Quels sont les atouts thérapeutiques procurés par le lin ?

le lin

Habituellement utilisé dans le domaine de l’artisanat et du textile, le lin fait actuellement son entrée dans le monde de l’herboristerie médicinale. Son existence remonte déjà depuis des milliers d’années et son pays d’origine est l’Asie. C’est une plante médicinale pleine de protéines végétales, de fers, des minéraux, des nutriments et de fibres. Le lin dispose des acides gras et des vitamines (B1, B2, B3, B5, B6 et E). Les fibres solubles, les lignanes et l’acide-linolénique sont surtout les éléments actifs de cette plante. Le lin a également une action apéritive, curative, anticancéreuse, laxative, anti-inflammatoire et antioxydante.

Comprendre tous ses vertus médicinales du lin

Disposant davantage des atouts médicinaux approuvés, cette plante est également une ressource naturelle de bien-être.

Le lin peut éventuellement faire disparaître l’asthme, le diabète, l’Alzheimer, les polyarthrites, les dépressions, les rhumatoïdes et les problèmes dermatologiques. Il traite la maladie de Crohn, les constipations chroniques et atténue les symptômes des voies urinaires. Le lin est bon pour cœur, car ses graines produisent des acides gras poly-insaturés (oméga-3) qui ont un caractère cardio-protecteur.

Il constitue également un moyen efficace pour lutter contre les cancers. Aucune recherche n’a pas encore été prouvée mais différentes études ont montré que cette plante pourrait bien être bénéfique à la prévention des cancers (sein, côlon).

Différentes formes et usages du lin

Ses graines procurent des innombrables bienfaits phytothérapiques. Il existe plusieurs formes :

  • huile de lin,
  • poudre,
  • comprimé,
  • gélule,
  • infusion,
  • décoction…

Le lin : quels sont les réels bienfaits ?

Le lin produit notamment une huile exceptionnelle. En effet, cette huile dispose d’une bonne conservation d’oméga-3 et d’oméga-6.

Les graines de lin ont un goût semblable à la noisette. Sans gluten mais riche en magnésium, elles peuvent être utilisées dans des différentes préparations culinaires. Grâce à la contenance d’acide alphalinolénique, les graines de lin peuvent apparemment remplacer les poissons. Elles peuvent être mélangées à des céréales, des yaourts, des confitures, des viandes, des hamburgers, des desserts, des pâtisseries et des muffins. L’huile de lin alimentaire donne une saveur délicieuse à vos sauces à salades.

Pour bien profiter de tous les avantages procurés par le lin, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de graines de lin moulues à votre repas (consommation journalière). Avant de se manifester, son effet laxatif peut atteindre 18 à 24 h. Donc, la consommation du lin doit durer 2 ou 3 jours.

Les controverses à l’utilisation de lin

Le lin ne présente pas de contre-indications majeures. Il faut quand même souligner que comme toute autre plante médicinale, il demeure toujours important de respecter les doses indiquées. Par mesure de sécurité, les enfants en bas-âges, les femmes enceintes ou celles qui allaitent ne doivent pas prendre de remède à base de lin. N’hésitez pas non plus de prendre rendez-vous avec un médecin en cas de doute ou de symptômes bizarres.