Comment savoir si vous souffrez d’un ulcère ? Symptômes, causes et prévention.

Brûlures d’estomac, crampes abdominales soudaines, renvoi…et si la cause était un ulcère?  Les symptômes d’un ulcère peuvent varier légèrement, en fonction de sa localisation, du degré d’inflammation et selon que vous présentiez ou non une obstruction partielle du duodénum. La majorité des symptômes sont généralement ressentis dans la partie supérieure de l’abdomen, juste en dessous du sternum.

Les symptômes comprennent :

Une douleur qui ressemble à une crampe ou une brûlure, au milieu ou dans la partie supérieure de l’estomac, entre les repas ou le soir

Se sentir rapidement rassasié ou ballonné après avoir mangé une petite quantité de nourriture

  • Augmentation des symptômes en mangeant des aliments particulièrement gras
  • Vomissements
  • Brûlures d’estomac
  • Perte de poids inexpliquée
  • Renvois
  • Perte d’appétit
  • Nausées
  • Les cas graves peuvent entraîner :
  • Des selles foncées ou noires dues à des saignements
  • Des vomissements de sang (ressemblant à du marc de café)
  • De fortes douleurs dans le milieu ou la partie supérieure de l’abdomen
  • Des difficultés à respirer
  • Des vomissements d’aliments partiellement digérés, dus à l’obstruction

Causes courantes et rares d’ulcères peptiques

Dans certains cas, les symptômes d’un ulcère peuvent disparaître si l’on supprime l’agent déclencheur.

Voici les causes courantes d’un ulcère de l’estomac.

– Certains médicaments, par exemple, peuvent affecter la qualité de votre paroi gastrique, réduisant la protection contre une production normale d’acide. Les médicaments connus pour provoquer cet effet comprennent les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène, l’aspirine.  Même l’aspirine à enrobage entérique ou d’autres médicaments délivrés sur ordonnance risquent d’augmenter votre production d’acide et de formation d’un ulcère.

– Une consommation excessive d’alcool peut provoquer la formation d’un ulcère, tout comme le tabagisme ou les traitements de l’abdomen par radiothérapie.

– Une production excessive d’acide peut également être provoquée par des tumeurs se développant dans les cellules qui produisent l’acide dans l’estomac.

– L’intérieur de votre estomac est en principe très acide (de pH 4). Cette acidité agit comme une défense contre les agents pathogènes nocifs qui sont incapables de survivre dans cet environnement. La majeure partie de l’acidité est composée d’acide chlorhydrique et de pepsine. À mesure que vous vieillissez, lorsque vous atteignez 30 puis 40 ans, votre estomac commence à produire moins d’acide, ce qui diminue votre protection. Que votre acidité gastrique diminue du fait de votre âge ou de la prise d’antiacides, et cela entraine des effets secondaires qui peuvent affecter votre santé.

– Toutefois, la cause la plus courante d’ulcérations dans l’estomac ou le duodénum est de loin la prolifération de la bactérie H. pylori. Cette bactérie endommage le mucus qui protège la muqueuse de votre estomac de l’acide gastrique. En 2005, le prix Nobel de Physiologie ou Médecine a été attribué conjointement aux Dr. Barry Marshall et J. Robin Warren, pour leur découverte du lien entre la bactérie Helicobacter pylori et les ulcères gastriques et peptiques. Qualifiée de « découverte inattendue », les Dr. Marshall et Warren ont associé l’inflammation et l’ulcération de l’estomac à une infection par cette bactérie.

Comment peut-on être contaminé par la bactérie Hellicobacter pylori

De nombreuses personnes dans le monde ont cette bactérie dans l’estomac, mais tout le monde ne développe pas de symptômes. La bactérie se transmet par le contact bouche à bouche, et par les aliments et l’eau contaminés. Les choix alimentaires et d’hygiène de vie permettent à la bactérie de proliférer dans votre estomac et de provoquer les symptômes d’un ulcère.

Comment se protéger de la bactérie Hellicobacter pylori

Vous pouvez opter pour une combinaison d’antibiotiques qui maîtriseront la bactérie, mais vous devez faire d’autres choix sur le long cours pour parvenir à être soulagé durablement.  Vous pouvez opter pour les méthodes indiquées ci-dessous, pour être soulagé de l’ulcère et continuer à maitriser la population de H. pylori dans votre estomac, et traiter ainsi la source du problème :

– Les aliments transformés et les sucres créent un déséquilibre dans votre microbiote intestinal, et favorisent le développement de microbes pathogènes.

– Manger de vrais aliments, idéalement bio, est la première étape pour retrouver un estomac sain.

– Réduisez ou éliminez complètement les aliments dont vous savez qu’ils vous provoquent des douleurs. De nombreuses personnes doivent éliminer les bonbons à la menthe, les boissons caféinées, le café, l’alcool, la nicotine et le chocolat, le temps que leur estomac guérisse.

  • L’une des plus importantes choses à faire pour diminuer cette bactérie pathogène, est de réensemencer votre système digestif avec de bonnes bactéries. Vous pouvez consommer des aliments fermentés de façon traditionnelle, ou choisir un supplément de probiotiques de bonne qualité. Cela peut contribuer à réduire naturellement la prolifération de H. pylori dans votre estomac.