Seule une personne avec un QI élevé pourra résoudre ce calcul rapidement

Les défis logiques sont connus de tous, certains d’entre eux sont partagés sur le web entre utilisateurs ayant les mêmes passions et contribuent à en faire un post viral. C’est ce qui se passe avec des défis comme celui que nous vous proposons aujourd’hui, ce qui vous permet de tester votre intelligence et votre intuition à domicile.

Facile n’est ce pas ? Concentrez-vous et essayez de défier vos amis ou collègues avec l’énigme de ces chiffres qui vous semblent incompréhensible. Nous vous avertissons : seules quelques personnes sont capables de résoudre cette énigme, alors ne vous découragez pas si vous ne pouvez pas le résoudre.

Un cerveau de matheux: un cerveau spécifique ?

Vous le savez peut-être mais les capacités à comprendre les mathématiques sont étudiés par la science. Les chercheurs se sont en effet demandés si les professeurs de mathématiques et les génies de l’arithmétique pourraient-ils être nés avec un avantage biologique ?

Pour explorer cette possibilité, une étude a cherché à déterminer si les aptitudes en mathématiques d’une personne étaient associées aux concentrations de deux neurotransmetteurs clés impliqués dans l’apprentissage. Des chercheurs en neurosciences cognitives de l’Université d’Oxford au Royaume-Uni, ont examiné les niveaux de GABA et de glutamate dans le cerveau pour voir si ces neurotransmetteurs pouvaient prédire les capacités mathématiques futures. Le GABA et le glutamate sont deux acides aminés naturels qui jouent des rôles complémentaires : le premier inhibe ou réduit l’activité des neurones ou des cellules nerveuses dans le cerveau, tandis que le second les rend plus actifs. Leurs niveaux fluctuent tout au long de la vie.

Nous avons également joint la solution mais ne trichez pas, lisez-la uniquement après avoir essayé de répondre !

La plupart des utilisateurs qui essaient de le résoudre ne donnent pas la bonne réponse. Et ceux qui l’ont fait avaient un QI supérieur à 140,

Quelle est la réponse :

Comme vous pouvez le voir sur l’image jointe en haut de la page, le défis d’aujourd’hui comprend une série d’égalités qui, à première vue, semblent insensées.

Évidemment, la logique est là dans l’esprit des créateurs de l’énigme et c’est vraiment à vous de la découvrir !

Méthode numéro 1

La première méthode consiste à additionner le résultat de la précédente opération à la suivante. On obtient ainsi :
1 + 4 = 5
5 + (2 + 5) = 12
12 + (3 + 6) = 21
Avec cette méthode, on aboutit alors à : 21 + (8 + 11) = 40 donc ? = 40

Méthode numéro 2

Dans cette  seconde méthode plus scientifique, on  suggère qu’il faut rajouter une multiplication à l’opération. Plus exactement qu’il faut, en plus de l’addition, multiplier le second chiffre par le premier. On obtient ainsi :
1 + (4 x 1) = 5
2 + (5 x 2) = 12
3 + (6 x 3) = 21

Avec cette méthode, on aboutit alors à : 8 + (11 x 8) = 96 donc ? = 96

On pourrait  tout simplement qu’il y a deux bonnes réponses. Sauf que selon Randall Jones, il n’y en a qu’une seule. Donc laquelle est la bonne ?

Si on utilise la méthode 1

1 + 4 = 5
5 + (2 + 5) = 12
12 + (3 + 6) = 21
21 + (4 + 7) = 32
32 + (5 + 8) = 45
45 + (6 + 9) = 60
60 + (7 + 10) = 77

Si l’on calcule la dernière opération, on se retrouve avec : 77 + (8 + 11) = 96 et non 40 comme au début.

Si on utilise la méthode 2

1 + (4 x 1) = 5
2 + (5 x 2) = 12
3 + (6 x 3) = 21
4 + (7 x 4) = 32
5 + (8 x 5) = 45
6 + (9 x 6) = 60
7 + (10 x 7) = 77

La dernière opération, on trouve : 8 + (11 x 8) = 96

Donc : si les deux méthodes peuvent être considérées comme bonnes, La seule bonne réponse est => 96

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.