Homeopathie

Souche homéopathique Secale Cornutum : provenance

Élaborée à partir de l’ergot du seigle, la souche Secale cornutum désigne un autre médicament homéopathique. Scientifiquement appelé « Claviceps purpurea », ce champignon appartient à la famille des ascomycètes. Il parasite essentiellement le seigle et plusieurs autres céréales, tout en transformant leurs graines en sclérotes nauséabonds et sombres. C’est à travers ces sclérotes préalablement séchés qu’on fabrique la teinture mère et la souche homéopathique Secale Cornutum. Donc, c’est essentiellement le résultat de l’attaque de ce fameux champignon.

Santé physique assurée avec la médication Secale Cornutum

La médication homéopathique Secale Cornutum propose notamment sa performance dans la prévention des douleurs abdominales. Réputée également pour ses valeurs vasoconstrictrices, elle s’utilise notamment pour prévenir les troubles vasculaires et circulatoires. Il soigne les troubles circulatoires des membres inférieurs, les troubles de la circulation cérébrale et sanguine. Ces malaises occasionnent souvent des maux de têtes, des troubles visuels, de l’anxiété, des migraines et des vertiges.

Le Secale Cornutum améliore la santé de toutes les sphères cérébrales et cardiovasculaires de l’être humain.  Il s’opère pour soigner l’artériopathie, l’hémorragie de sang noir et les maladies en lien avec le cœur et le cerveau. Ce remède intervient pour régler les problèmes de la sphère gynécologique (notamment les métrorragies du post-partum et les ménométrorragies).  Il prévient les rétinopathies et en dermatologie, il guérit les ulcères de jambe (de type artériel). Il peut aussi agir sur l’aphte récidivant, le syndrome de Raynaud, les crampes et les douleurs abdominales.

Secale Cornutum : connaître les posologies exactes

La souche homéopathique Secale Cornutum dispose de plusieurs formes : forme galénique de granules, doses, gouttes, ampoules, triturations et suppositoires. On va vous explorer par la suite les différentes utilisations de cette souche et les maladies qu’elle soigne :

  • 5 ou 7 CH de 3 granules pour traiter le syndrome de Raynaud et symptômes des troubles vasculaires. Opération à reproduire une à trois fois par jour.
  • 5 CH, 5 granules par jour en prévention d’aphtose (durée de traitement : 3 mois).
  • L’utilisation de 5 CH, 5 granules matin et soir pendant 4 mois permet de traiter les
  • 5 CH, 5 granules 3 à 4 fois/j : cette dose peut aider en cas de troubles du transit. A prendre jusqu’au retour d’un transit normal.
  • 5 CH, 5 granules le matin pour les maux de tête, les migraines et les Une prise à renouveler toutes les 30 minutes (dès le début de la crise de migraine), puis espacez dès amélioration.
  • La prise de 9 CH, 5 granules par jour pendant 6 mois permet le traitement des troubles de circulation veineuse. Ces troubles affectent le plus souvent les membres inférieurs.
  • Prenez 5 CH, 5 granules matin et soir (pendant 1 mois) en cas d’ulcère des jambes ou d’escarres.

Articles similaires