Homeopathie

Pulsatilla, la solution homéopathique contre les affections ORL et digestives

La souche homéopathique Pulsatilla se prépare à partir de l’anémone pulsatille, plus précisément de la partie aérienne fleurie de la plante. Cette plante appartient à la famille botanique des Ranunculaceae et s’avère très répandue auprès des prairies sèches des grands pays de l’Europe. On distingue notamment le Royaume-Uni, le Belgique, la France, la Hongrie et bien d’autres encore.

Elle renferme également de la ranunculine qui est responsable de sa toxicité quand elle est consommée à l’état frais.

Dans quels cas utiliser ce remède ?

Pulsatilla répond à plusieurs problèmes de santé, comme :

Troubles ORL :

Dans le traitement des pathologies ORL, ce remède permet de soigner les rhumes qui s’accompagnent d’un écoulement nasal abondant dans la journée et de la difficulté à respirer la nuit. Une perte d’odorat et du goût peut également survenir.

En outre, il est utile dans le traitement des otites purulentes et permet de prévenir les cas de rhinopharyngites.

Au niveau pulmonaire, il soigne les cas de bronchite avec une expectoration abondante de mucus jaune et épais.

Troubles digestifs :

Dans le traitement des pathologies digestives, ce médicament sert à soigner les cas de dyspepsie, de troubles gastriques, de diarrhée et de constipation. D’autres symptômes comme une intolérance aux aliments gras, une mauvaise haleine et l’absence de sensation de soif peuvent également apparaître.

Troubles circulatoires :

Dans le traitement des pathologies circulatoires, Pulsatilla améliore la circulation veineuse. De ce fait, il permet de traiter les cas de jambes lourdes, les varices, les engelures aux extrémités et le syndrome de Raynaud.

Troubles gynécologiques :

Sur le plan gynécologique, ce médicament permet de réguler le cycle menstruel. Il s’avère également utile les jours précédant les règles dans le sens où il allège les symptômes comme la douleur au niveau des seins ou encore un sentiment de lourdeur au niveau de l’appareil génital.

En outre, il permet de soigner les leucorrhées avec des pertes non-irritantes mais abondantes.

Autres troubles :

Pulsatilla permet de soigner :

  • Les affections cutanées : urticaire, acné
  • Les maladies infectieuses : oreillons, rubéole, rougeole
  • Les conjonctivites et les céphalées

Sur le plan psychologique, il traite le cas de dépression et de sautes d’humeur chez les personnes timides et hypersensibles.

Comment l’administrer ?

Pour les soigner les pathologies ORL, circulatoires et gynécologiques, prendre des doses ou des granules à haute dilution.

  • Rhume : 5 granules en 30 CH le matin et le soir pendant 7 jours
  • Otites purulentes : 1 dose en 15 ou 30 CH par jour pendant 3 jours
  • Jambes lourdes : 5 granules en 30 CH le matin et le soir pendant les périodes de chaleur intense
  • Syndrome prémenstruel : 5 granules en 15 ou 30 CH par jour à partir du 15è jour du cycle menstruel
  • Dépression : 5 granules en 30 CH par jour pendant 2 mois

Pour les troubles digestifs et cutanés, se tourner vers les granules à moyenne dilution (7 ou 9 CH). Se référer aux avis d’un médecin pour le dosage usuel.

Articles similaires