Un régime constipation pour améliorer votre transit intestinal

régime constipation

Tant de facteurs peuvent impacter le bon fonctionnement de votre transit intestinal. Le stress, l’environnement, l’alimentation, ou encore votre mode de vie, ils peuvent tous influencer sur votre digestion. Or, le dysfonctionnement du transit intestinal favorise les problèmes de constipation. Néanmoins, les ballonnements, les constipations ainsi que les problèmes d’inconfort abdominal peuvent se soigner grâce à un régime constipation.

Un régime spécial idéal en cas de constipation

Vous souffrez occasionnellement de constipation ? Ce problème peut être causé par votre alimentation. Néanmoins, il suffit de recourir à des changements alimentaires, ou d’adopter un régime constipation et de manger sainement pour le soigner. Cette diète consiste à augmenter la consommation de nourritures anti-constipation. Mais qu’offre cette pratique ?

  • Ce régime alimentaire permet de consommer des aliments favorisant le transit intestinal et riches en fibres alimentaires ;
  • Il réduit la consommation des aliments lourds, ou de ceux difficiles à gérer ;
  • Il aide à bien s’hydrater ;
  • La diète aide à concocter différents plats à base d’aliments anti-constipation quotidiennement ;
  • Il permet de mieux gérer la constipation.

Par ailleurs, il est possible de suivre un régime anti-constipation tout en suivant un traitement médicamenteux. Toutefois, il est toujours conseillé de parler avec votre médecin et à un diététicien avant de le suivre.

Comment suivre un régime constipation ?

Différents aliments aident dans la lutte contre les problèmes causés par le transit intestinal. Pour suivre un régime constipation, il faut privilégier les aliments riches en fibres alimentaires. Ces derniers sont très efficaces en cas de constipation. Pensez alors à en consommer environ 30 grammes par jour. Cependant, une forte consommation de fibres peut également provoquer des ballonnements. Il est donc nécessaire de l’intégrer et de l’augmenter petit à petit dans vos repas. Alors que faut-il mettre en avant dans ce régime ?

  • Les aliments riches en fibres insolubles comme les céréales complètes, les céréales de blé, les graines, les légumineuses, les noix, les grains entiers, les haricots verts, les épinards, voire le chou-fleur ;
  • Les nourritures contenant des fibres solubles comme le psyllium, les céréales d’avoine, les asperges, les orges, les oignons et les carottes ;
  • Les pruneaux ou le jus de pruneau. Etant riches en dihydroxyphenylisatine, ils luttent contre la constipation ;
  • Des suppléments en fibres ou des laxatifs mucilagineux, efficaces en cas d’insuffisance de fibres dans les aliments. Ils augmentent la masse fécale et vous aide à absorber de l’eau.

Pour mener à bien ce régime, il est impératif de bien s’hydrater. Pour ce faire, vous pouvez boire de l’eau ou le remplacer par de l’eau infusée ou citronnée ou de la tisane.

Que faut-il éviter de manger durant cette diète ?

Pour réaliser correctement ce régime constipation, il est aussi nécessaire d’éviter certains aliments :

  • Les produits céréaliers raffinés comme le pain blanc, les pâtes, les biscuits ou les féculents classiques. Ils contiennent une faible dose de fibres ;
  • Les aliments gras comme les huiles, les produits transformés ou les fromages. Il est aussi nécessaire de réduire la consommation d’huile végétale ou de margarine ;
  • Certaines viandes comme les viandes grasses et les charcuteries ;
  • Les produits industriels ;
  • Les aliments sucrés.

En outre, il faut aussi éviter l’excès de sel dans votre alimentation. Comme vous suivez déjà cette diète anti-constipation, il est préférable de ne pas recourir aux laxatifs agressifs. Ces derniers risquent d’endommager votre intestin.