Problème de cholestérol? Si ca venait de la thyroïde?

Parfois, c'est la glande thyroïde qui est la cause de problèmes de cholestérol. Voici comment le savoir.

Votre médecin vous a probablement mis en garde contre le cholestérol, la substance grasse et cireuse qui circule dans votre sang. Une trop grande quantité du mauvais type de cholestérol peut obstruer vos artères et vous exposer à un risque de maladie cardiaque. Un taux de cholestérol élevé peut provenir de votre alimentation, notamment si vous consommez des aliments riches en graisses saturées, comme la viande rouge et le beurre. Mais parfois, c’est la glande thyroïde qui est en cause. Une quantité trop importante ou trop faible d’hormones thyroïdiennes peut faire varier votre taux de cholestérol à la hausse ou à la baisse.
Voici comment la thyroïde agit sur le cholestérol.

Qu’est-ce que la glande thyroïde ?

La thyroïde est une glande en forme de papillon située dans le cou. Elle produit des hormones qui contrôlent le métabolisme. Le métabolisme est le processus utilisé par votre organisme pour transformer les aliments et l’oxygène en énergie. Les hormones thyroïdiennes aident également le cœur, le cerveau et d’autres organes à fonctionner normalement.
La glande pituitaire est située à la base du cerveau et dirige les activités de la thyroïde. Lorsque l’hypophyse détecte une carence en hormones thyroïdiennes, elle libère une hormone stimulant la thyroïde (TSH). La TSH ordonne à la glande thyroïde de libérer davantage d’hormones.

À propos du cholestérol

Le cholestérol est contenu dans chacune des cellules de votre corps. Votre organisme l’utilise pour fabriquer des hormones et des substances qui vous aident à digérer les aliments. Le cholestérol circule également dans votre sang. Il se déplace dans la circulation sanguine dans deux types d’emballages, appelés lipoprotéines :

– Le cholestérol à lipoprotéines de haute densité (HDL) est bon pour votre cœur. Il aide à éliminer le cholestérol de votre organisme et vous protège contre les maladies cardiaques.

– Le cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL) est mauvais pour le cœur. Si les taux de cholestérol LDL sont trop élevés, le cholestérol peut obstruer les artères et contribuer aux maladies cardiaques, aux crises cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux.

Thyroïde inactive ou hyperactive

La thyroïde peut parfois produire trop ou trop peu d’hormones. Une condition dans laquelle votre thyroïde est sous-active est appelée hypothyroïdie. Lorsque la thyroïde est sous-active, tout votre corps a l’impression de ralentir. Vous êtes fatigué, léthargique, froid et douloureux.

Vous pouvez souffrir d’une hypothyroïdie si vous présentez les pathologies suivantes :

– Thyroïdite d’Hashimoto, une maladie auto-immune dans laquelle l’organisme attaque et détruit la glande thyroïde.
– inflammation de la thyroïde (thyroïdite)

D’autres facteurs peuvent entraîner une thyroïde sous-active, notamment :

– l’ablation de tout ou partie d’une thyroïde hyperactive
– la radiothérapie pour un cancer ou une thyroïde hyperactive
– certains médicaments, tels que le lithium, l’interféron alpha et l’interleukine 2
– des dommages causés à l’hypophyse par une tumeur, des radiations ou une intervention chirurgicale.

L’hyperthyroïdie est une affection qui survient lorsque la thyroïde est hyperactive. Lorsque votre thyroïde est hyperactive, votre corps passe à la vitesse supérieure. Votre rythme cardiaque s’accélère, et vous vous sentez nerveux et tremblant.

Vous pouvez souffrir d’hyperthyroïdie si vous avez :

– la maladie de Graves, une maladie du système immunitaire qui se transmet dans les familles
– d’un goitre nodulaire toxique, qui se traduit par des bosses ou des nodules sur la thyroïde
– une inflammation de la thyroïde (thyroïdite)

Comment la thyroïde provoque-t-elle des problèmes de cholestérol ?

L’organisme a besoin des hormones thyroïdiennes pour fabriquer du cholestérol et pour éliminer le cholestérol dont il n’a pas besoin. Lorsque les niveaux d’hormones thyroïdiennes sont faibles (hypothyroïdie), votre organisme ne décompose pas et n’élimine pas le cholestérol LDL aussi efficacement que d’habitude. Le cholestérol LDL peut alors s’accumuler dans votre sang.

Il n’est pas nécessaire que les taux d’hormones thyroïdiennes soient très bas pour augmenter le cholestérol. Même les personnes dont le taux de thyroïde est légèrement bas, appelé hypothyroïdie subclinique, peuvent avoir un taux de cholestérol LDL supérieur à la normale. Une étude de 2012 a révélé que des taux élevés de TSH peuvent à eux seuls augmenter directement le taux de cholestérol, même si les taux d’hormones thyroïdiennes ne sont pas faibles. L’hyperthyroïdie a l’effet inverse sur le cholestérol. Elle fait chuter le taux de cholestérol à des niveaux anormalement bas.

Quels sont les symptômes ?

Il se peut que vous ayez une glande thyroïde sous-active si vous remarquez ces symptômes :

– prise de poids
– rythme cardiaque lent
– sensibilité accrue au froid
– douleurs et faiblesses musculaires
– peau sèche
– constipation
– des difficultés à se souvenir ou à se concentrer.

Une thyroïde hyperactive présente presque tous les symptômes inverses :

– perte de poids
– rythme cardiaque rapide
– sensibilité accrue à la chaleur
– augmentation de l’appétit
– nervosité
– tremblements
– selles plus fréquentes
– troubles du sommeil

 

Faire tester sa thyroïde et son cholestérol

Si vous présentez les symptômes d’un problème de thyroïde et que votre taux de cholestérol est élevé ou faible, consultez votre médecin. Il vous fera passer des tests sanguins pour mesurer votre taux de TSH et votre taux d’une hormone thyroïdienne appelée thyroxine. Ces tests aideront votre médecin à déterminer si votre thyroïde est hyperactive ou sous-active.

Lorsque votre taux d’hormones thyroïdiennes n’est que marginalement bas, vous n’avez peut-être pas besoin d’une hormonothérapie substitutive. Votre médecin peut alors vous prescrire une statine ou un autre médicament pour réduire le taux de cholestérol. En cas d’hyperthyroïdie, votre médecin vous donnera de l’iode radioactif pour réduire la taille de la glande ou des médicaments pour réduire la production d’hormones thyroïdiennes. Un petit nombre de personnes qui ne peuvent pas prendre de médicaments antithyroïdiens peuvent avoir besoin d’une intervention chirurgicale pour enlever la majeure partie de la glande thyroïde.

Cholesterol 101: An introduction. (2017).
heart.org/en/health-topics/cholesterol/about-cholesterol

Hyperthyroidism. (2018).
thyroid.org/wp-content/uploads/patients/brochures/ata-hyperthyroidism-brochure.pdf

Hypothyroidism. (2017).
thyroid.org/wp-content/uploads/patients/brochures/ata-hypothyroidism-brochure.pdf

Rizos CV, et al. (2011). Effects of thyroid dysfunction on lipid profile. DOI:
10.2174/1874192401105010076

Wang F, et al. (2012). Thyroid-stimulating hormone levels within the reference range are associated with serum lipid profiles independent of thyroid hormones. DOI:
10.1210/jc.2012-1133

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -