Syndrome de Raynaud: prévention et solutions naturelles

Le syndrome de Raynaud provoque une sensation d’engourdissement et de froid dans certaines parties du corps. Comme les doigts et les orteils, en réaction à des températures froides ou au stress. Dans la maladie de Raynaud, les petites artères qui fournissent le sang à la peau se rétrécissent. Limitant alors la circulation sanguine aux zones touchées.

Les femmes sont plus susceptibles que les hommes d’être atteintes de la maladie de Raynaud ou syndrome de Raynaud. Elle semble être plus fréquente chez les personnes qui vivent dans des climats plus froids. Le traitement de la maladie de Raynaud dépend de sa gravité et de l’existence ou non d’autres problèmes de santé. Pour la plupart des gens, la maladie de Raynaud n’est pas invalidante, mais elle peut affecter votre qualité de vie.

Symptômes du syndrome de Raynaud

Les signes et symptômes de la maladie de Raynaud sont notamment les suivants

– Doigts ou orteils froids

– Changements de couleur de la peau en réponse au froid ou au stress

– Sensation d’engourdissement, de picotement ou de douleur piquante lors de l’échauffement ou du soulagement du stress

– Lors d’une attaque du syndrome de Raynaud, les zones affectées de votre peau deviennent généralement d’abord blanches. Ensuite, elles deviennent souvent bleues et donnent une sensation de froid et d’engourdissement. Lorsque vous vous réchauffez et que la circulation sanguine s’améliore, les zones touchées peuvent devenir rouges, palpiter, picoter ou enfler.

Bien que le syndrome de Raynaud touche le plus souvent les doigts et les orteils, il peut également toucher d’autres parties du corps. Comme le nez, les lèvres, les oreilles et même les mamelons. Après le réchauffement, il peut s’écouler 15 minutes avant que le flux sanguin normal ne revienne dans la zone concernée.

Quand consulter un médecin

Consultez immédiatement votre médecin si vous avez des antécédents de maladie de Raynaud grave et que vous développez une plaie ou une infection dans un de vos doigts ou orteils touchés.

Causes du syndrome de Raynaud

Les médecins ne comprennent pas complètement la cause des attaques de Raynaud. Mais les vaisseaux sanguins des mains et des pieds semblent réagir de façon excessive au froid ou au stress.

Avec le syndrome de Raynaud, les artères des doigts et des orteils entrent en vasospasme lorsqu’elles sont exposées au froid ou au stress. Ce qui rétrécit les vaisseaux et limite temporairement l’apport sanguin. Avec le temps, ces petites artères peuvent s’épaissir légèrement, ce qui limite encore plus la circulation sanguine.

Les températures froides sont les plus susceptibles de déclencher une attaque. L’exposition au froid, comme mettre les mains dans l’eau froide, sortir quelque chose du congélateur ou être à l’air froid, sont les déclencheurs les plus probables. Pour certaines personnes, le stress émotionnel peut déclencher un épisode.

Les deux types de du syndrome de Raynaud

Il existe deux types principaux du syndrome de Raynaud

– Le premier type est le syndrome de Raynaud.

Appelée aussi maladie de Raynaud, cette forme la plus courante n’est pas le résultat d’une affection médicale associée. Elle peut être si bénigne que de nombreuses personnes atteintes de la maladie de Raynaud primaire ne cherchent pas de traitement. Et elle peut se résoudre d’elle-même.

– Le second type de syndrome de Raynaud est dit secondaire.

Cette forme est causée par un problème sous-jacent. Bien que la forme de Raynaud secondaire soit moins courante que la forme primaire, elle a tendance à être plus grave. Les signes et symptômes de la maladie de Raynaud secondaire apparaissent généralement vers l’âge de 40 ans, plus tard que pour la maladie de Raynaud primaire.

Les causes du syndrome de Raynaud secondaire sont notamment les suivantes

– Les maladies du tissu conjonctif.

La plupart des personnes atteintes d’une maladie rare qui entraîne un durcissement et une cicatrisation de la peau (sclérodermie) sont atteintes de la maladie de Raynaud.

Parmi les autres maladies qui augmentent le risque de maladie de Raynaud, citons le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et le syndrome de Sjögren.

– Maladies des artères

Elles comprennent l’accumulation de plaques dans les vaisseaux sanguins qui alimentent le cœur (athérosclérose). C’est un trouble dans lequel les vaisseaux sanguins des mains et des pieds s’enflamment et un type d’hypertension artérielle qui affecte les artères des poumons.

– Syndrome du canal carpien

Cette affection implique une pression sur un nerf majeur de la main, produisant un engourdissement et une douleur dans la main qui peut rendre la main plus sensible au froid.

– Action répétitive ou vibration.

Dactylographier, jouer du piano ou faire des mouvements similaires pendant de longues périodes et utiliser des outils vibrants, tels que des marteaux-piqueurs, peut entraîner des blessures dues à une utilisation excessive.

– Fumer

Le tabagisme provoque une constriction des vaisseaux sanguins.

– Blessures aux mains ou aux pieds

Il peut s’agir d’une fracture du poignet, d’une opération chirurgicale ou d’une gelure.

– Certains médicaments

Il s’agit notamment des bêta-bloquants, utilisés pour traiter l’hypertension, des médicaments contre la migraine, des médicaments contre les troubles de l’attention/hyperactivité, de certains agents de chimiothérapie et des médicaments qui provoquent un rétrécissement des vaisseaux sanguins, comme certains médicaments contre le rhume en vente libre.

