Tout ce qu’il faut savoir sur le gingembre

le gingembre

Le gingembre est une plante herbacée vivace à rhizome charnu émettant des tiges aériennes. Il appartient à la famille des Zingiberaceae et son nom scientifique est Zingiber Officinalis. Il est originaire de l’Inde et de l’Asie du Sud-est, mais, actuellement, il abonde dans les pays à climat tropical. Souvent utilisé comme épice, on lui attribue également plusieurs propriétés pharmacologiques. Quant à sa composition chimique, il contient de l’huile essentielle, des fibres, des polyphénols (gingérols, shogaols et paradols), des sels minéraux, des micronutriments et des vitamines (A, C, E, K, B1, B2, B3, B4, B5, B6 et B9).

Indications thérapeutiques usuelles

Actions sur le système digestif :

  • Stimule la fonction motrice du tube digestif
  • Améliore le confort digestif
  • Lutte contre les troubles gastriques et intestinaux (flatulences, gaz, ballonnements et dyspepsie)
  • Protège le foie et les muqueuses gastro-intestinales
  • Soulage les nausées et vomissements chez les femmes enceintes ou lors des périodes post-opératoires
  • Combat le mal de transport

Actions sur le corps et le système immunitaire :

  • Renforce les défenses immunitaires : antimicrobien et antiviral
  • Tonique général : lutte contre la fatigue physique et les baisses d’énergie
  • Soulage les douleurs en cas de rhumatismes, d’arthrite, de tendinite ou de névralgie du nerf sciatique
  • Apaise les courbatures et les douleurs musculaires

Actions sur la sexualité et la fertilité :

  • Amélioration de la qualité du sperme : augmentation en nombre et en mobilité des spermatozoïdes
  • Stimulation du désir sexuel
  • Lutte contre l’asthénie sexuelle

Autres actions thérapeutiques :

  • Prévient les risques de diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires
  • Améliore la situation en cas de syndrome prémenstruel
  • Atténue les douleurs ressenties durant les règles
  • Soulage les symptômes grippaux : toux, fièvre, rhume et maux de gorge
  • Prévient les cancers de la peau, du côlon, du foie et des ovaires

Formes et préparations

Pour chaque usage, on utilise principalement les parties souterraines ou les rhizomes de la plante. Le gingembre se consomme souvent sous sa forme fraîche. Toutefois, on peut le retrouver sous forme de décoction, de poudre, d’extraits secs, de jus, de teinture mère, de gélule et d’huile essentielle.

Modes d’administration et posologie

  • Décoction : faire bouillir pendant 3 minutes une tasse d’eau et 1 cuillère à café de racine séchée. Laisser infuser pendant 10 minutes supplémentaires et boire 1 tasse après les 3 grands repas de la journée.
  • Teinture mère : 20 à 25 gouttes de teinture à diluer dans une boisson, à raison de 3 fois par jour.
  • Gélule : au moment du petit-déjeuner, 1 capsule par jour pour les enfants de 6 à 12 ans. À partir de 13 ans, prendre 2 capsules par jour.
  • Huile essentielle (usage externe) : en diffusion atmosphérique ou en mélange avec de l’huile végétale. Masser ensuite les zones à traiter avec la préparation obtenue.

Mises en garde

Ingéré à forte dose, le gingembre provoque des irritations gastriques. En outre, son usage chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les personnes sous anticoagulant doit se faire sous la surveillance d’un médecin.