Un remède naturel efficace pour soigner la gingivite

la gingivite

Les problèmes au niveau des gencives apparaissent fréquemment. La gingivite reste toutefois une maladie plutôt méconnue bien qu’elle soit répandue presque partout. Elle provient d’une infection et provoque des saignements et une inflammation. La myrrhe constitue un excellent remède pour éliminer les symptômes.

Présentation de la gingivite

Constituée de tissu mou kératinisé, la gencive forme une couche protectrice sur la partie inférieure des dents. La gingivite résulte souvent d’une mauvaise hygiène. Il s’agit généralement d’une simple inflammation, mais elle peut évoluer pour mener à une perte de dents.

  • Causes de la gingivite

Un mauvais entretien de la denture permet l’apparition d’une plaque bactérienne. Celle-ci forme une pellicule qui se dépose sur la surface des dents et des gencives. Elle aboutit à la production de toxines et de substances acides responsables de l’inflammation.

Certains médicaments comme les antidépresseurs, le tabac et les changements hormonaux peuvent produire un effet similaire. Certains cas proviennent aussi d’une prédisposition génétique.

  • Symptômes et conséquences

Enflammées, les gencives deviennent rouges, tuméfiées et douloureuses. Un brossage ou du fil dentaire entraîne un saignement des dents. Quand l’inflammation s’étend de la gencive aux tissus de soutien des dents, elle donne lieu à une parodontite. Les dents commencent à bouger pour se rapprocher ou s’écarter. Elles finissent par se détacher du support et tomber.

Traitement à la teinture de myrrhe

Les vertus de la myrrhe sont connues depuis l’Antiquité. Elle tient une place importante dans les nombreuses civilisations. Elle a fait partie des offrandes apportées par les mages à la naissance du Christ.

  • Propriétés

La myrrhe est une plante médicinale de la famille des bruseracées, communément appelée balsamier. Le terme désigne principalement la résine extraite de l’arbre. Elle contient des huiles essentielles, des triterpènes, et des mucilages. On l’utilise dans un traitement de la gingivite parce que ses constituants lui fournissent un pouvoir astringent, désinfectant et anti-infectieux.

  • Préparation de la teinture

La teinture se fabrique avec 20 grammes de myrrhe et 100 ml d’alcool à 70 degrés. La préparation consiste juste à mélanger les deux composants et les laisser agir pendant 10 jours. Pendant la période de macération, on agite le mélange régulièrement.

  • Posologie

La teinture de myrrhe s’applique en tamponnant à l’intérieur de la bouche. On en enduit la surface des gencives et des dents 2 ou 3 fois par jour. Ainsi, on peut la diluer pour fabriquer un bain de bouche. On verse pour cela 5 à 10 gouttes de la teinture dans un verre d’eau.

  • Contre-indications et précautions d’emploi

La myrrhe présente des risques d’irritation. Ainsi, la dilution est recommandée pour les personnes à la peau sensible.

L’application à l’intérieur de la bouche implique inévitablement l’ingestion de la teinture de myrrhe. Il est recommandé de mesurer la quantité avalée. Au-delà de 2 gr, elle risque d’engendrer des troubles hépatiques et des diarrhées.

La myrrhe stimule les contractions utérines. Ainsi, elle est déconseillée en cas de grossesse, elle peut provoquer un avortement.