prenatal Exposure to Perfluorooctanoate (PFOA) and Perfluorooctanesulfonate (PFOS) and Maternally Reported Developmental Milestones in Infancy

High Cholesterol Linked to Cookware Chemicals

Aluminium

Perfluorochemicals: potential sources of and migration from food packaging

 

Articles similaires