Sédentarité : ne pas bouger est pire que le tabac, le diabète et les maladies cardiaques

Sédentarité
Sédentarité : une nouvelle étude va encore plus loin, en constatant qu'un mode de vie sédentaire est pire pour la santé que le tabagisme, le diabète et les maladies cardiaques.

Nous avons tous entendu dire que l’exercice permet de vivre plus longtemps. Mais une nouvelle étude va encore plus loin, en constatant qu’un mode de vie sédentaire est pire pour la santé que le tabagisme, le diabète et les maladies cardiaques. Le Dr Wael Jaber, cardiologue à la Cleveland Clinic et auteur principal de l’étude, a qualifié les résultats d »extrêmement surprenants ».

Pour le Dr Jaber, médecin cardiologue de la Cleveland Clinic, de responsable de l’étude récemment publiée dans le journal médical international JAMA: « Le fait d’avoir un très mauvais score lors d’un test d’effort physique indique un pire pronostic, en ce qui concerne la mort prématurée, que d’être hypertendu, diabétique ou fumeur actuel ». Il ajoute, « le fait d’être inapte lors d’un test d’effort devrait être considéré comme un facteur de risque aussi important que l’hypertension, le diabète et le tabagisme, voire même plus fort que tous les trois réunis. »

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié rétrospectivement 122 007 patients ayant subi un test d’effort sur un tapis roulant afin de mesurer la mortalité, toutes causes confondues, en lien avec les avantages de l’exercice et de la condition physique. En comparant les sédentaires aux plus performants physiquement lors des tests d’effort, il est apparu que le risque de décès est « 500% plus élevé » chez les inactifs. En comparant les résultats des tests avec les facteurs de risque négatifs connus pour la santé, ils se sont aperçus le risque de mort prématuré en restant assis est environ trois fois plus élevé que de fumer.

En revanche, la situation est réversible, il n’y a pas de limite au bénéfice de l’exercice, ajoute le chercheur, même chez les très grands sportifs. « Il n’y a pas de niveau d’exercice ou de forme physique qui vous expose à un risque » conclue également le Dr Jaber. Les bénéfices de l’exercice ont été observés chez tous les âges, chez les hommes comme chez les femmes. Que vous soyez dans la quarantaine ou dans la cinquantaine, vous bénéficierez de l’activité physique à laquelle vous vous consacrerez.

Les maladies cardiovasculaires et le diabète sont des maladies qui se développent de plus en plus dans les pays Occidentaux. Le style de vie, et notamment la sédentarité est un des facteurs majeurs de la survenue de ces maladies. Mais c’est réversible, « les médecins sont vraiment efficaces pour traiter les patients qui ont eu des événements cardiovasculaires, mieux faudrait-il qu’ils aident à les prévenir. Pour les patients, en particulier ceux qui mènent une vie sédentaire « Vous devriez exiger une ordonnance de votre médecin pour faire de l’exercice physique » conclue-t-il.

source

Kyle Mandsager, Serge Harb : Association of Cardiorespiratory Fitness With Long-term Mortality Among Adults Undergoing Exercise Treadmill Testing JAMA Netw Open. 2018;1(6):e183605. doi:10.1001/jamanetworkopen.2018.3605