Tassement du dos, rien d’irrémédiable

5614

Avec le temps qui passe, l’impression de se tasser augmente. Voici quelques conseils et bons gestes du quotidien pour ne plus perdre des centimètres et ne pas paraître voûté non plus.

Trois causes sont principalement à l’origine d’un tassement du dos. Première raison : Avec l’âge, un pincement inévitable des disques vertébraux se produit. Les disques sont alors de moins en moins larges à chaque étage, et font rapetisser de manière globale de quelques centimètres. Deuxième raison : l’ostéoporose, qui peut entraîner des fractures, des pincements et des tassements aux vertèbres. Enfin, troisième raison : Si on ne se tient pas bien droit, on peut diminuer sa taille par une posture lâche et un relâchement musculaire des muscles du dos.

Pour ne pas se tasser, la règle d’or est de toujours se tenir bien droit. Debout, assis, pour se baisser, en travaillant… la posture est primordiale. La rectitude est une position qui offre un repos aux disques vertébraux, ce qui diminue le risque qu’ils se fissurent. Cette posture permet aussi de tonifier les muscles, d’alléger les tensions sur les viscères et les abdominaux et de diminuer les contraintes qui s’exercent sur le dos. Lorsqu’on se tient droit, les muscles du dos sont tendus, ce qui nous grandit ! Rien qu’en adoptant cette posture, on fait plus jeune et plus dynamique.

Prévenir l’ostéoporose permet de diminuer le risque de tassement

Limiter sa consommation d’aliments acidifiants (comme les fromages à pâte dure tels que le gouda, l’emmental et le parmesan) qui engendrent une perte de calcium. Plus vous consommez de fromage, plus vous acidifiez votre organisme […] et plus vos os perdent leur calcium. Ainsi, même si les fromages sont riches en calcium, ils sont très acidifiants, raison pour laquelle il faut les consommer avec une grande modération si on souffre d’arthrose ou d’ostéoporose. Eviter également la charcuterie, les viandes grasses (agneau, porc) et les céréales.

Misez plutôt sur les aliments riches en oméga-3 (poissons gras, huiles de colza et de lin…), hydratez-vous abondamment et mangez des fruits et des légumes en grande quantité, car ils sont riches en oligo-éléments bénéfiques à la santé des os. Pensez aussi à faire le plein de protéines animales et végétales.

Les bons gestes au quotidien

Des bons gestes sont à appliquer au quotidien pour protéger son dos de l’usure. Pour ramasser un objet lourd, placez-le entre vos jambes, fléchissez les genoux et soulevez-le entre vos cuisses en maintenant votre dos le plus droit possible. Tous les jours : pensez à vous tenir droit et à adapter constamment votre posture. Au bureau par exemple, le siège doit comporter un dossier et vous devez vous y asseoir bien en profondeur. L’erreur à ne surtout pas faire : porter un objet lourd loin du ventre, le centre de gravité du corps.

Piscine, stretching : Pratiquer un sport d’extension

Pensez à muscler le dos (les muscles spinaux) et les abdominaux en même temps, car ils fonctionnent comme un couple. Bien musclés, ils formeront un caisson solide sur lequel pourront se reposer les vertèbres. Le risque de fissure des disques vertébraux sera alors minimisé.

Pour limiter le risque de tassement du dos, la pratique du sport est un véritable allié, à condition de bien choisir sa discipline. Les sports recommandés : les sports d’extension comme la natation, le yoga, le stretching, l’aquagym, la gymnastique posturale, la kiné Mézières ou encore la gym Pilates. Les sports autorisés, avec modération : les sports de saut comme le basket.

Les sports à éviter : les sports de percussion comme le football, le rugby, le judo ou le parachute.

Un apport quotidien en vitamine D

La vitamine D est essentielle à la santé des os, pourtant, nous sommes quasiment tous carencés. Pour y remédier, pensez aux compléments de vitamine D. Mais attention, les normes de 5 microgrammes par jour (200 unités) sont insuffisantes, il faudrait plutôt 20 microgrammes (800 unités) tous les jours, d’octobre à avril. Evitez les monodoses car elles font grimper rapidement le taux de vitamine D dans l’organisme avant d’entraîner sa chute rapide. Il est donc préférable d’en consommer au quotidien ».

Cigarette et santé du dos ne font pas bon ménage

Le tabac est délétère pour les articulations du dos car il altère les micro-vaisseaux qui nourrissent les disques vertébraux et accélère donc leur dégénérescence.

Si cet article vous a plu abonnez-vous à notre news letter !

 

PARTAGER
Dr Gilles Mondoloni. Médecin ostéopathe (Maisons Laffitte, Yvelines), Attaché des Hôpitaux de Paris (service de Médecine physique), Chargé d’Enseignement en Ostéopathie à la Faculté de Médecine. Traumatologue du sport. Chargé d’Enseignement en Médecines naturelles (Paris), en école de Naturopathie (FLMNE), DU Santé Alimentation et Micronutrition. http://www.flmne.org Auteur des livres « Se soigner par l’ostéopathie » aux éditions Odile Jacob (2006) « Stop au mal de dos » aux éditions Solar (2015) « Pour en finir avec l’arthrose et l’ostéoporose: la méthode antidouleur au naturel » aux éditions Solar 2016

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here