Senior : Stimulez votre cerveau à travers ces 8 activités à faire chaque jour !

Gardez votre cerveau en bonne santé en suivant ces 8 pratiques quotidiennement !

Ce n’est un secret pour personne : avec l’âge, la santé du cerveau peut se dégrader. Pour les personnes âgées, il est essentiel d’adopter un mode de vie sain pour préserver les capacités cognitives telles que la mémoire et la capacité à résoudre des problèmes. Ces activités ne demandent pas beaucoup d’efforts et sont essentielles pour stimuler l’esprit au quotidien afin de rester vif. Poursuivez votre lecture pour aider votre cerveau à rester en forme !

Pour célébrer la 25e édition de la Semaine du Cerveau en 2023, cet événement majeur se déroule ce mois-ci du 13 au 19 mars, sous la coordination de la prestigieuse Société des Neurosciences. La Semaine du Cerveau a pour principale mission de faire prendre conscience au grand public de l’importance cruciale de la recherche sur le cerveau et les avancées scientifiques réalisées dans ce domaine. Dans le cadre de cette initiative, la Fondation Vaincre Alzheimer s’associe en tant que partenaire pour contribuer à la diffusion d’informations pertinentes et pour soutenir la recherche sur cette maladie neurodégénérative.

L’ensemble des événements et activités organisés tout au long de cette semaine dédiée à l’information sur le cerveau sont accessibles sur le site officiel semaineducerveau.fr. Ces manifestations incluent des conférences, ateliers, projections et animations diverses, afin de répondre aux attentes et curiosités d’un public varié et intéressé par la thématique du cerveau.

A cette occasion, nous souhaitons également vous partager des conseils pour prendre soin de votre cerveau, et en particulier de votre mémoire. En effet, comme un muscle, la mémoire se renforce et se développe à force d’exercices et de sollicitation régulière. Nous vous proposons donc 8 activités à adopter tous les jours pour améliorer vos capacités mémorielles.

L’exercice :

Il a été démontré qu’une activité physique régulière améliore le fonctionnement cognitif des personnes âgées, en particulier en ce qui concerne la mémoire et les fonctions exécutives. L’exercice physique augmente également la circulation sanguine, ce qui peut contribuer à réduire le risque de développer une démence ou la maladie d’Alzheimer. En outre, l’exercice libère des endorphines, qui peuvent contribuer à améliorer l’humeur et à réduire le stress.

Conversation stimulante :

Des conversations stimulantes peuvent aider le cerveau à rester actif et alerte. Avoir des conversations intéressantes avec des amis et des membres de la famille fait appel à des processus cognitifs complexes tels que le raisonnement abstrait, la résolution de problèmes, l’interprétation des émotions et la compréhension du langage.

Apprendre de nouvelles compétences :

Relever le défi d’apprendre une nouvelle compétence permet de maintenir et même d’améliorer le fonctionnement cognitif en sollicitant différentes parties du cerveau, même à un âge avancé. Cela peut aller de l’apprentissage d’une nouvelle langue à la pratique d’un instrument de musique en passant par la peinture – tout type de compétence qui vous stimule mentalement fera l’affaire.

Socialiser avec des pairs :

Rester en contact avec la société est essentiel pour les personnes âgées, car cela les aide à rester mentalement alertes tout en leur apportant un soutien émotionnel dans les moments difficiles. Prévoir de rencontrer régulièrement des amis ou des membres de la famille partageant les mêmes centres d’intérêt permet de rester positif tout en donnant l’occasion de mettre en pratique des compétences de communication précieuses comme l’écoute et l’expression claire dans une conversation.

Jouer à des jeux :

Jouer à des jeux comme les jeux de cartes, les puzzles ou les jeux de société peut aider les personnes âgées à mieux se concentrer en faisant appel à leurs capacités de raisonnement logique ainsi qu’à leur créativité et à leur niveau de concentration lorsqu’elles jouent contre un adversaire ou un partenaire. Une compétition amicale stimule le système de récompense du cerveau, ce qui renforce la motivation et aide à maintenir une bonne acuité mentale au fil du temps.

Méditation :

La méditation et les techniques de relaxation permettent de réduire le stress et l’anxiété, qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé du cerveau. Les seniors peuvent pratiquer la méditation de pleine conscience, le yoga ou le Tai-chi pour améliorer leur bien-être mental et émotionnel.

Activité sexuelle :

L’activité sexuelle a des effets positifs sur les performances cognitives des personnes âgées en raison de sa capacité à augmenter le flux sanguin dans tout le corps, y compris le cerveau, tout en soulageant le stress, en améliorant la qualité du sommeil et en libérant des endorphines qui stimulent considérablement l’humeur. En outre, l’activité sexuelle a été associée à des sentiments de proximité plus forts entre les partenaires, ce qui apporte un soutien émotionnel aux personnes âgées qui peuvent souffrir de solitude ou d’anxiété en raison du vieillissement ou d’autres changements de vie auxquels elles peuvent être confrontées à ce stade de leur vie.

Rester optimiste :

Au cours d’une étude réalisée aux États-Unis, il a été révélé que les personnes ayant un état d’esprit optimiste présentent en moyenne 30 % moins de risque de souffrir de déficits cognitifs. L’optimisme pourrait contribuer à réduire la production de molécules inflammatoires telles que l’interleukine-6 et la protéine C-réactive, lesquelles sont connues pour être liées à une augmentation du risque de troubles cognitifs.

La bonne nouvelle est que l’optimisme n’est pas une qualité innée et peut être développé grâce à un travail sur soi, comme l’explique le Professeur Amouyel. Pour cultiver cette attitude, il est recommandé de ne pas se laisser submerger par ses émotions négatives, mais plutôt d’apprendre à prendre du recul sur les événements et à relativiser. L’une des clés pour y parvenir consiste à s’efforcer de vivre pleinement le moment présent, sans se laisser envahir par les pensées liées au passé.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Margot Fontenive