Usage des édulcorants artificiels en cas de diabète: pas la meilleure solution

Publicité

Vous pouvez utiliser la plupart des substituts de sucre si vous êtes diabétique, comme :

  • Saccharine
  • Aspartame
  • Acésulfame de potassium
  • Sucralose
  • Stevia

Les édulcorants artificiels, également appelés substituts de sucre, édulcorants hypocaloriques ou édulcorants non nutritifs, offrent la douceur du sucre sans les calories. Les édulcorants artificiels sont plusieurs fois plus sucrés que le sucre, il faut donc une quantité moindre pour sucrer les aliments. C’est pourquoi les aliments fabriqués avec des édulcorants artificiels peuvent avoir moins de calories que ceux fabriqués avec du sucre.

Pas de hausse de la glycémie mais un risque de manger plus

Les substituts du sucre n’affectent pas votre taux de glycémie. En fait, la plupart des édulcorants artificiels sont considérés comme des « aliments neutres », des aliments contenant moins de 20 calories et 5 grammes ou moins de glucides, parce qu’ils ne comptent pas comme des calories ou des glucides. N’oubliez pas, cependant, que d’autres ingrédients présents dans les aliments contenant des édulcorants artificiels peuvent toujours affecter votre taux de glycémie.

Certaines études ont montré que les avantages du remplacement des aliments et boissons sucrés par des aliments et boissons sucrés « light » ne sont pas aussi évidents qu’on le pensait. Cela peut être particulièrement vrai lorsque les édulcorants artificiels sont consommés en grande quantité. L’une des raisons peut être un effet de « rebond », dans lequel certaines personnes finissent par consommer davantage d’un type d’aliments malsains en raison de la perception erronée qu’ils sont sains parce qu’ils sont sans sucre.

Il faut également être prudent avec les alcools de sucre y compris le mannitol, le sorbitol et le xylitol. Les alcools de sucre peuvent augmenter votre taux de sucre dans le sang. Et pour certaines personnes, les alcools de sucre peuvent provoquer la diarrhée.