Prothèses auditives : quelle catégorie est remboursée ?

Pour lutter contre le renoncement aux soins en audiologie, le gouvernement a introduit des réformes qui ont permis d’augmenter le remboursement des prothèses auditives. Les changements introduits ont conduit à l’instauration de deux classes distinctes d’appareils auditifs, remboursées par la Sécurité sociale et les mutuelles. Nous vous expliquons dans cet article les implications de chaque catégorie.

Faites-vous intégralement rembourser avec les appareils auditifs de catégorie 1

Depuis le 1er janvier 2021, les patients qui ont des problèmes d’audition peuvent se faire appareiller gratuitement si certaines conditions sont réunies. En effet, le remboursement de prothèse auditive en 2021 est assuré pour les appareils auditifs classés dans la catégorie 1 grâce au plan gouvernemental « 100 % santé ». L’objectif est de faciliter l’accès aux soins pour les patients en quête d’une meilleure santé auditive. La Sécurité sociale et les complémentaires santé ont augmenté la prise en charge de cette classe de dispositif, ce qui permet de proposer des équipements sans reste à charge.

La classe 1 regroupe les appareils auditifs dont le prix de vente maximal est plafonné en fonction de l’âge du patient et de son handicap. Si vous avez moins de 20 ans, le prix limite de vente est de 1400 euros. Le même tarif est appliqué pour les personnes atteintes de cécité et de déficience auditive. Pour un patient de plus de 20 ans, ce forfait est limité à 950 euros. Concrètement, l’Assurance Maladie et votre mutuelle prennent en charge à 100 % les frais d’appareillage si vous remplissez les conditions fixées.

Les appareils proposés doivent présenter nécessairement plusieurs caractéristiques qui garantissent leur qualité. Ils doivent disposer de trois options au minimum qui permettent de résoudre la difficulté auditive du patient, de 12 canaux de réglage et de plusieurs années de garantie (4 ans). Les patients peuvent tester l’efficacité du dispositif sur une période de 30 jours avant de les adopter définitivement.

 

Quelle est la prise en charge des aides auditives de catégorie 2 ?

Les prothèses auditives de classe 2 sont dotées de technologie plus performante et répondent à des besoins spécifiques. Elles permettent de soulager les patients qui ont des problèmes audio complexes. Si vous avez besoin de vous équiper avec un appareil qui se trouve dans cette catégorie, les règles de remboursement changent. Vous ne bénéficiez plus de la garantie d’un reste à charge zéro. Si la base de remboursement de la Sécurité sociale est la même pour les appareils auditifs des classes 1 et 2, on note un changement important en ce qui concerne les complémentaires santé.

Comme précisé, les dispositifs auditifs de catégorie 1 ont des prix plafonnés. En revanche, les équipements de la classe 2 sont proposés à prix libre, fixé par l’audioprothésiste. Si vous avez souscrit un contrat de complémentaire santé responsable, vous bénéficiez d’une prise en charge dans la limite des 1700 euros par oreilles appareillées. Ce seuil regroupe le remboursement par l’Assurance Maladie et votre mutuelle.

Si vous achetez des équipements à un prix qui excède le plafond fixé, il vous revient de payer le surplus. Le remboursement des appareils auditifs de classe 2 par votre mutuelle est libre. Votre assurance peut prendre en charge le tout ou une partie du reste à charge. Cela varie en fonction du contrat qui vous lie. C’est pourquoi il est important de bien choisir son assureur. En tenant compte de vos besoins, préférez une assurance qui offre un meilleur remboursement.

En plus de l’aide pour l’achat des dispositifs auditifs, il faut noter que les dépenses liées à leur entretien sont remboursées. Vous n’aurez pas à payer pour vérifier l’efficacité de votre appareil durant une période d’un an. Vous profitez de deux rendez-vous de suivi entièrement remboursés. En outre, les accessoires comme les piles, les accumulateurs, les pièces détachées, etc. peuvent être pris en charge à condition que vous présentiez un justificatif de dépenses.

Quelles sont les conditions pour bénéficier du remboursement d’appareils auditifs ?

La prise en charge des prothèses auditives par l’Assurance Maladie obéit à des exigences auxquelles vous devez vous conformer si vous souhaitez bénéficier d’un remboursement. L’aide auditive à laquelle vous aspirez doit nécessairement faire l’objet d’une prescription médicale. L’équipement doit être prescrit par un médecin. Si vous ne disposez pas d’une ordonnance médicale, vous n’aurez pas la possibilité de profiter d’une prise en charge des frais par votre mutuelle santé ou par l’Assurance Maladie.

En outre, pour prétendre à un remboursement, choisissez un dispositif qui se trouve sur la liste des produits et prestations établie par la Sécurité sociale. Avec votre prestation médicale, rendez-vous chez un audioprothésiste. Celui-ci procède à des analyses et vous propose une gamme d’appareils qui répond à vos besoins. Au moins un des équipements recommandés doit appartenir à la catégorie 1 afin que vous puissiez bénéficier d’un reste à charge zéro. Un devis qui fournit tous les détails sur l’appareil auditif (notamment son prix et celui des prestations d’adaptation) vous sera remis.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -