Vous mangez des brocolis ? Mais savez-vous bien le préparer ?

Le brocoli est un légume chargé de propriétés bénéfiques pour le corps. Il est reconnu dans le monde entier pour ses éléments nutritifs destinés à la santé en général. Il est à juste titre considéré comme un super-aliment encore faut-il bien le préparer pour qu’il conserve tous ses avantages.

Le brocoli est essentiellement un légume riche en vitamines C et E, ainsi qu’en isothiocyanates, flavonoïdes et bêta-carotène. Il contient également des minéraux tels que le phosphore, le magnésium, le potassium, le zinc ou le fer, entre autres. Il a un excellent effet anti-inflammatoire et alcalinisant, tout en ayant une charge calorique très faible.

Grâce à sa composition nutritive, c’est un excellent allié pour contrer les signes de vieillissement induits par l’oxydation naturelle de l’organisme. De plus, c’est un bon agent détoxifiant qui élimine les toxines et les déchets du corps et optimise la santé du foie.

La bonne façon de consommer le brocoli

En général, vous ne consommez que les fleurs de brocoli, en laissant de côté les feuilles et les tiges, ce qui est une grave erreur! Ces deux dernières parties du légume sont celles qui contiennent le plus d’éléments nutritifs. Les feuilles de brocoli sont riches en bêta-carotène, en vitamines A et C. Les tiges sont riches en fibres.  L’idéal est donc d’en tirer le meilleur parti sans perdre aucune partie.

La bonne façon de préparer le brocoli est de couper ses tiges, en enlevant leur couche externe et en les coupant en petits morceaux. Pour la cuisson, débuter par les fleurs qui doivent cuire d’abord, une fois presque prêtes, cuire les feuilles et les tiges car ils mettent moins de temps à être prêts.

Le brocoli peut être consommé de nombreuses façons. Par exemple, cuire à la vapeur seul, avec un peu de sel et de poivre, dans une salade saine accompagnée d’autres ingrédients, dans des smoothies verts, etc. La chose importante à se rappeler est de n’omettre aucune partie de ce super aliment.

 

Article précédentParkinson, Alzheimer : la piste des bactéries intestinales se confirme
Article suivantEndométriose : les huiles essentielles qui mettent fin aux douleurs
Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent. Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider. De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. ` Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.