Spécificité de la fleur de Bach Pommier sauvage : élixir n°10

pommier sauvage

Les fleurs de Bach sont des remèdes inventés par le docteur Edward Bach. Ces remèdes consistent en une nouvelle thérapie à base d’élixirs de fleurs. Elles sont destinées à harmoniser les émotions. Le docteur a conçu 38 remèdes en se basant sur la mémoire de l’eau de la fleur sauvage. L’eau de cette fleur imprègne une énergie vibratoire. Parmi ces 38 fleurs se trouve la fleur de Bach Pommier sauvage.

Origine du pommier sauvage

Il a été découvert par un naturaliste allemand dénommé Johann August Sievers. En 1973, il fait sa découverte quand il parcourt la Chine à la recherche de rhubarbe. Il l’a trouvé dans la vallée de l’Ili, au pied des massifs du Jungar Alatau et Tarbagatai.

On le localise à l’Ouest de l’Europe et à l’Ouest de l’Asie. On les retrouve de façon irrégulière dans les régions méditerranéennes.

Le pommier sauvage est l’origine de nos variétés de pomme. Il appartient à la famille des Rosaceae. Il mesure environ 5 à 6 mètres, à couronne dense. Ainsi, il peut se distinguer du pommier cultivé grâce à ses pédoncules non velus au revers de ses feuilles. Sa durée de vie remonte jusqu’à cent ans.

Quels sont les avantages de l’utilisation du Malus sylvestris ?

On dit que son fruit est un symbole de la pureté, de la santé et de la purification. Il est utile pour se rendre pure et en ordre. Le pommier sauvage est une fleur de Bach purifiante du corps et de l’esprit.

Il peut être utilisé comme cure de détoxication.

Il aide à se débarrasser d’un élément physique du corps qu’on juge gênant.

Son potentiel positif est l’acceptation de soi-même et de ses imperfections.

A qui s’adresse l’élixir n°10 de Bach ?

Il est destiné aux gens qui ont la sensation d’être impurs.

Le pommier sauvage est également conseillé à ceux qui éprouvent une répugnance envers eux-mêmes. Cette répugnance peut se manifester par une obsession à une chose insignifiante.

La fleur de Bach purifiante est également favorable pour le traitement des maladies de la peau. Elle agit aussi contre les imperfections physiques.

Comment utilise-t-on la fleur de Bach pommier sauvage ?

Le remède utilisé se trouve dans le liquide que contient le fruit du pommier sauvage.

Il faut en diluer deux gouttes dans un verre d’eau. Puis le boire à intervalles réguliers. Si nécessaire, répéter cette action est de rigueur.

Il peut être frictionné derrière les oreilles, sur les tempes et les poignets. On peut aussi le verser directement sur les lèvres.

On peut le combiner avec d’autres fleurs de Bach. Dans ce cas, on ajoute deux gouttes de chacune des fleurs qu’on a choisies. Le nombre de fleurs maximum à associer est 7. Puis, on les met dans un flacon à mélange de 30 ml. Ensuite, on remplit ce mélange d’eau minérale. Et tout cela fait, il faut prendre quatre gouttes. La prise doit se faire au moins quatre fois par jour.

Le pommier sauvage ainsi que les autres fleurs de Bach sont utilisables aussi longtemps qu’on le veuille. Dès fois une seule dose est suffisante. Néanmoins, au cas où la personne est très perturbée, son utilisation prolongée peut améliorer son état.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide