Qu’est-ce que c’est que la phytothérapie ?

phytothérapie

L’expression « phytothérapie » provient du grec phyton qui signifie plantes et therapeia qui signifie soigner. En fait, c’est une médecine naturelle basée particulièrement sur l’utilisation des plantes et de leurs extraits. On note évidemment les huiles essentielles, les poudres orales (feuilles séchées) et les teintures mères des sommités fleuries.

Considérée comme une médecine conventionnelle (par l’OMS), la phytothérapie peut guérir ou prévenir plusieurs maladies. En effet, avec une utilisation seule ou en synergie, elle permet de traiter et d’atténuer différents maux. Actuellement, les phytothérapeutes se lancent à proposer d’autres méthodes qui associent bien-être, détente et gestion du stress. Ce qui permet par ailleurs de vraiment potentialiser ses effets bénéfiques. Ce qui induit par la suite une prise en charge totale du patient et de ses problématiques.

La phytothérapie et son histoire

La première empreinte de l’utilisation des plantes médicinales remonte à plusieurs siècles (3000 ans avant JC). Les Sumériens témoignent l’usage de centaines de plantes thérapeutique à cette époque. En effet, on sait qu’ils utilisaient plusieurs décoctions et infusions de plantes pour soigner diverses maladies chroniques. Depuis ce temps jusqu’à aujourd’hui, la phytothérapie se classe comme la médecine la plus répandue à travers le monde. En fait, c’est la technique médicinale la plus populaire et la plus appréciée par un grand nombre de personnes.

Avec l’avènement de la médecine scientifique en Occident (fin du XIXème siècle), elle a connu un déclin rapide. Cette dégénérescence a aussi un lien avec l’apparition des médicaments modernes comme la cortisone, l’aspirine et l’antibiotique. Cependant, à cause des effets indésirables de ces médicaments, les gens décident de se tourner de nouveau vers la phytothérapie. Et grâce à sa popularité grandissante, les scientifiques entreprennent de nouvelles recherches vers la fin des années 1970.

La phytothérapie : principe et bienfaits

Pour solutionner certaines problématiques en phytothérapie, on utilise notamment les principes actifs des plantes. Ces éléments favorisent le soin de certaines affections et maladies. Les phytothérapeutes peuvent préconiser différentes approches comme :

  • L’approche holistique qui s’intéresse aux effets de la plante (dans sa globalité) sur tout l’individu ;
  • Les approches qui se préoccupent davantage des symptômes et qui se focalisent sur les connaissances biochimiques des plantes.

Dans ses bienfaits, la phytothérapie est utile en prévention et en accompagnement. Elle a une action rapide et ne présente aucun effet d’accoutumance. C’est une autre alternative de soins traditionnels que les gens utilisent souvent pour son efficience.

Les points à connaître sur la pratique phytothérapique

Les herboristes et les phytothérapeutes œuvrent régulièrement dans des centres de santé ou en cabinet privé. Généralement, une séance de phytothérapie comprend :

  • Un bilan de la santé du patient et de ses habitudes de vie,
  • Une analyse des symptômes (de l’affection),
  • Et une prescription des plantes.