Le training autogène de Schultz : retrouver calme et confiance

4398

Méthode de relaxation facile à acquérir, le training autogène de Schultz  permet de retrouver le calme en quelques instants. Idéal pour apprendre à maitriser ses émotions et son stress.

Le training autogène de Schultz (TAS)  est une méthode d’auto-hypnose facile à atteindre dans lequel apparaissent notamment des sensations de lourdeur et de chaleur accompagnées d’un effet remarquable de récupération. Le principe consiste en des exercices physiologiques destinés à mettre l’esprit et le corps au repos. Tout le monde peut avec un peu d’entrainement, le pratiquer. C’est une méthode d’auto-hypnose utilisée couramment en sophrologie pour atteindre un niveau profond de détente.

Confiance en soi et retour au calme

Le TAS permet d’accéder un état de bien-être physique et mental dont les effets peuvent se prolonger plusieurs heures après la série d’exercices. Il induit une profonde confiance en soi par la conscience de la capacité à se calmer seul, sans l’intervention d’une tierce personne.

Au cours de séances de sophrologie la personne apprend la méthode mais elle peut rapidement être autonome dans sa pratique. Ce qui me plait dans la sophrologie et notamment dans le TAS, c’est l’absence de dépendance entre le « patient » et le thérapeute. Savoir agir seul sur sa respiration, savoir provoquer des sensations corporelles telles que la pesanteur, la chaleur ou la fraîcheur, nécessite de l’entraînement mais surtout une volonté de se prendre en main, de se responsabiliser.

Une séance type

Le TAS a l’avantage de se pratiquer un peu n’importe où et la durée de l’exercice varie selon l’entrainement (de 3 à 30 minutes).  Voici  un exemple très court :  commencer par s’asseoir confortablement, le corps relâché, le menton sur la poitrine, les mains posées sur les cuisses, paumes des mains tournées vers l’extérieur. Fermer les yeux  et formuler mentalement plusieurs fois « Je suis tout à fait calme », en s’aidant d’une respiration abdominale lente et profonde. Laisser venir à soi une sensation de lourdeur, de pesanteur dans les épaules, puis dans les bras. Se répéter « Mon bras est agréablement lourd » et ainsi de suite sur chaque partie du corps. On s’abandonne ainsi au bien-être, au repos, en laissant cette sensation de pesanteur descendre progressivement le long du corps, jusqu’aux orteils, lentement. Puis, laisser venir à soi une sensation de chaleur dans la plante des pieds et la laisser se diffuser vers le haut du corps, jusqu’aux épaules ; se répéter mentalement « mes jambes sont agréablement chaudes »… On laisse volontairement la tête à part.

Ensuite l’exercice se poursuit avec un travail sur la respiration et le bien-être du corps tout entier.

L’autosuggestion permet d’atteindre un niveau de relaxation profond, progressif et remarquable. Mieux vaut pratiquer avec un sophrologue dans un premier temps pour pouvoir maîtriser la méthode et mieux ressentir ses effets.

Si cet article vous a plu abonnez-vous à notre news letter !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here