Une pomme par jour éloigne le médecin : est-ce une vérité ou un mythe ?

Nous avons tous entendu le dicton « une pomme par jour éloigne le médecin » Mais y a-t-il une part de vérité dans ce dicton ? Examinons de plus près la science qui se cache derrière cet adage populaire.

Faits nutritionnels sur les pommes.

Les pommes fraîches sont une mine d’or de vitamines et de minéraux. Selon le MASA ( Ministère de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire), une grosse pomme avec sa peau contient les éléments nutritionnels suivants :

  • 116 calories
  • 30,8 g de glucides
  • 0,38 g de graisse
  • 0,58 g de protéines

La quantité de fibres dans les pommes avec peau est de 5,4 g. La nutrition de la pomme comprend également un éventail de vitamines et de minéraux, tels que le potassium et la vitamine C.  Selon le MASA, lorsque les pommes sont pelées ou la peau est retirée, la valeur nutritionnelle des vitamines et des minéraux de la pomme est réduite. Une grosse pomme sans peau ou épluchée contient :

  • 27,6 g d’hydrates de carbone
  • 104 calories
  • 0,28 g de lipides
  • 0,58 g de protéines

Même sans la peau, les pommes comportent toujours une quantité importante de vitamines et de minéraux. Toutefois, elles sont inférieures aux quantités de nutriments des pommes avec leur peau. De manière notable, les fibres sont réduites à seulement 2,8 g, soit un peu plus de la moitié des fibres présentes dans la pomme avec la peau.

Une étude de juin 2017 publiée dans NPJ Precision Oncology a révélé que l’acide ursolique, que l’on trouve dans la peau des pommes, peut inhiber la croissance des cellules cancéreuses de la prostate. Les chercheurs ont découvert que l’acide ursolique, le composé cireux de la peau de la pomme, possède des propriétés anticancéreuses. Ils testent actuellement la combinaison de l’acide ursolique avec d’autres composés antioxydants présents dans les plantes, comme la curcumine, et son rôle dans la réduction de l’activité du cancer de la prostate.

Les bienfaits des pommes pour la santé.

Dans une étude publiée en octobre 2015 dans Food and Nutrition Research, les chercheurs ont constaté que les enfants qui consomment beaucoup de pommes ont un apport plus élevé en fibres, magnésium et potassium. En général, ils ont un apport plus faible en sucres ajoutés par rapport aux enfants qui ne consomment pas beaucoup de pommes.

Les pommes sont riches en quercétine. La quercétine est un flavonoïde présent dans les fruits et légumes qui pourrait avoir des propriétés anti-cancérigènes, anti-inflammatoires et antivirales, selon une étude de mars 2016 publiée dans Nutrients.

La pectine, une fibre présente dans les pommes, peut aider à réduire le « mauvais » cholestérol LDL. Ce qui augmente le risque de maladie coronarienne. Étant donné que la pectine est fermentée à partir d’acides gras à chaîne courte, elle peut jouer un rôle clé dans la prévention des maladies chroniques, y compris les troubles intestinaux.

Les phytonutriments et les fibres contenus dans les pommes jouent un rôle clé dans la protection contre les dommages causés par les radicaux libres et dans la réduction du risque de cancer. Des études ont montré que les pommes peuvent protéger l’organisme du stress oxydatif. En particulier, certaines données suggèrent une diminution du risque de cancer du poumon, du colorectal, du sein et du tube digestif.

Alors, manger une pomme quotidiennement, est-ce une bonne approche pour préserver une santé de fer ?

Le vieux dicton dit qu’une pomme par jour éloigne le médecin, mais est-ce vrai ? À première vue, les pommes semblent être très saines. Elles sont pauvres en calories et en graisses, riches en fibres et constituent une bonne source de vitamines et de minéraux. Comme elles contiennent des antioxydants. Des études ont montré que les personnes qui mangent régulièrement des pommes ont moins de risques de développer des maladies cardiaques, du diabète et des cancers. En revanche, il est essentiel de se rappeler que la clé d’une alimentation saine est l’équilibre. N’abusez pas des pommes (ou de tout autre aliment), et tout ira bien. Appréciez-les dans le cadre d’un régime sain et équilibré, et elles pourraient bien vous aider à éloigner le médecin.

Comment nettoyer les pommes des pesticides pour tirer profit de tous ses nutriments ?

Bien évidemment, pour bénéficier des nutriments présents dans la pomme complète, il faut au préalable la bien nettoyer. Pour éliminer les pesticides indésirables, deux options sont valables et efficaces.

  • La première consiste à faire tremper les pommes dans une solution de vinaigre et d’eau pendant environ 15 minutes.
  • La deuxième permet de mettre les pommes dans un bac rempli d’eau chaude. Une substance blanchâtre pourrait apparaître sur la surface de la pomme. Vous attendez entre 5 à 10 min, puis vous commencez à frotter les pommes avec une brosse sous l’eau courante.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.