Soirée alcoolisée: 5 nutriments à prendre pour protéger votre foie et limiter la gueule de bois

La même boisson alcoolisée, qu’il s’agisse d’un verre de vin ou d’un cocktail, peut provoquer des effets différents selon les individus. Votre poids, vos proportions de muscles et de masse graisseuse, votre état de santé, et même vos gènes, influent sur la quantité d’alcool qui pénètre dans votre sang. Le fait que vous mangiez, ou pas, a également une incidence, puisque les aliments présents dans l’estomac ont tendance à atténuer l’absorption de l’alcool. Étonnamment, même votre humeur peut affecter la façon dont vous vous sentez lorsque vous buvez de l’alcool. Il y a tendance à accentuer les humeurs maussades. Votre état d’esprit joue également un rôle. La recherche ayant démontré qu’il est possible de se sentir ‘pompette’ en buvant une « fausse » boisson alcoolisée.

Intoxication alcoolique: les signes que l’on a trop bu

Voici certains des signes révélateurs les plus courants d’une intoxication alcoolique :
– Perte de coordination
– Mains froides et moites
– coloration bleutée de la peau due à l’hypothermie
– Vomissements répétés et/ou incontrôlés
– Respiration lente ou irrégulière (moins de huit respirations par minute ou plus de 10 secondes entre deux respirations)
– Convulsions
– Confusion, perte de connaissance,
– torpeur (personne consciente mais non réactive), et parfois coma

Limiter les dégâts d’une soirée très alcoolisée

Si vous prévoyez de boire quelques verres, adoptez au préalable ce protocole naturel qui vous aidera à « préparer » votre corps à « l’intoxication » :

1. La N-acétylcystéine (NAC)

La NAC est une forme de cystéine, un acide aminé. Elle est connue pour contribuer à augmenter la production de glutathion et réduire la toxicité de l’acétaldéhyde, responsable de nombreux symptômes de la « gueule de bois ». Essayez de prendre de la NAC (au moins 200 milligrammes) 30 minutes avant de boire pour réduire les effets toxiques de l’alcool. Si vous vous demandez quels sont précisément les pouvoirs de la NAC, sachez que, comme l’alcool, le Tylenol endommage votre foie notamment en épuisant les réserves de glutathion. En maintenant de bonnes réserves de glutathion, vous contribuez grandement à prévenir les dommages de l’acétaminophène. C’est pourquoi, dans les services d’urgence, on donne aux personnes qui font des overdoses de Tylenol de la NAC à haute dose. Ceci pour augmenter la production de glutathion.

2. Les vitamines B

On pense que la NAC fonctionne encore mieux lorsqu’elle est associée à la thiamine, ou vitamine B1. La vitamine B6 peut également contribuer à atténuer les symptômes de la ‘gueule de bois’. L’alcool épuisant les réserves de vitamines B de l’organisme, et les vitamines B étant par ailleurs indispensables pour l’éliminer de votre organisme, la prise d’un supplément de vitamine B avant de boire, ainsi que le lendemain, peut s’avérer utile.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

3. Le Chardon Marie

Le Chardon Marie renferme de la silymarine et de la silybine, des antioxydants connus pour contribuer à protéger le foie des toxines. Il a été démontré que la silymarine augmente non seulement la production de glutathion, mais qu’elle peut également contribuer à régénérer les cellules hépatiques. Un supplément de Chardon Marie, pris régulièrement, peut s’avérer très utile. En particulier si vous savez que vous allez avoir plusieurs occasions de boire quelques cocktails.

4. La vitamine C

L’alcool risque d’épuiser vos réserves de vitamine C, qui est importante pour réduire le stress oxydatif provoqué par l’alcool dans votre foie. Fait intéressant, une étude animale a montré que l’effet protecteur de la vitamine C sur le foie était encore plus puissant que celui de la silymarine (Chardon Marie) après l’exposition à l’alcool. Veiller à avoir un apport suffisant de vitamine C. Que ce soit par le biais de suppléments ou de votre alimentation.

5. Le magnésium

Le magnésium est un autre nutriment dont l’alcool épuise les réserves, et dont de nombreuses personnes manquent à la base. De plus, le magnésium possède des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent contribuer à réduire certains symptômes de la « gueule de bois ». Si vous consommez peu d’aliments riches en magnésium, il peut être utile d’en prendre un supplément avant une soirée qui risque d’être arrosée.