Régime Seignalet : quelle perte de poids espérer ?

régime Seignalet

Le Docteur Jean Signalet a conçu un régime alimentaire qui porte son nom. Il a basé sa conception sur l’observation des effets de l’alimentation sur la santé. Dans cette optique, il a étudié son influence sur l’évolution des maladies. Ainsi, le régime Seignalet vise une action curative pour diverses pathologies. Il offre en même temps une perte de poids.

Principes du régime Seignalet

Le concepteur du régime prône le retour vers les bases de l’alimentation des temps anciens. Il implique certaines restrictions et prescrit certaines catégories d’aliments.

  • Un régime hypo toxique

En imitant les bases alimentaires des origines de l’humanité, le régime Seignalet ne contient pas de denrées toxiques. Il exclut tous les produits transformés et ceux qui contiennent des substances chimiques. Il préconise une alimentation bio et incite la préparation des repas à domicile.

  • Les produits laitiers prohibés

Dans sa philosophie, le docteur Seignalet souligne la prédestination du lait animal pour les petits. Il en conclut que le lait animal et ses dérivés ne conviennent pas à la digestion humaine. Ceux-ci risquent ainsi d’engendrer des maladies. Il conseille les laits végétaux à la place des laits animaux.

  • L’exclusion des céréales mutées

Par céréales mutées, on sous-entend celles ayant subi des modifications génétiques comme le blé ou le maïs. Le régime interdit leur consommation, brute ou transformée.

  • La cuisson douce

Le bain-marie, la cuisson à la vapeur ou à l’étouffée continuent les méthodes préconisées. Par contre, le concept déconseille les cuissons à plus de 110 degrés de température. Selon le principe, ces modes de cuisson produisent des substances toxiques. Ainsi, aucune forme de friture n’est admise.

Effets santé du régime

Le régime Seignalet est destiné à contribuer au traitement de nombreuses pathologies. L’initiateur du concept affirme ses effets bénéfiques pour certaines catégories de maladies.

  • Maladies auto-immunes

Cette diète permettrait de guérir les polyarthrites rhumatoïdes, les spondylarthrites et les rhumatismes psoriasiques. Elle s’applique aussi en cas de maladie cœliaque, de lupus ou de sclérose.

  • Encrassage cellulaire

L’encrassage cellulaire se trouve à l’origine de migraine, de psychose et de dépression. Il engendre aussi la spasmophilie, la fibromyalgie ou l’arthrose. La diète s’applique en présence de l’un de ces troubles. Il peut même guérir certains cancers.

  • Les maladies d’élimination

Les maladies d’élimination incluent entre autres les urticaires, les bronchites et asthme et le psoriasis.

En somme, le Dr Seignalet déclare que ce régime est capable de traiter 91 maladies qualifiées d’incurables.

Régime Seignalet et prise de poids

La perte de poids ne figure pas dans les objectifs du régime Seignalet. Il s’agit d’un effet accessoire lié à la quantité de substances végétales ingérées. La diète produit une diminution de la masse assez importante en début de cure. Les résultats sont ensuite évalués à 1 kg par quinzaine. Cette valeur parait faible, mais reste permanente. En plus, l’alimentation avérée saine peut se maintenir à vie.