Le saviez vous ?

Quelle est la meilleure fréquence pour prendre une douche ?

On se douche pour des raisons d'hygiène, de convenance sociale, pour se détendre, mais y a t-il un risque de trop se doucher?

Dans de nombreuses régions du monde, prendre une douche tous les jours tend à être la norme. Cependant, d’un point de vue strictement médical, il n’est pas nécessaire pour la plupart des gens de se doucher aussi fréquemment. L’hygiène personnelle est bénéfique pour la santé et la plupart des gens ont besoin de se doucher régulièrement. Outre son utilisation pour le lavage et la toilette de routine, l’eau offre des avantages en matière de soulagement de la douleur et de traitement sous forme d’hydrothérapie.

Les bains, les douches à vapeur, les saunas et les autres méthodes de bain peuvent :

– améliorer la fonction immunitaire
– soulager les douleurs musculaires
– réduire les gonflements
– augmenter la circulation sanguine
– améliorer la concentration
– réduire la fatigue
– faciliter la respiration

Dans une moindre mesure, passer du temps sous la douche peut avoir les mêmes effets. La douche nettoie la peau et élimine les cellules mortes pour aider à dégager les pores et permettre aux cellules de la peau de fonctionner. Elle élimine les bactéries et autres irritants susceptibles de provoquer des éruptions cutanées et autres problèmes de peau. Cependant, la principale raison pour laquelle les gens prennent autant de douches est que cela les aide à répondre aux normes sociales de propreté et d’apparence personnelle. Le respect de ces normes aide les gens à se sentir à l’aise dans leur environnement professionnel et social et dans leur corps.

Se doucher en fonction des saisons

Dans la plupart des régions d’Europe, en raison du climat, les hivers sont plus froids et plus secs, tandis que l’été est plus chaud et plus humide.
Ces conditions environnementales changeantes affectent la fréquence idéale des douches.
En hiver, les températures froides et le chauffage intérieur contribuent tous deux à la sécheresse de la peau. De nombreux dermatologues recommandent aux personnes de modifier leur routine de bain pendant l’hiver pour se protéger de la peau sèche.

Les techniques suivantes peuvent aider à réduire la probabilité d’avoir la peau sèche :

– Réduire la durée de la douche à 5-10 minutes maximum.
– Fermer la porte de la salle de bain pour capter la vapeur et augmenter l’humidité.
– Remplacer l’eau chaude et le savon par de l’eau tiède et des nettoyants doux.
– Utiliser la plus petite quantité possible de nettoyant pour nettoyer la peau.
– Sécher la peau en douceur après le bain.
– Appliquer une crème ou une pommade hydratante à base d’huile en quantité suffisante dans les 3 minutes qui suivent la douche pour retenir l’humidité dans la peau.

Se doucher à différents âges

Les besoins d’une personne en matière de bain évoluent tout au long de sa vie.

Fréquence de douche pour les bébés

La pratique courante consistant à donner un bain quotidien aux bébés n’est pas vraiment nécessaire. Mieux vaut commencer à lui laver régulièrement tout le corps lorsque les bébés se déplacent à quatre pattes et commencent à manger.

Fréquence de douche pour les enfants

Bien que le bain quotidien soit sans danger pour les enfants âgés de 6 à 11 ans, ils ne doivent prendre une douche que tous les quelques jours. Une fois que les jeunes ont atteint la puberté, la fréquence à laquelle ils doivent se doucher varie d’une personne à l’autre. De nombreuses personnes suggèrent qu’une douche quotidienne est nécessaire à cette période.

Fréquence de douche pour les adolescents

De nombreux adolescents sont très actifs physiquement, et les douches sont une bonne idée après des événements ou des pratiques sportives intenses, y compris la natation, la musculation et d’autres activités physiques.

Fréquence de douche pour les adultes plus âgés

L’acte autrefois simple de prendre une douche peut parfois devenir plus difficile pour les personnes âgées. Les personnes âgées n’ont pas forcément besoin de prendre une douche tous les jours pour maintenir le niveau de propreté nécessaire à la protection de leur peau, à la prévention des infections et au respect des normes générales d’hygiène. Prendre une douche une ou deux fois par semaine peut souvent être suffisant pour répondre à ces critères, et les personnes peuvent utiliser des gants de toilette chauds entre les deux pour rester fraîches. Les personnes âgées qui ne peuvent plus se laver seules peuvent conserver leur indépendance en se faisant aider par des soignants pour leurs activités quotidiennes.

Douches et travail

Les personnes qui travaillent dans des conditions peu hygiéniques doivent prendre une douche à la fin de chacune de leurs journées de travail. Le type de travail que les gens font affecte la fréquence à laquelle ils doivent se doucher. Les personnes qui occupent des emplois de bureau et passent la plupart de leur temps à l’intérieur n’ont pas les mêmes besoins en matière de douche que celles qui travaillent avec des substances dangereuses, des animaux, ou dans tout emploi que les gens considèrent comme peu hygiénique.

Les professions que l’on peut considérer comme impliquant un « travail sale » sont notamment les suivantes :

– boucher
– concierge
– exterminateur
– mineur
– éboueur

Les personnes qui travaillent avec des matériaux corrosifs, des produits chimiques dangereux, des agents pathogènes et des matériaux radioactifs doivent prendre une douche à la fin de chaque journée de travail. Les horticulteurs, les arboriculteurs, les jardiniers amateurs et tous ceux qui passent beaucoup de temps à l’extérieur, au contact de diverses plantes, peuvent réduire le risque d’éruptions cutanées et d’autres lésions de la peau en prenant une douche dès qu’ils rentrent à l’intérieur. Ils limiteront ainsi leur exposition à la sève des plantes, aux pollens et à d’autres allergènes potentiels, ce qui réduira le risque de réaction. Une étude néerlandaise a révélé que les douches peuvent réduire les jours de maladie au travail, mais seulement s’il s’agit de douches froides. Les chercheurs ont indiqué que les personnes qui terminaient leur douche par un jet d’eau froide d’au moins 30 secondes étaient absentes 29 % du temps de moins que les personnes qui ne le faisaient pas.

Peut-on prendre trop de douches ?

La douche élimine les bactéries de la peau, ce qui signifie qu’elle lave également les bactéries qui aident le corps à se protéger des infections. Les savons et shampooings utilisés lors de la douche peuvent dessécher la peau et les cheveux, ce qui entraîne des gerçures et des fourches. La rapidité de ce phénomène, qui détermine la fréquence des douches, dépend du type de peau (grasse ou sèche) et du climat dans lequel on vit. Si les gens trouvent que leur peau tiraille après être sortis de la douche, ce n’est pas un signe de propreté. Cela indique plutôt que la peau est trop sèche.

Dans des études axées sur le lavage des mains, les chercheurs ont constaté que les infirmières dont les mains étaient abîmées par des lavages fréquents et le port de gants hébergeaient davantage d’agents infectieux que les autres infirmières. Les chercheurs ont conclu que lorsque la fréquence du lavage entraîne des lésions cutanées, elle est contre-productive.

La douche a également un effet important sur l’environnement. Les savons et les shampooings, sans parler des ingrédients ajoutés tels que les microbilles dans certains produits de soins de la peau, peuvent se retrouver dans les eaux souterraines, les lacs, les cours d’eau et les océans. Le simple fait de se doucher épuise les ressources vitales en eau douce.

La douche a aussi un impact sur l’environnement

Bien que la douche présente des avantages physiques, mentaux et émotionnels, la douche quotidienne que beaucoup de personnes ont l’habitude de prendre est probablement plus que ce dont la plupart des gens ont besoin. La douche assèche la peau et les cheveux, utilise des ressources naturelles et crée une source supplémentaire de pollution de l’eau. Pour déterminer la fréquence des douches, il faut trouver le juste équilibre entre l’utilisation respectueuse des ressources naturelles et ce qui permet à une personne de se sentir bien et propre, tout en s’adaptant à son emploi du temps.

La recommandation médicale pour répondre aux besoins physiques et sanitaires de base est de se doucher une ou deux fois par semaine. Raccourcir la durée de la douche à 5-10 minutes maximum réduit la probabilité d’avoir la peau sèche. Les personnes travaillant dans certains types d’emplois et celles qui font beaucoup d’exercice sont susceptibles de devoir se doucher plus souvent.

Articles similaires