Sportifs, améliorez naturellement vos performances avec du chocolat noir

chocolat noir
Sportifs, améliorez naturellement vos performances avec du chocolat noir

Le chocolat noir pourrait améliorer la performance physique, en réduisant le coût en oxygène de l’effort.

Un simple morceau de  chocolat noir est visiblement une vraie alternative aux boissons énergisantes et aux pilules en tout genre sensées améliorer les performances.

En effet, le chocolat noir allie une palatabilité élevée, un contenu énergétique élevé et, grâce à ses flavanols, augmente la biodisponibilité de l’acide nitrique (NO), ce qui pourrait favoriser la performance. C’est ce qu’ont voulu voir une équipe de chercheurs britanniques.

40g de chocolat noir par jour, pendant deux semaines avant l’effort

Dans cette étude, 9 jeunes hommes modérément entrainés ont participé à 3 reprises, séparés chacune d’un intervalle de 2 semaines et selon un schéma en cross-over, a une épreuve de cyclisme.

Chaque épreuve comprenait un test de cyclisme à VO2 max., suivi d’un autre pendant 20 min. à 80% du seuil de l’échange de gaz (GET) ainsi que d’une course contre la montre pendant 2 minutes.

Pour deux des épreuves, les participants avaient consommé quotidiennement pendant 2 semaines 40 g de chocolat noir, soit 40 g de chocolat blanc.

Les résultats sont nets

Les résultats indiquent que la consommation de chocolat noir est associée à:

  • une augmentation du seuil des échanges gazeux respiratoires (de 21% en comparaison avec le test de référence et de 11% pour le chocolat blanc),
  • une augmentation de la distance parcourue pendant la course contre la montre (respectivement de 17% et 13%),
  • une tendance à augmenter la VO2 max. de 6% (p<0,05), en comparaison avec la mesure de référence, mais non significative par rapport au chocolat blanc.

Voilà qui semble encourageant pour tous les sportifs qui désirent améliorer naturellement leurs performances

Source

Patel R.K. et al.Dark chocolate supplementation reduces the oxygen cost of moderate intensity cycling.  Journal of the International Society of Sports Nutrition, 12:47,