Suppléments et vitamines pour soulager les symptômes de la maladie de Crohn

Certaines vitamines et suppléments peuvent vous aider à minimiser les symptômes de la maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une affection intestinale qui provoque une inflammation le long du tube digestif. Elle peut entraîner une malnutrition, c’est pourquoi les médecins peuvent prescrire des vitamines et des suppléments pour prévenir ou traiter ce problème. Les symptômes de la maladie de Crohn se manifestent généralement par cycles. Les personnes atteintes de cette maladie peuvent connaître des épisodes de douleurs abdominales, de diarrhée et d’autres symptômes qui vont et viennent.

Un médecin peut recommander d’éviter certains aliments pour permettre au système digestif de se reposer pendant ces épisodes. Certaines personnes peuvent avoir besoin de suivre un régime spécial, par exemple un régime pauvre en fibres. Ces changements alimentaires ou la réduction de l’absorption des nutriments par le tube digestif peuvent entraîner une malnutrition. C’est pourquoi les médecins peuvent recommander de compléter le régime alimentaire pour traiter ou prévenir la malnutrition. Cet article examine certaines vitamines et certains suppléments que les personnes atteintes de la maladie de Crohn pourraient souhaiter prendre, la manière dont ils peuvent affecter l’organisme, ainsi que d’autres considérations diététiques.

Qu’est-ce que la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire de l’intestin (MII) qui débute généralement dans l’enfance ou au début de l’âge adulte. Cette affection provoque une inflammation du tractus gastro-intestinal, ce qui entraîne des symptômes, notamment :

– la diarrhée
– du sang dans les selles
– crampes et douleurs d’estomac
– fatigue
– perte de poids

Les symptômes ont tendance à apparaître et à disparaître par cycles. Les traitements de la maladie de Crohn comprennent les médicaments, le repos intestinal et la chirurgie. Le type de traitement que reçoit une personne dépend de la gravité de la maladie et de son état de santé général.

Un changement de régime alimentaire peut réduire la fréquence et la gravité des symptômes. Un médecin peut recommander:

– d’éviter les boissons gazeuses
– d’éviter certains aliments riches en fibres
– de boire davantage de liquides
– de prendre des repas plus petits et plus fréquents pour faciliter la digestion.

Les vitamines utiles dans la maladie de Crohn

L’inflammation du tube digestif peut rendre difficile la transformation des aliments et l’absorption des nutriments par l’organisme. Cela peut entraîner une malnutrition, qui se produit lorsque l’organisme ne reçoit pas suffisamment de vitamines et de nutriments essentiels. Un médecin peut recommander des analyses de sang pour vérifier les niveaux de vitamines et de minéraux dans l’organisme. En fonction des résultats, le médecin peut recommander la prise de différents types de vitamines ou de compléments pour améliorer la nutrition dans le régime alimentaire.

Une personne atteinte de la maladie de Crohn doit décider de commencer à prendre des vitamines en consultation avec un médecin afin de s’assurer que les types et les quantités sont corrects.

Certaines vitamines peuvent provoquer des effets secondaires, notamment des nausées et des diarrhées. Les prendre avec de la nourriture peut prévenir ces effets. Vérifiez toujours l’étiquette des suppléments pour vous assurer qu’ils ne contiennent pas d’ingrédients susceptibles de provoquer des poussées. Ces ingrédients peuvent inclure:

– des conservateurs
– des colorants artificiels
– alcools de sucre
– lactose

Quelles vitamines peuvent aider à soulager les symptômes de la maladie de Croh ?
Les médecins peuvent recommander diverses vitamines aux personnes atteintes de la maladie de Crohn. Ces vitamines peuvent inclure:

– des acides gras oméga-3, qui peuvent avoir des effets anti-inflammatoires chez les personnes atteintes de la maladie de Crohn
– du calcium, qui peut aider à préserver la santé des os et des dents chez les personnes atteintes de la maladie de Crohn
– l’acide folique, qui aide l’organisme à produire et à maintenir les cellules
– le fer, qui transporte l’oxygène dans l’organisme et prévient l’anémie
– la vitamine B12, qui assure le maintien des cellules nerveuses et sanguines
– la vitamine D, qui peut aider à contrôler l’inflammation de l’intestin
– les vitamines A, E et K, qui contribuent à la production de cellules et à la prévention des lésions cellulaires
– le zinc, qui aide l’organisme à prévenir les maladies dues aux bactéries et aux virus.
– Outre les vitamines, le curcuma pourrait contribuer à réduire l’inflammation dans l’organisme des personnes atteintes de la maladie de Crohn. Il contient de la curcumine, qui a des propriétés anti-inflammatoires. Certaines petites études suggèrent que la curcumine associée à des médicaments peut aider au traitement de la colite ulcéreuse, qui est un autre type de MII. On peut utiliser le curcuma en toute sécurité dans la cuisine, mais la consommation de grandes quantités peut fluidifier le sang.

Quels sont les autres facteurs à prendre en compte ?

La malnutrition est un problème courant dans la maladie de Crohn. En fait, elle survient dans 20 à 85 % des cas. Identifier les aliments qu’une personne peut tolérer et ceux qui déclenchent des symptômes est essentiel pour créer un plan alimentaire pour une personne atteinte de la maladie de Crohn.

Pour prévenir les poussées, les personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent souhaiter limiter leur consommation de:

– d’aliments riches en fibres insolubles
– noix et graines
– fruits et légumes crus
– sucre
– aliments riches en graisses
– caféine
– alcool
– alcools de sucre
Boire beaucoup de liquide et prendre des repas plus petits plus fréquemment peut faciliter la digestion. En outre, la tenue d’un journal alimentaire peut aider la personne à identifier les aliments qui provoquent les symptômes.

Quand contacter un médecin

La maladie de Crohn est une affection chronique qui nécessite généralement un traitement à vie et des modifications du régime alimentaire.

Une personne doit contacter un médecin si elle présente l’un des symptômes suivants :

– sang dans les selles
– diarrhée persistante
– crampes ou douleurs d’estomac persistantes
– perte de poids inexpliquée
– développement anormal (chez les enfants).

En bref

La maladie de Crohn est une affection inflammatoire chronique qui peut toucher n’importe quelle partie du tube digestif. Elle affecte généralement l’intestin grêle, provoquant une inflammation qui empêche la digestion correcte des aliments. Elle provoque une série de symptômes, dont la diarrhée et des douleurs d’estomac. La maladie de Crohn peut empêcher l’organisme d’absorber correctement les nutriments, ce qui peut entraîner une malnutrition.

Un médecin peut diagnostiquer les carences en nutriments à l’aide de tests sanguins. Il peut recommander diverses vitamines et suppléments pour remédier à ces problèmes. Certaines vitamines peuvent provoquer des effets secondaires, comme des nausées et des diarrhées. Cependant, prendre des vitamines dans les quantités recommandées et en mangeant peut aider à minimiser ces effets secondaires.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -