Bien êtreGuide des plantes médicinales

Quelles plantes pour prévenir la déprime ?

La déprime est un trouble qui touche beaucoup de personnes actuellement. Pour soigner la déprime, la phytothérapie prend de plus en plus d’ampleur. Les méthodes médicamenteuses peuvent en effet développer des effets indésirables sur l’organisme. On vous présente ici les plantes qui permettent de traiter convenablement la déprime.

Le millepertuis

Cette plante contient de l’hyperforine. C’est un antidépresseur qui va empêcher la recapture de neurotransmetteurs tels que la sérotonine ou la dopamine. On le consomme sous forme d’infusion. Avant de consommer cette plante, faites attention aux interactions avec d’autres médicaments comme les contraceptions orales, les anticoagulants, les antidépresseurs conventionnels, etc.

Le safran

Le safran a des propriétés actives contre les symptômes de la dépression. Il contient en effet du safranal et de la crocine. Les comprimés de 30 mg de safran sont recommandés. Sinon, en teinture mère, il faut 50 gouttes diluées dans une infusion de mélisse. Attention, le safran provoque des contractions utérines si vous êtes enceintes.

Le ginseng

En cas de déprime, il faut consommer le ginseng en teinture mère, en capsule ou en décoction. Trois fois par jour, vous pouvez prendre 3 g de ginseng. Il est efficace contre la dépression et ses effets. Par exemple l’irritabilité, la culpabilité, les troubles du sommeil, etc. Ce produit est cependant moins recommandé pour les personnes ayant des problèmes pathologiques.

La passiflore

C’est un bon anxiolytique qui propose de meilleures propriétés sédatives et calmantes. La passiflore est disponible en capsule, en comprimé, en teinture mère et en infusion. La dose recommandée est comprise entre 0,5 à 2 g par jour. Son utilisation est prohibée pour les femmes enceintes et allaitantes.

La mélisse

Cette plante agit comme un régulateur de l’humeur. Cela est dû à ses effets anxiolytiques. La mélisse va soulager la nervosité, l’agitation, l’irritabilité. Il faut en faire une tisane ou une teinture mère pour un usage interne. En huile essentielle, il faut l’utiliser en massage. Pour les femmes enceintes et allaitantes, son utilisation est interdite.

La scutellaire

Pour être de bonne humeur, la scutellaire soulage les symptômes de la dépression grâce à ses flavonoïdes. Son utilisation se fait en infusion. Il faut en boire 3 tasses par jour. Sous forme de capsule, ne dépassez pas les doses de 2 g 3 fois par jour. En teinture mère, 2 à 5 ml suffit 3 fois par jour.

La valériane

Les déprimes dues à l’anxiété peuvent être traitées avec la valériane. Cette plante est un anxiolytique à utiliser en infusion, en teinture mère ou en extrait normalisé. Les doses sont à respecter minutieusement pour éviter les effets secondaires encore méconnus. Son utilisation reste strictement interdite pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

Le ginkgo

Il faut consommer le ginkgo sous forme d’extrait. La dose idéale est comprise entre 120 à 240 mg à répartir en 3 dans la journée. Le ginkgo est connu pour sa capacité à réguler l’humeur et à diminuer les symptômes d’anxiété. Il est aussi connu pour fluidifier le sang. Dans ce cas, il est contre-indiqué pour les hémophiles, les femmes enceintes, les épileptiques.

Articles similaires