Quand faut-il utiliser une huile essentielle de cardamome ?

Huile essentielle de cardamome

La cardamome se retrouve souvent dans les cuisines pour son puissant parfum et sa capacité à épicer des plats. Mais cette plante propose également d’autres utilisations. Depuis des années, elle a ses mérites dans l’équilibre du système digestif et pour votre intestin. D’ailleurs, ses fruits peuvent être transformés en huile essentielle. Cette dernière s’avère être un traitement naturel efficace contre de nombreuses maladies.

Les différentes propriétés de cette huile

L’huile essentielle de cardamome possède de nombreux principes actifs :

  • Contenant 1,8 cinéole, elle sert de décongestionnant. Elle favorise la stimulation des glandes de vos muqueuses et permet d’expulser vos sécrétions ;
  • Cette huile possède une propriété digestive. Elle vous aide dans votre digestion et vous prévient contre les ballonnements;
  • Etant composé de l’acétate de terpényle, elle a une propriété antispasmodique. Ce composant lui permet de prévenir les spasmes et d’agir directement sur le système nerveux ;
  • Contenant des monoterpènes, elle est un véritable stimulant pour le corps. Elle le tonifie également ;
  • L’huile de cardamome révèle aussi d’autres propriétés : anti-infectieuse, anti-vomitive, carminative, neurotrope et antiparasitaire.

Huile essentielle de cardamome : les indications pour son utilisation

Grâce aux nombreuses propriétés de cette huile, celle-ci présente plusieurs indications :

  • Elle est pratique en cas d’infections virales ou bactériennes. Vous pouvez l’utiliser pour soigner une bronchite ou des infections respiratoires. Possédant une propriété décongestionnante, certains spécialistes la recommandent en cas de toux grasse ;
  • Elle traite différents troubles digestifs comme les vomissements, les colites ou les aigreurs gastriques. L’utilisation de cette huile est indispensable en cas de manque d’appétit ;
  • Elle est un puissant anti-stress, et calme la nervosité ;
  • Elle a une propriété antispasmodique. Elle soulage alors vos tensions musculaires ainsi que vos spasmes.

Quels sont les modes d’utilisation possibles ?

Tout comme de nombreux produits, l’huile essentielle de cardamome présente plusieurs modes d’utilisation :

  • Vous pouvez l’utiliser en application cutanée via un massage, pour traiter certains troubles. Néanmoins, il est préférable de la diluer avec d’autres huiles végétales. En cas de troubles digestifs, d’ORL ou de spasmes, utilisez une goutte de ce produit avec 4 gouttes d’huile végétale ;
  • Elle se diffuse dans l’air pour soulager le stress et traiter certaines infections. Ici, différents modes de diffusion sont possibles comme la brumisation, la diffusion par chaleur douce ou par nébulisation ;
  • Elle s’utilise par inhalation sèche ou humide pour remédier aux infections respiratoires ;
  • Il est possible de se servir de cette huile par voie orale. Néanmoins, cet usage interne nécessite souvent l’avis d’un thérapeute ;
  • Elle permet également de parfumer certaines de vos préparations en cuisine. Pour ce faire, vous pouvez mélanger 2 gouttes de l’huile de cardamome avec de la crème ou du miel.

Existe-t-il des précautions à prendre dans son utilisation ?

L’utilisation de cette huile essentielle de cardamome présente certains risques. Par conséquent, il convient de prendre des précautions lors de son emploi :

  • Elle risque d’assécher la peau en cas d’utilisation pure. Il convient donc de toujours la mélanger avec de l’huile végétale lors de son application sur la peau. De plus, il faut effectuer un test d’allergie au moins 48 heures avant son usage ;
  • Il est préférable de ne pas l’utiliser pendant la grossesse ou encore durant l’allaitement. Il convient de prendre l’avis d’un médecin avant de vous en servir en aromathérapie ;
  • Cette huile est à proscrire chez les enfants de moins de 6 ans ;
  • Les personnes souffrant de convulsions ne doivent pas recourir à ce produit ;
  • En cas de consommation d’une grande quantité de cette huile, ingérez directement une forte dose d’huile végétale. Contactez également un centre antipoison et évitez de vomir.