Recourir à l’anthroposophie pour améliorer votre état de santé !

Recourir à l’anthroposophie

Ayant longuement reçu des critiques auprès de certaines personnes, cette approche anthroposophique démontre son efficacité sur la santé. Aujourd’hui, il existe des cliniques spécialisées dans les soins thérapeutiques anthroposophiques. Ils utilisent l’anthroposophie comme traitement de base pour améliorer les différentes facultés : émotionnelles, mentales ou physiques de l’homme. Mais de quoi s’agit-il plus précisément ?

Anthroposophie : qu’est-ce que c’est ?

L’anthroposophie suggère une science spirituelle applicable dans tous les domaines. Elle requiert l’utilisation de quelques outils concrets pour remplacer la science moderne, et évite les vaccins. Toutefois, elle ne rejette pas la prise de médicaments en cas de maladie, mais la recommande en dernier recours. Une approche anthroposophique, appartenant à la médecine holistique, touche en grande partie la spiritualité. Elle se concentre sur quatre éléments du corps : le physique, les forces de vie, le corps égotique et les sensations. Ainsi, elle avance qu’une mauvaise coordination de ces 4 constituants ou un trouble de l’un deux cause un déséquilibre. Elle suggère donc une relation entre trois systèmes : le système neurosensoriel, celui respiratoire-circulatoire et celui métabolique.

D’où provient cette approche médicale ?

L’anthroposophie vient des mots grecs désignant humain et sagesse. La médecine anthroposophique est apparue au XXème siècle, plus précisément en 1920. Ayant vu le jour par Steiner Rudoplh, le Dr Ita Wegman a approfondi l’application de cette approche médicale. Celle-ci tient compte de la spiritualité et de la dimension matérielle simultanément. La médecine anthroposophique soigne donc une personne atteinte de déséquilibre causée par un processus physiologique naturel dans le corps. Plus tard, s’en suit l’ouverture d’une clinique anthroposophique. Même si cette médecine est encore en phase de développement actuellement, elle fait déjà parler d’elle dans plusieurs pays. D’ailleurs, elle se développe de plus en plus en Europe. Cependant, cette approche ne s’adresse pas à tout le monde. De ce fait, elle doit être réalisée par un médecin qualifié et ayant reçu une autorisation d’exercer.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Quels sont ses effets sur le corps ?

Aujourd’hui, le recours à l’anthroposophie se développe de plus en plus dans plusieurs domaines. D’ailleurs, de nombreux scientifiques avancent les bienfaits de la médecine anthroposophique :

  • Cette approche, utilisée chez les enfants et les adultes, apaise significativement les symptômes causés par des maladies chroniques. Que ces dernières soient neurologiques, mentales ou respiratoires, les personnes malades ressentent une meilleure qualité de vie suite au suivi de l’approche ;
  • L’adoption d’une mode de vie anthroposophe semble vous éviter ou prévenir des troubles allergiques;
  • Elle présente une efficacité en cas de cancer. D’après des études, cette approche contribue à l’amélioration de la qualité de vie des personnes souffrant du cancer. Elle apporte également des effets bénéfiques sur leur état de santé.

Comment se réalise cette pratique ?

Il existe, aujourd’hui, plusieurs médecins spécialistes dans l’anthroposophie. Dans une approche anthroposophique, le médecin considère le tout de son patient. En d’autres termes, il doit voir plus que son corps physique. Le professionnel analyse son physique, ses émotions, son mode de vie, son esprit ou encore son passé. De ce fait, au début de chaque séance, il procède à un diagnostic complet. Le médecin essaie de récolter le maximum d’informations sur son patient. Une fois les renseignements obtenus, il se charge d’émettre un diagnostic. A la suite de ce dernier, il peut proposer deux alternatives pour le traitement : des médicaments et des séances thérapeutiques. Ces séances peuvent être un massage ou des dessins. Il recommande également un changement au niveau de votre mode de vie comme votre alimentation. Toutes ces interventions vont participer au processus de guérison.