Qu’est-ce que le syndrome de Guillain-Barré ?

Le syndrome de Guillain-Barré peut toucher n'importe qui. Heureusement, la plupart des gens se rétablissent complètement

Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) est une maladie nerveuse rare dans laquelle le système immunitaire de votre corps attaque le système nerveux périphérique. Le système nerveux périphérique comprend les nerfs qui relient le cerveau et la moelle épinière aux membres, ainsi que les enveloppes nerveuses, appelées myéline, qui isolent les nerfs périphériques. Ces nerfs aident à contrôler les mouvements musculaires et transportent les signaux des sensations du corps vers le cerveau. Le syndrome de Guillain-Barré peut toucher n’importe qui. Heureusement, la plupart des gens se rétablissent complètement.

Signes et symptômes du syndrome de Guillain-Barré

Les premiers symptômes du syndrome de Guillain-Barré sont souvent des sensations de picotements ou de faiblesse dans les pieds et les jambes. Ces sensations peuvent s’étendre aux bras et au visage.

Dans les cas très graves, les personnes atteintes du SGB peuvent perdre toute fonction musculaire et tout mouvement, devenant temporairement paralysées:

Les signes et symptômes du syndrome de Guillain-Barré peuvent inclure:

– une sensation de « picotements » dans les doigts, les orteils, les chevilles ou les poignets
– une faiblesse musculaire qui commence dans les jambes et s’étend au haut du corps
– Marche instable, y compris pour monter les escaliers
– Difficulté à effectuer les mouvements des yeux ou du visage (cligner des yeux, mâcher, parler).
– Difficulté à contrôler les intestins ou la vessie.
– Rythme cardiaque rapide
– Difficulté à respirer
– Pression sanguine trop élevée ou trop basse
– Vision double ou difficulté à bouger les yeux
– Douleur intense qui s’aggrave le soir

Les symptômes du syndrome de Guillain-Barré peuvent varier en fonction du type. Il existe trois types principaux :

Polyradiculoneuropathie inflammatoire démyélinisante aiguë (PIDA)

Le symptôme le plus courant est une faiblesse musculaire qui commence dans le bas du corps et s’étend au haut du corps. Ce type de maladie se rencontre le plus souvent en Amérique du Nord et en Europe.

Syndrome de Miller Fisher (MFS)

Les symptômes comprennent une paralysie des yeux et une démarche instable. Ce type est plus fréquent en Asie.

Neuropathie axonale motrice aiguë (AMAN) et neuropathie axonale motrice-sensorielle aiguë (AMSAN)

Les symptômes peuvent inclure une douleur intense et une faiblesse aiguë dans les mains et les pieds. Ces deux types sont plus fréquents au Japon, en Chine et au Mexique.

Si les symptômes ci-dessus commencent à se manifester, vous devez contacter immédiatement votre médecin ou vous rendre aux urgences pour un traitement.

Causes et facteurs de risque du syndrome de Guillain-Barré

Les médecins ne connaissent pas les causes du syndrome de Guillain-Barré (SGB). De nombreuses personnes atteintes du SGB présentent une infection respiratoire ou gastro-intestinale ou le virus Zika environ six semaines avant le début des symptômes du SGB.

D’autres facteurs de risque de SGB peuvent inclure:

– Être infecté par le Campylobacter jejuni, qui provoque des diarrhées
– Certaines vaccinations
– Une intervention chirurgicale
– une greffe de moelle osseuse.

Comment le syndrome de Guillain-Barré est-il diagnostiqué ?

Avant de diagnostiquer le syndrome de Guillain-Barré, votre médecin effectuera un examen physique et neurologique complet afin d’exclure d’autres maladies qui pourraient être à l’origine de vos symptômes. Votre médecin pourra ensuite vous recommander des tests supplémentaires permettant de détecter et de mesurer les modifications de la fonction nerveuse.

Ces tests peuvent inclure:

– Ponction lombaire

Votre médecin insérera une aiguille dans le bas du dos et prélèvera une petite quantité de liquide céphalorachidien pour l’analyser.

– Electromyographie

De fines aiguilles sont insérées dans certains muscles pour mesurer l’activité nerveuse dans les muscles.

– Conduction nerveuse

Vous recevrez de petits chocs à partir d’électrodes fixées sur votre peau, ce qui permettra à votre médecin de mesurer la fonction nerveuse.

Durée du syndrome de Guillain-Barré

Si la plupart des personnes se remettent complètement du SGB, le processus peut être long. La guérison peut prendre de quelques semaines à quelques années. Les symptômes atteignent généralement un plateau en quatre semaines, et la guérison dure de 6 à 12 mois. Pour certaines personnes, la guérison peut prendre jusqu’à trois ans.

Options de traitement et de médication pour le syndrome de Guillain-Barré

Il n’existe pas de remède pour le SGB, mais certains traitements peuvent réduire la gravité de la maladie et accélérer la guérison. Les personnes atteintes du SGB sont généralement traitées dans un hôpital. Certaines ont besoin d’une assistance respiratoire, d’un moniteur cardiaque ou d’autres dispositifs médicaux pour les aider à assurer leurs fonctions corporelles de base pendant que leurs nerfs se rétablissent.

Deux principaux types de thérapies sont utilisés pour traiter le SGB :

Échange de plasma (plasmaphérèse)

Dans cette procédure, le sang est prélevé de l’organisme et traité de manière à ce que les cellules sanguines soient séparées de la partie liquide du sang. Les cellules sanguines sont ensuite restituées à l’organisme. L’échange plasmatique semble réduire la gravité et la durée des symptômes chez certaines personnes atteintes de SGB.

Traitement par immunoglobulines à haute dose

Ce traitement consiste à injecter de fortes doses de protéines spéciales qui aident à réduire l’attaque du système immunitaire contre les cellules nerveuses de l’organisme.

Prévention du syndrome de Guillain-Barré

La cause du syndrome de Guillain-Barré étant inconnue, il n’existe aucun moyen de le prévenir.

Complications du syndrome de Guillain-Barré

Dans les cas très graves du syndrome de Guillain-Barré, une faiblesse musculaire peut altérer votre capacité à respirer. Certaines personnes atteintes du SGB ont besoin d’un tube et d’un appareil respiratoire pour les aider à respirer.

La plupart des gens se rétablissent complètement du SGB, mais certaines personnes ont des problèmes persistants, notamment :

– une faiblesse mineure, un engourdissement ou des picotements
– des douleurs nerveuses récurrentes
– des intestins paresseux ou l’incapacité de vider complètement la vessie
– des fluctuations de la pression artérielle
– un rythme cardiaque irrégulier
– Caillots de sang
– escarres

Recherche et statistiques : Combien de personnes sont atteintes du syndrome de Guillain-Barré ?

Le syndrome de Guillain-Barré est rare.

Il est estimé qu’environ 1 personne sur 100 000 développe un SGB chaque année en Europe.

Tout le monde peut être atteint du SGB, mais la maladie est plus fréquente chez les adultes de plus de 50 ans, et les hommes sont plus nombreux que les femmes à recevoir un diagnostic de SGB chaque année.

Affections associées et causes du syndrome de Guillain-Barré

Les maladies suivantes peuvent provoquer le syndrome de Guillain-Barré :

– virus de la grippe
– Virus d’Epstein-Barr
– Cytomégalovirus
– virus Zika
– Hépatites A, B, C et E
– VIH
– Pneumonie à mycoplasme
– Infection à Campylobacter
– Lymphome de Hodgkin
– Infection à COVID-19

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -