Protégez votre thyroïde: ces 4 agents qui nuisent gravement à votre thyroïde

Certains facteurs clés peuvent sérieusement endommager votre fonction thyroïdienne.

1. Le Gluten

Le gluten, ainsi que toutes autres allergies alimentaires, sont des causes réputées de dysfonctionnement thyroïdien. Celles-ci provoquent des réactions inflammatoires. Le gluten provoque des réponses auto-immunes chez un grand nombre de personnes et peut être responsable de la thyroïdite de Hashimoto, une maladie auto-immune fréquente de la thyroïde. Environ 30 pour cent des personnes souffrant de la thyroïdite de Hashimoto ont une réponse auto-immune au gluten, et cela passe souvent inaperçu.

La sensibilité au gluten peut avoir pour conséquence le dysfonctionnement de votre système gastro-intestinal. Les aliments que vous consommez ne sont pas complètement digérés, ce qui entraîne souvent un syndrome de l’intestin perméable. Ensuite, ces particules alimentaires passent dans votre sang, où votre organisme les identifie incorrectement comme des antigènes, des substances qui ne devraient pas se trouver là, puis produit des anticorps contre eux. Ces antigènes sont semblables aux molécules dans votre glande thyroïde. Votre organisme attaque alors par erreur votre thyroïde. On appelle cela une réponse auto-immune, au cours de laquelle votre organisme s’attaque à lui-même. Des tests peuvent être effectués pour le gluten et toutes autres sensibilités alimentaires, notamment en évaluant vos taux d’anticorps IgG et IgA.

Publicité

Essayez d’éliminer complètement le gluten de votre alimentation pendant au moins 30 jours. Si les symptômes s’améliorent durant la période d’élimination, puis reviennent lorsque le gluten est réintroduit, un diagnostic sensibilité au gluten non-cœliaque (SGNC) peut être effectué.

2. Le soja non fermenté

Croyez-le ou non, le soja n’est pas l’aliment diététique sain que ce que les groupes agro-alimentaires essayent de promouvoir. Il n’y a pas de problème avec les produits à base de soja convenablement ou traditionnellement fermentés tels que le natto, le miso, et le tempeh. Ce sont les produits à base de soja non fermentés que vous devriez éviter, comme la viande de soja, le lait de soja ou le fromage de soja.

3. Le Brome

Le brome est un perturbateur endocrinien courant. Il entre en compétition pour les mêmes récepteurs que ceux qui sont utilisés dans la glande thyroïde pour capturer l’iode. Il en résulte l’inhibition de la production d’hormones thyroïdiennes. Ce qui aboutit à l’affaiblissement de l’état de la glande thyroïde. Lorsque vous ingérez ou absorbez du brome, cela déplace l’iode, et cette carence en iode entraîne une augmentation du risque de cancer du sein, de la glande thyroïde, de l’ovaire et de la prostate. Les cancers que l’on voit de nos jours à des taux extrêmement élevés. Ce phénomène est suffisamment important pour avoir reçu son propre nom: la Théorie de la Prééminence du Bromure.

En plus des problèmes psychiatriques et thyroïdiens, la toxicité du brome peut se manifester sous plusieurs formes. On note souvent des d’éruptions cutanées et des fortes acné, une perte d’appétit avec des douleurs abdominales, de la fatigue, un goût métallique dans la bouche, et des arythmies cardiaques. On peut retrouver régulièrement le brome dans un certain nombre d’éléments, tels que:

Les pesticides, en particulier le bromure du méthyle, utilisé principalement sur les fraises.
Les produits de boulangerie et certaines farines contiennent souvent un « agent de conditionnement de la pâte » appelé bromate de potassium
Les boissons gazeuses et tous autres sodas aromatisés aux agrumes, sous forme d’huiles végétales bromées
Les retardateurs de flammes tels que les polybromodiphényléthers (PBDE) utilisés dans les textiles, les tapis, le rembourrage, et les matelas

Plus vous parvenez à libérer votre organisme des halogénures toxiques, plus celui-ci est capable de fixer d’iode, et mieux votre thyroïde fonctionne.

Publicité

Pour augmenter les sécrétions de fluor et de bromure:
Augmentez votre consommation d’iode et de vitamine C
Choisissez du sel marin non raffiné
Prenez des bains aux sels d’Epsom
Transpirez régulièrement

4. Le stress et les fonctions Surrénales

Le stress est l’un des pires agresseurs de la thyroïde. Votre fonction thyroïdienne est intimement liée à vos fonctions surrénales, qui sont étroitement affectées par la manière dont vous gérez le stress.