Traiter les signes et symptômes de l’herpès avec du miel de Manuka

Le miel était un traitement classique contre les infections jusqu’au début du 20ème siècle, période à laquelle la pénicilline lui a volé la vedette. mais le miel a récemment commencé à se refaire une place dans la médecine conventionnelle. Toutefois, les miels ne sont pas tous de qualité équivalente.

Certains miels ne doivent jamais être appliqués sur une plaie ouverte, et certains ont une activité antibactérienne 100 fois plus puissantes que d’autres. Le miel transformé et traité que l’on trouve généralement dans les épiceries ne convient PAS pour soigner des blessures. Le miel moyen de type « Grade A » risque en fait d’aggraver une infection. Sa consommation ne vous procurera pas non plus les mêmes bienfaits qu’un miel brut.

Le miel de Manuka: un miel à part

Le miel de Manuka de Nouvelle Zélande est un type de miel particulier qui a été autorisé comme dispositif médical en raison de ses propriétés curatives et de son efficacité supérieure. Mais vous pouvez également utiliser du miel brut. Il n’est simplement pas aussi efficace que le miel de Manuka. Un miel de bonne qualité offre plusieurs avantages dans le traitement topique des plaies qui peuvent expliquer en partie son succès comme remède pour les lésions d’herpès:

– Il assèche la plaie
– Sa haute teneur en sucre stoppe la croissance des microorganismes

Le miel: un formidable combattant de bactéries

Classiquement, les abeilles ouvrières secrètent une enzyme (glucose oxydase) dans le nectar, qui libère ensuite de faibles doses de peroxyde d’hydrogène lorsque le miel entre en contact avec la plaie Cependant, le miel de Manuka offre des bienfaits curatifs supplémentaires par rapport aux autres miels.

Des essais cliniques ont démontré que le miel de Manuka de Nouvelle Zélande, provenant du pollen des fleurs du buisson de Manuka (une plante médicinale) peuvent effectivement détruire plus de 250 souches cliniques de bactéries, y compris certaines variétés résistantes :

-Le SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méticilline)
– Le SASM (Staphylococcus aureus sensible à la méticilline)
– Le VRE (entérocoque résistant à la vancomycine)
– L’Helicobacter pilori (qui peut provoquer des ulcères de l’estomac)

Devant la menace grandissante des infections résistantes aux antibiotiques et la surconsommation de médicaments, le retour au miel comme thérapie naturelle aux multiples possibilités est certainement une alternative bienvenue.

Traiter l’herpès avec du miel

On sait que l’herpès peut être divisé en deux types d’infections primaires :

– L’herpès simplex (herpès oral et/ou génital)
– L’herpès zoster (également connu sous le nom de zona, une réactivation du virus de la varicelle)

Dans ce cas précis, le type d’herpès concerné est l’herpès génital de type simplex. Une petite étude donne un parfait exemple de la capacité de la nature à fournir des réponses à pratiquement toutes les affections physiques. L’herpès génital étant connu pour être douloureux et difficile à soigner. Seize adultes ayant des antécédents de poussées d’herpès labial et génital récurrentes, ont utilisé du miel pour traiter l’une de leurs poussées, et un médicament antiviral couramment prescrit, pour traiter une autre de leurs poussées. Il est important de comprendre que ni le médicament ni le miel ne peuvent guérir réellement l’herpès génital. Ils n’en traitent que les symptômes.

Fait intéressant, le traitement par le miel a donné de bien meilleurs résultats. S’agissant de l’herpès labial, le temps moyen d’apaisement était de 43% plus court, et pour l’herpès génital de 59 % plus court qu’avec le traitement classique. La douleur et les croutes étaient également nettement atténuées par le miel, comparativement au médicament. Deux cas d’herpès labial et un cas d’herpès génital ont été totalement guéris par le traitement au miel, alors qu’aucun ne l’a été par l’utilisation de la crème.

Comment appliquer le miel

Pour optimiser ce traitement, assurez-vous tout d’abord de disposer de miel BRUT, qui sera bien plus efficace que du miel courant, traité. Surtout, procurez-vous en un semi-liquide. Il vous suffit ensuite d’appliquer un peu de miel sur la plaie ouverte. Renouvelez l’application au moins quatre fois par jour. Voire plus, car le but est de maintenir la plaie constamment recouverte de miel. Aucun effet secondaire dû à l’utilisation du miel n’a été observé, même avec des applications répétées. Les chercheurs en ont conclu que « l’application topique du miel est sûre et efficace dans le traitement des signes et des symptômes des lésions récurrentes de l’herpès labial et génital.