Qu’est-ce que l’iridologie ?

l’iridologie

L’iridologie est une science qui utilise l’iris comme outil d’analyse. Cette analyse donne des informations sur la santé globale du patient. Elle est surtout pratiquée par en naturopathie et en thérapie. En complément avec des études médicales et morphologiques, l’iridologie permet d’évaluer la vitalité d’une personne. Elle analyse également le métabolisme et les maladies à caractère héréditaire.

L’iridologie étudie les tensions exercées par la partie colorée des yeux. La qualité de l’iris, le relief irien, les modifications et les éventuelles variations sont prises en compte. La texture et la pigmentation déterminent les terrains favorables et les carences. Cette science analyse les manques en vitamines et en minéraux. Elle détermine l’hygiène de vie du patient et les traitements adéquats. Elle détermine également les conditions nécessaires pour améliorer sa santé.

L’iridologie dans l’histoire

Née il y a plus de trois millénaires, l’iridologie met en avant l’étude de l’iris. Etymologiquement, le terme iridologie vient des noms « iris » et « logos » (science). A cette époque, l’étude a permis d’analyser l’état de santé global. Dans les années 1800, l’homéopathe, Ignatz von Peczely, considère que l’œil est le miroir de l’âme et du corps. Ce médecin hongrois dénote la relation entre les lésions du corps et la dégradation de l’œil. Il met alors en place les bases de l’iridologie dans le monde moderne.

L’iridologie comme diagnostic de santé

L’iridologie est un outil d’analyse permettant de spécifier les éventuelles maladies du patient. Elle révèle les prédispositions héréditaires et la force vitale de l’organisme. Elle définit également une éventuelle hypovitaminose ou un manque d’énergie. L’analyse de l’iris donne des informations sur l’état du système nerveux. Elle révèle l’existence et la localisation des toxines dans le corps. L’analyse illustre la pression sanguine et les troubles y afférents.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Elle révèle les menaces de rhumatismes ou d’arthrites. Elle informe sur les risques d’allergie et les troubles immunitaires. Certaines zones de l’iris informent sur les terrains inflammatoires. La partie la plus proche de la pupille englobe les informations liées à l’émotion. Elle détermine également les tendances à l’anxiété et au stress.

Comment se déroule une séance d’iridologie ?

Les séances d’iridologie utilisent deux types d’appareils. Cette étude assure des informations précises et concises. Le premier appareil est l’iris-microscope. C’est un microscope spécialisé dans l’observation de l’iris. Le second est l’iridographe. Cet appareil permet de photographier l’iris par agrandissement. Il facilite son analyse complète. Une fois photographiée, l’étude met en place une analyse explicative.

Elle concerne principalement les « terrains » favorables aux maladies héréditaires et les carences de l’organisme. Elle relate l’hygiène de vie de la personne et permet de l’améliorer à l’aide d’un programme personnalisé. D’un côté, elle permet de définir les facteurs favorisant l’apparition des maladies. De l’autre, elle détermine comment faire pour les éviter. Une séance dure généralement moins de trois-quarts d’heure.