Surpoids et obésité: 20% de revenus en moins en début de carrière

Selon une étude suédoise, les adolescents obèses pourraient percevoir un salaire 18% moins élevé lorsqu’ils entreront sur le marché, en comparaison des adolescents de poids normal. Un phénomène discriminatoire observé en Europe, mais aussi aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

Va-t-on désormais vers une économie à deux vitesses en fonction du poids corporel? Des études ont déjà montré que certaines compagnies d’assurances pénalisaient leurs affiliés en surpoids. D’autres ont révélé que la jeune femme obèse était souvent discriminée sur le marché de l’emploi.

Cette nouvelle étude comparative entre les marchés de l’emploi suédois, britanniques et américains suggère que les garçons, eux non plus, ne sont pas épargnés par ce phénomène ségrégationniste.

La mauvaise surprise du lien entre le surpoids et le revenu

Les auteurs ont analysé les données anthropométriques, cognitives et non cognitives (estime de soi, motivation, sociabilité,…) d’un échantillon de 145.193 jeunes suédois réquisitionnés pour leur service militaire entre 1984 et 1997. Les données de l’administration fiscale renseignant les revenus ont ensuite été évaluées en 2003 pour l’ensemble des individus, âgés alors de 28 à 39 ans. Ces chiffres ont ensuite été comparés avec les situations britanniques et américaines.

Presque 20% de salaire de moins

Le verdict est sans appel pour les jeunes déjà obèses ou en surpoids à l’adolescence: en moyenne, ils gagnent près de 18% de moins que leurs homologues de poids normal. Ce constat n’est par contre pas valable pour les jeunes hommes qui deviennent obèses plus tard dans la vie.

Afin de mettre cette différence en perspective, les auteurs ont calculé qu’en Suède, en moyenne, chaque année de scolarisation supplémentaire s’accompagne d’une augmentation de revenu d’environ 6%. Pour les jeunes obèses, la pénalité serait donc équivalente à 3 années de scolarisation, soit un baccalauréat… Pour les auteurs de l’étude, cette observation devrait être prise en compte dans les politiques visant à lutter contre les inégalités sociales.

Source

Lundborg P.Body size, skills, and income: evidence from 150,000 teenage siblings.Demography

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.