Soulager naturellement les symptômes des hémorroïdes

Les hémorroïdes ne sont pas un sujet agréable et il peut être gênant d’en discuter, même avec votre spécialiste de la santé. Mais il s’agit d’un problème assez fréquent chez les hommes et les femmes. Cela n’a rien de surprenant étant donné le régime alimentaire occidental typique associé à des modes de vie qui comportent souvent trop de stress et très peu d’exercice physique.

Qu’est-ce que les hémorroïdes, exactement ?

Les hémorroïdes sont des veines dans la paroi de votre rectum et de l’anus qui se sont tordues, gonflées et enflammées, et qui peuvent se former soit à l’intérieur, soit à l’extérieur. Les protubérances qui en résultent peuvent causer des douleurs et des saignements.Si vous avez des hémorroïdes à l’intérieur de votre anus, au-dessus de la jonction entre le rectum et l’anus, vous avez une hémorroïde interne. Si vos hémorroïdes sont en dessous de cette jonction et sous la peau autour de l’anus, elles sont considérées comme externes. Les deux types d’hémorroïdes peuvent rester dans votre anus ou faire saillie à l’extérieur.

Comment les hémorroïdes se forment-elles

Les hémorroïdes apparaissent le plus souvent par une augmentation de la pression, généralement à cause d’un mouvement de l’intestin. Les hémorroïdes sont fréquentes chez les personnes présentant des troubles digestifs chroniques, en particulier la constipation. Elles sont observées aussi chez les personnes âgées et pendant la grossesse. Si vous êtes enceinte, la pression supplémentaire de votre bébé grandissant dans votre utérus peut entraîner des hémorroïdes. L’accouchement peut augmenter le problème, mais heureusement, la plupart des hémorroïdes causées par la grossesse disparaissent après l’accouchement.

Une autre cause fréquente des hémorroïdes est l’obésité, parce que quand vous êtes en surpoids, tout simplement votre corps n’a pas assez de forces pour générer une bonne élimination par votre intestin.

Comment savez-vous si vous avez des hémorroïdes ?

Si vous avez des hémorroïdes vous pouvez avoir ou non des symptômes. Nonobstant, avec les soins appropriés, la plupart des symptômes disparaissent en quelques jours. Le symptôme le plus commun des hémorroïdes internes est la présence de sang rouge vif, habituellement notable sur le papier hygiénique ou dans la cuvette de la toilette. Il est possible qu’une hémorroïde interne fasse saillie dans l’anus, mais, dans ce cas, vous aurez probablement l’expérience de l’irritation et de la douleur.

Si vos hémorroïdes sont externes, vos symptômes peuvent inclure un gonflement ou une protubérance (caillot de sang) autour de votre anus. Ceux-ci sont appelées des hémorroïdes externes thrombosées, et peuvent être très douloureuses.

En fonction de vos habitudes de toilette, vous pouvez aggraver votre problème, en causant plus d’irritation, des saignements et des démangeaisons. Si vous souffrez d’hémorroïdes, il est important de ne pas faire un effort pour avoir un mouvement de l’intestin. Un frottement ou un nettoyage excessif de la zone peuvent également aggraver votre problème.

D’autres symptômes peuvent imiter ceux des hémorroïdes: l’abcès anal, les fissures ou les fistules anales, les abcès anaux et des démangeaisons ou des irritations non spécifiques (communément appelées prurit anal).

Saignements rectaux: Hémorroïdes ou plus grave?

Si vous avez des saignements et vous pensez qu’ils sont lies aux hémorroïdes, il faut consulter votre médecin surtout si c’est un symptôme nouveau pour vous. Les saignements du rectum peuvent être un signe d’autres situations plus graves, y compris le cancer colorectal, surtout si vous êtes une personne âgée. Comme mentionné ci-dessus, le sang rouge vif est le plus souvent un signe d’hémorroïdes, mais tous les nouveaux signes de saignement ou les signes apparaissant soudain doivent être étudiés, peu importe votre âge.

Il est intéressant de souligner que la vitamine D est l’un des meilleurs moyens de réduire le risque de cancer du côlon. Optimiser vos nivaux de vitamine D peut réduire votre risque de près de 80 pour cent !Donc, assurez-vous d’avoir votre taux de vitamine D vérifié et veillez à maintenir vos niveaux d’environ 60 ng/ml pendant toute l’année à titre préventif.

Soulager naturellement les symptômes des hémorroïdes chez vous

– Le fragon est un extrait à base de plantes que vous pouvez utiliser si vous avez des problèmes d’hémorroïdes. Il a de puissantsveffets anti-inflammatoires et vasoconstricteurs et peut aider à resserrer et renforcer ces veines. Il est utilisé spécifiquement pour traiter les problèmes avec les veines. Il contribue à renforcer les parois des veines et ainsi celles ne se dilatent ni ne s’élargissent lorsqu’une pression est appliquée lors d’un mouvement de l’intestin.

– D’autres suppléments bénéfiques comprennent le marronnier, la broméline, l’extrait de sophora du Japon et l’extrait d’aloe vera.

– Essayez un bain de siège. Un bain de siège consiste à immerger les hanches et les fesses dans de l’eau chaude. La chaleur humide du bain procure un soulagement des symptômes et aide à guérir les tissus enflammés. Utilisez de l’eau tiède et non chaude et n’ajoutez pas quoi que ce soit. Asseyez-vous pendant 10 à 15 minutes, aussi souvent que vous le souhaitez, pour aider à soulager les symptômes.

– Appliquez des compresses froides ou de la glace sur et en dehors de votre région anale pendant 10 à 15 minutes, jusqu’à cinq fois par jour.

– Gardez votre région anale sèche car l’humidité favorise l’irritation, les démangeaisons et les infections de la peau.

– Appliquez une couche de vaseline sur votre région anale pour apaiser les tissus irrités. Vous pouvez également appliquer le gel d’aloe vera pour soulager la sensation de brûlure ou un astringent topique comme l’hamamélis.

– Après les selles, essuyez la zone avec du papier toilette, des compresses ou du coton imbibé d’hamamélis