Si vous suivez un régime végétalien ou végétarien cru, faites attention à ces facteurs de risque

Un régime végétalien cru peut sembler sain et respectueux de l’environnement, mais il y a certaines choses dont il faut être conscient avant de prendre le train en marche de ce régime à la mode. Si un régime végétalien cru peut certainement être sain pour certaines personnes, ce n’est pas nécessairement l’option la plus saine ou la plus durable pour tout le monde. Il existe également certains risques potentiels associés à un régime végétalien cru que nous allons décortiquer dans cet article. Restez branchés !

Adopter un régime végétarien ou végétalien cru est devenu plus courant ces dernières années, et certaines personnes vont plus loin et décident de ne manger que des aliments crus à base de plantes en croyant qu’ils préserveront leurs qualités nutritionnelles. C’est par exemple le cas de certaines stars comme Natalie Portman, Pamela Anderson et Gisele Bündchen.

En quoi consiste le régime végétarien / végétalien cru ?

Le régime végétalien ou végétarien cru est un type de régime alimentaire axé sur la consommation d’aliments végétaux non cuits et non transformés. Les adeptes de ce régime croient que la cuisson détruit les enzymes et autres nutriments essentiels à la santé. Par conséquent, ils consomment une variété de fruits, de légumes, de noix et de graines crus. Certaines personnes consomment également des produits laitiers et des œufs crus, tandis que d’autres ont un régime strictement végétal. Le régime végétalien cru est devenu de plus en plus populaire ces dernières années, car de plus en plus de personnes cherchent des moyens d’améliorer leur santé.

Si ce type de régime se résume à manger ce que notre Dame Nature nous procure, pourquoi est-il mis en garde ?

Malgré que ce type de régime soit souvent loué pour son caractère sain et naturel, puisqu’il permet à l’organisme de recevoir tous les nutriments dont il a besoin à partir des plantes. En revanche, il présente certains dangers :

Une carence en nutriments :

Un régime végétalien ou végétarien cru peut entraîner une carence en nutriments pour plusieurs raisons. Tout d’abord, ces régimes éliminent des groupes alimentaires entiers, notamment la viande, les produits laitiers et les œufs. Cela signifie que les végétaliens et les crudivores risquent de manquer de nutriments importants comme les protéines, le calcium et la vitamine D.

De plus, ces régimes comportent souvent une grande quantité de fruits et de légumes. Ce qui peut entraîner des carences en certaines vitamines et minéraux. Par exemple, les personnes qui consomment de grandes quantités de légumes à feuilles crus peuvent avoir des carences en vitamine B12. Enfin, les régimes végétaliens et végétariens crus ont tendance à être pauvres en calories et en graisses. Ce qui peut également contribuer à des carences en nutriments essentiels. S’il est possible d’obtenir tous les nutriments dont vous avez besoin grâce à un régime végétalien ou végétarien cru, il est important d’être conscient des risques encourus afin de prendre des mesures pour éviter les carences.

Mettre les reins à rude épreuve :

Le régime végétalien ou végétarien cru peut mettre les reins à rude épreuve en raison de l’absence de protéines animales. Les protéines animales sont une source importante d’azote. Ainsi que les végétaliens peuvent ne pas consommer suffisamment d’aliments riches en azote pour satisfaire leurs besoins. Cela peut conduire à un état connu sous le nom d’urémie, dans lequel le sang contient des niveaux élevés de déchets azotés. Si elle n’est pas traitée, l’urémie peut provoquer des lésions rénales.

En outre, à cause de la carence en vitamine B12, essentielle à la santé des reins, il est probable que les végétaliens crudivores peuvent encourir certains risques rénaux. Sauf si une supplémentation supervisée est envisageable. Si certains végétaliens prennent des suppléments pour s’assurer qu’ils consomment suffisamment de ces nutriments. Il est également important de surveiller attentivement la fonction rénale pour s’assurer que le régime ne cause aucun dommage.

Problèmes digestifs :

Bien évidemment, ces régimes ont tendance à être pauvres en fibres, qui sont essentielles à la santé intestinale. Sans suffisamment de fibres, les intestins peuvent devenir paresseux et constipés. En outre, ce type de régime peut aussi manquer de certains nutriments essentiels à une bonne digestion, comme la vitamine B12 et le fer. Sans vitamine B12, l’organisme ne peut pas produire suffisamment d’acide gastrique, ce qui peut entraîner des indigestions et des ballonnements. Enfin, ces régimes peuvent entraîner un déséquilibre des bactéries intestinales, ce qui peut provoquer toute une série de problèmes digestifs.

Il est important de mentionner les inconvénients du régime végétarien ou végétalien cru dans le but de rester vigilants et faire plus attention à ces trois facteurs à risque pour un mode de vie alimentaire sain et nutritif.

Rappel :

  • Supplémentation en nutriments comme le calcium, la vitamine D et B12.
  • Surveiller la fonction rénale, buvez 2 litres d’eau et ayez recours à une cure détox chaque 3 mois.
  • Faites attention aux problèmes digestifs récurrents.
  • Pour terminer, un avis médical est toujours primordial pour garantir les bénéfices de ce type de régime.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.