Régime Crudivore : grands principes et aliments interdits

régime crudivore

Pour perdre du poids, on a tendance à s’attaquer à notre alimentation. Si certaines personnes décident de réduire la quantité de nourritures consommées quotidiennement, d’autres adoptent une autre mode d’alimentation : le régime crudivore. Même si le terme n’est pas entendu fréquemment, le crudivorisme a pourtant existé depuis de nombreuses années déjà. Aussi connu sous le nom d’alimentation vivante, ce régime favorise la consommation des aliments crus. Il faut dire qu’il est idéal si vous souhaitez apporter peu de calories dans votre alimentation.

Comment fonctionne ce régime crudivore ?

Si vous suivez une alimentation vivante, en général, vous ne devez manger que des nourritures crues. Il faut donc mettre en avant, dans vos repas, les aliments alcalinisants, et ceux qui n’ont jamais été transformés. En d’autres termes, il est interdit de manger des produits industriels. Néanmoins, vous pouvez manger certains aliments ayant subi une fermentation et/ou une germination. Cette pratique alimentaire insiste également sur la consommation d’un mélange de groupes de nutriments. Pourquoi conserver la crudité des aliments ? Il semblerait que manger les aliments crus permettent de garder les enzymes indispensables. De ce fait, il vous aidera à être en meilleure forme, à prévenir différentes maladies ainsi qu’à éliminer certains déchets dans l’organisme. Rassurez-vous, en l’adoptant, vous n’allez pas mourir de faim. Les aliments dégustés contiennent assez de protéines ainsi que de fibres alimentaires favorisant votre satiété.

Mais quels sont les aliments autorisés ? Pour suivre ce régime, vous devez mettre en avant dans vos plats :

  • De nombreux légumes crus ;
  • Des légumineuses, des céréales et du pain, germés ;
  • Des fruits : séchés ou crus ;
  • Du miel non pasteurisé et des huiles ayant subi une première pression à froid ;
  • Le lait de noix ou encore le jus de germination ;
  • Des aliments végétaux.

Le crudivorisme autorise également la consommation de certaines viandes crues et de poissons crus. En outre, certains spécialistes recommandent la consommation de produits bio uniquement, lors du suivi de ce régime crudivore.

Quelques aliments crus néfastes pour la santé

Comme le régime crudivore impose une alimentation restreinte, si certains aliments sont privilégiés, d’autres sont prohibés. Alors, pour suivre cette diète convenablement, vous devez éviter les aliments suivants :

  • Les nourritures transformées ou celles dans les boîtes de conserve ;
  • Les aliments ayant subi une cuisson à plus de 104°F ou 40 °C ;
  • Les pommes de terre crues,car elles renferment de la solanine. Il s’agit d’une substance toxique qui risque d’engendrer un empoisonnement. Il est donc recommandé de les cuire ou de les griller avant de les manger afin de réduire leur teneur en alcaloïde solanine ;
  • Les aubergines crues : même si elles sont une véritable source d’antioxydants, elles contiennent aussi de la solanine. Il est alors préférable de les manger cuites, sans éplucher leur peau ;
  • Certains champignons crus comme les trompettes de la mort. Au risque d’avoir des troubles digestifs, pensez donc à les cuire avant de les dévorer ;
  • Les haricots rouges crus, ils renferment de la phytohémagglutinine, source de troubles gastro-intestinaux si elle est ingérée à forte dose. Il ne faut donc pas les consommer crus ;
  • Les viandes de porc ou de poulet crues. Elles contiennent des bactéries, comme la Salmonella ou le Campylobacter, responsables de l’intoxication alimentaires.

Par ailleurs, pour suivre correctement ce régime crudivore, il est indispensable de se rapprocher de votre médecin ou d’un nutritionniste. Ces spécialistes sauront vous conseiller sur la bonne pratique à suivre pour éviter ainsi les carences en vitamines B12, en zinc ou en calcium.