Facteurs de risque du syndrome de Raynaud

Les facteurs de risque du syndrome de Raynaud comprennent :

– Le sexe

Les femmes sont plus touchées que les hommes.

– L’âge

Bien que tout le monde puisse développer cette maladie, la maladie de Raynaud commence souvent entre 15 et 30 ans.

– Le climat

La maladie est également plus fréquente chez les personnes qui vivent dans des climats plus froids.

– Les antécédents familiaux

Un parent au premier degré: un parent, un frère ou une sœur ou un enfant, atteint de la maladie semble augmenter votre risque de maladie de Raynaud primaire.

Prévention du syndrome de Raynaud

Pour aider à prévenir la survenue des symptômes du syndrome de Raynaud:

Enveloppez-vous à l’extérieur

Quand il fait froid, mettez un chapeau, une écharpe, des chaussettes et des bottes, et deux couches de mitaines ou de gants avant de sortir. Portez un manteau avec des poignets bien ajustés pour entourer vos mitaines ou vos gants, afin d’éviter que l’air froid n’atteigne vos mains.

Utilisez des chauffe-mains chimiques

Portez des protège-oreilles et un masque facial si le bout de votre nez et le lobe de vos oreilles sont sensibles au froid.

Réchauffez votre voiture.

Faites fonctionner le chauffage de votre voiture pendant quelques minutes avant de conduire par temps froid.

Prenez des précautions à l’intérieur

Portez des chaussettes. Lorsque vous sortez des aliments du réfrigérateur ou du congélateur, portez des gants, des mitaines ou des gants de cuisine. Certaines personnes trouvent utile de porter des mitaines et des chaussettes au lit pendant l’hiver.

Comme la climatisation peut déclencher des attaques, réglez votre climatiseur sur une température plus chaude.

Mode de vie et solution naturelles pour soulager le syndrome de Raynaud

Diverses mesures peuvent diminuer les attaques du du syndrome de Raynaud et vous aider à vous sentir mieux.

– Évitez la fumée

Fumer ou inhaler de la fumée secondaire fait baisser la température de la peau en resserrant les vaisseaux sanguins, ce qui peut provoquer une crise.

– Faites de l’exercice

L’exercice peut augmenter la circulation sanguine, entre autres bienfaits pour la santé. Si vous souffrez d’une maladie de Raynaud secondaire, consultez votre médecin avant de faire de l’exercice à l’extérieur dans le froid.

– Contrôlez le stress

Apprendre à reconnaître et à éviter les situations stressantes peut aider à contrôler le nombre d’attaques.

– Évitez les changements rapides de température.

Essayez de ne pas passer d’un environnement chaud à une pièce climatisée. Si possible, évitez les rayons de produits surgelés des épiceries.

Que faire pendant une attaque du syndrome de Raynaud

Réchauffez vos mains, vos pieds ou d’autres zones touchées. Pour réchauffer doucement vos doigts et vos orteils :

– Rentrez à l’intérieur ou dans une zone plus chaude
– Agitez vos doigts et vos orteils
– Placez les mains sous les aisselles
– Faites de larges cercles (moulins à vent) avec vos bras
– Faites couler de l’eau tiède – pas chaude – sur vos doigts et vos orteils
– Massez vos mains et vos pieds
– Si le stress déclenche une attaque, sortez de la situation stressante et détendez-vous. Pratiquez une technique de réduction du stress qui vous convient et réchauffez vos mains ou vos pieds dans l’eau pour atténuer l’attaque.

Solutions naturelles contre le syndrome de Raynaud

Des changements de mode de vie et des compléments alimentaires favorisant une meilleure circulation pourraient vous aider à gérer le syndrome de Raynaud.

L’huile de poisson.

La prise de suppléments d’huile de poisson pourrait vous aider à améliorer votre tolérance au froid.

Ginkgo

Les suppléments de ginkgo pourraient aider à diminuer le nombre de crises de Raynaud.

L’acupuncture

Cette pratique semble améliorer la circulation sanguine, elle pourrait donc être utile pour soulager les attaques de Raynaud.

Biofeedback

L’utilisation de votre esprit pour contrôler la température du corps pourrait aider à diminuer la gravité et la fréquence des crises. La rétroaction biologique comprend l’imagerie guidée pour augmenter la température des mains et des pieds, la respiration profonde et d’autres exercices de relaxation.

Sources

Wigley FM. Clinical manifestations and diagnosis of the Raynaud phenomenon. https://www.uptodate.com/contents/search. Accessed Aug. 8, 2017.

Wigley FM. Initial treatment of the Raynaud phenomenon. https://www.uptodate.com/contents/search. Accessed Aug. 8, 2017.

Garner R, et al. Prevalence, risk factors and associations of primary Raynaud’s phenomenon: Systematic review and meta-analysis of observational studies. BMJ Open. 2015;5:e006389.

Raynaud’s. National Heart, Lung, and Blood Institute. https://www.nhlbi.nih.gov/health/health-topics/topics/Raynaud. Accessed Aug. 8, 2017.

Raynaud’s disease. Natural Medicines. https://naturalmedicines.therapeuticresearch.com. Accessed Aug. 8, 2017.

Malenfant D, et al. The efficacy of complementary and alternative medicine in the treatment of Raynaud’s phenomenon: A literature review and meta-analysis. Rheumatology. 2009;48:791.