Régime pour intestin irritable ou SII

régime pour intestin irritable

Le syndrome de l’intestin irritable résulte d’une hyper activité et d’une hyper distension du côlon. Il peut engendrer des spasmes et des crampes abdominales. Le trouble provient de l’ingestion d’aliments irritants. Le régime pour intestin irritable introduit les aliments adéquats et bannit les substances nocives.

Principes du régime pour SII

La prescription du régime approprié pour prévenir le SII ne se limite pas à une liste d’aliments préconisés. Elle implique aussi certaines mesures d’hygiène de vie.

  • Les aliments prescrits

En principe, le régime pour intestin se constitue d’aliments à fibres solubles. Celles-ci possèdent un pouvoir adoucissant en formant un gel au cours de la digestion. Elles stabilisent le transit et favorisent les mouvements des organes digestifs.

L’orge, l’avoine et le sarrasin renferment une quantité importante de ces fibres. Le psyllium en présente une teneur élevée.

Pour calmer les symptômes, le régime inclut aussi d’autres céréales comme le riz ou le millet. Il conseille aussi la consommation de fruits rouges et de fruits de la passion. Il préconise aussi les produits dérivés du soja, les œufs et les tisanes douces. La pomme constitue un aliment idéal pour ce régime.

  • Les mesures accompagnatrices

Une hydratation optimale assure l’efficacité du traitement par le régime pour intestin irritable. Elle détend l’intestin et prévient les tensions douloureuses. La quantité idéale varie entre 1,5 et 2 litres.

Une répartition régulière des repas représente une autre mesure essentielle. Elle évite les surcharges susceptibles de provoquer des distensions.

La cuisson des légumes s’avère indispensable. En effet, les substances végétales crues possèdent parfois un caractère irritant pour l’intestin. La cuisson permet d’adoucir cet effet.

Au cours des repas, une mastication suffisante contribue à réduire le travail de l’appareil digestif. Avant de manger, il est conseillé de se trouver un environnement serein. Toute forme de stress se transmet directement à l’intestin.

Les aliments à exclure

L’alimentation recommandée pour un SII présente certaines restrictions. Elle bannit les substances passibles de provoquer une irritation.

  • Les fibres insolubles

Les fibres insolubles semblent bénéfiques pour l’intestin. Mais en cas de SII, elles aggravent les symptômes plutôt que de les atténuer. Ainsi, le régime pour intestin irritable déconseille les fruits secs, le blé et l’épeautre. Il exclut aussi les pois, les choux et brocolis.

  • Les substances grasses

La digestion des matières grasses suscite un travail important pour le tube digestif. Elle induit une réaction réflexe de l’intestin qui produit un mouvement pénible pour un intestin irrité.

  • Les fermentescibles

Les fermentescibles se trouvent parfois à l’origine du SII. Il s’agit de substances glucidiques à chaîne courte.

  • Les aliments irritants

Tout type de substance irritante accentue les symptômes douloureux. Le régime pour intestin irritable interdit la consommation d’alcool, de thé et de café. Il exclut l’utilisation d’épices, les fruits acides et leur jus, les noix et les graines, les oignons. Les charcuteries, le chocolat noir et les boissons gazeuses sont aussi agressifs pour l’intestin.