Raideurs matinales, douleur articulaire: 3 astuces pour être souple à tout âge

Il n’est jamais trop tard pour commencer à penser à votre souplesse, flexibilité et mobilité. Utilisez ces conseils pour rester agile bien au-delà de l’âge moyen.

Vous avez peut-être déjà remarqué certains de ces signes. Peut-être que lorsque vous vous levez le matin, vous êtes plus raide qu’avant. Ou bien vos genoux vous font mal après avoir été assis pendant un certain temps

Au fil du temps, le corps de chacun vieillit et montre des signes d’usure naturelle. L’exercice régulier contribue à retarder ce processus. Cependant, beaucoup de gens oublient d’inclure des exercices de mobilité dans leur routine.

La flexibilité et la mobilité sont toutes deux importantes pour le fonctionnement de votre corps. La flexibilité fait référence à la capacité de faire bouger une articulation dans toute l’amplitude d’un mouvement ou d’allonger complètement un muscle. La mobilité implique un peu plus. Elle comprend la flexibilité, ainsi que la force, la coordination et l’équilibre. Il est important de rester actif et de préserver sa mobilité en vieillissant.

Trois façons de garder son corps en mouvement pendant longtemps

S’étirer chaque jour

Un simple étirement peut augmenter l’amplitude de vos mouvements et diminuer la douleur dans des conditions comme la tendinopathie de la coiffe des rotateurs. L’avantage des étirements, c’est que vous pouvez les faire n’importe où et qu’ils ne prennent que quelques secondes à quelques minutes.

Il existe trois types d’étirements de base. Vous pouvez choisir de vous concentrer sur l’augmentation de la flexibilité ou vous pouvez aussi travailler sur la mobilité.

Les étirements statiques

Vous avez probablement appris cet exercice au collège: toucher vos orteils et étirer vos cuisses en position debout. Les étirements statiques augmentent la flexibilité en appliquant une légère tension sur un muscle et en maintenant la position pendant 30 à 60 secondes. Veillez à ne pas rebondir. Il est préférable de s’échauffer avant d’essayer ce type d’étirement.

Les étirements isométriques

Dans ce type d’étirement, vous vous mettez en position d’étirement statique, puis vous contractez doucement le muscle étiré. Gardez la longueur du muscle et l’angle de l’articulation stables. Maintenez cette position pendant 10 à 15 secondes, puis relâchez votre muscle pendant environ 20 secondes ou plus, puis répétez. L’étirement isométrique augmente la force et la flexibilité.

Les étirement dynamiques

Lorsque vous roulez votre cou, faites des fentes avec vos jambes ou des moulins à vent dans les bras, vous faites un étirement dynamique. Un étirement dynamique prend un mouvement spécifique et permet aux articulations et aux muscles de se déplacer dans toute leur amplitude.

L’étirement dynamique est contrôlé et doux. C’est un excellent moyen de s’échauffer avant de faire de l’exercice et permet d’augmenter l’amplitude de mouvement.

Commencez toujours lentement

Lorsque vous commencez un programme d’étirement, n’oubliez pas de le faire lentement. S’étirer trop vite et trop loin peut déclencher les mécanismes de défense de votre corps pour se protéger des déchirures articulaires et musculaires. Étirez-vous jusqu’à ce que vous ressentiez une tension. Si vous ressentez une douleur, c’est que vous êtes allé trop loin.

L’auto-massage avec des rouleaux de mousse ou de bois

Ils ne coûtent pas plus de 10 euros et sont disponibles en plusieurs longueurs et densités. Un rouleau en mousse ou en bois est un moyen facile et pratique de relâcher la tension dans les muscles et le tissu conjonctif, ce qui permet d’augmenter la flexibilité et d’améliorer la mobilité.

Pour les débutants, un rouleau de taille moyenne peut être plus confortable.

Utilisez le mouvement naturel de votre corps

L’utilisation des mouvements naturels de votre corps peut accroître votre mobilité, votre stabilité et votre équilibre. De plus, cela ajoute un peu de gaieté dans votre journée. Un exemple d’activité de « mouvement naturel » est le fait de ramper. Se mettre à quatre pattes renforce et mobilise à peu près tous les muscles et articulations de votre corps. Grimper, porter, lancer et attraper (en toute sécurité et en douceur, bien sûr) sont d’autres moyens de rester souple.

Quelle que soit la façon dont vous choisissez de bouger, n’oubliez pas de respirer librement, de commencer lentement, d’être doux et de ne pas rebondir.

C’est peut-être le plus important : Trouvez des étirements et d’autres activités que vous aimez vraiment et qui s’intègrent dans votre routine quotidienne. C’est la meilleure façon de vous assurer que vous conserverez un mode de vie plus souple.