Pourquoi vous réveillez-vous toujours trop tôt la matin ?

En comprenant les causes potentielles, vous pourriez trouver un traitement qui vous permettra de rester endormi jusqu'à l'heure de réveil souhaitée.

Avez-vous déjà ressenti cette déception de vous réveiller plus tôt que nécessaire ? Il y a quelque chose de particulièrement contrariant lorsque vous ne parvenez pas à vous rendormir. Qu’est-ce qui pourrait vous pousser à vous réveiller avant l’heure désirée ? Il existe des conditions spécifiques, notamment des troubles du sommeil et de l’humeur, qui peuvent entraîner des éveils matinaux précoces chroniques. En comprenant ces causes potentielles, vous pourriez trouver un traitement qui vous permettra de rester endormi jusqu’à l’heure de réveil souhaitée.

Insomnie : la principale cause des réveils matinaux précoces

La principale cause des difficultés chroniques à rester endormi le matin est l‘insomnie, qui se définit par des difficultés à s’endormir ou à rester endormi. Elle est souvent associée à des réveils matinaux précoces.

Ces réveils peuvent survenir tout au long de la nuit, mais ils sont plus fréquents dans la seconde moitié de la nuit, en raison d’une diminution de la capacité à dormir vers les premières heures du matin. Le sommeil peut être grandement retardé, fragmenté ou perturbé en cas d’insomnie, mais les réveils matinaux peuvent être particulièrement gênants.

La capacité à dormir est liée au rythme circadien, qui suit les signaux de lumière et d’obscurité pour vous faire dormir la nuit et vous réveiller le matin.

Un autre facteur qui vous aide à dormir est votre besoin de sommeil homéostatique. Il s’agit du désir progressif de dormir qui augmente plus une personne reste éveillée. Il est lié à l’accumulation graduelle d’une substance chimique dans le cerveau appelée adénosine.

Ce « signal de somnolence » aide finalement à initier le sommeil. Pendant le sommeil, il est éliminé de sorte qu’à mi-chemin de la nuit, le désir de sommeil est quasiment épuisé. Au matin, il devrait être presque éliminé.

Si une personne se réveille pendant la nuit, et surtout si ce réveil survient vers le matin, sa capacité à retourner dormir sera compromise en raison de niveaux plus bas d’adénosine.

Traitement de l’insomnie

L’insomnie peut être traitée de différentes manières. Elle est particulièrement bien traitée par la thérapie comportementale cognitive pour l’insomnie (CBTI), un programme éducatif qui enseigne un ensemble de compétences visant à améliorer les difficultés chroniques de sommeil.

Anxiété et dépression

Tout trouble de l’humeur, notamment l’anxiété et la dépression, peut être associé à des réveils matinaux précoces, qui surviennent généralement quelques heures avant l’heure de réveil prévue.

Par exemple, si le réveil est programmé pour 6 heures du matin, une personne dépressive peut commencer à se réveiller à 4 heures du matin sans raison évidente.

Dans le cas de détresse psychiatrique, ces problèmes peuvent persister, il est donc nécessaire de traiter toute dépression ou anxiété associée. Le traitement peut nécessiter l’utilisation de médicaments ou de conseils. Le traitement combiné est le plus efficace.

Il est clair que les problèmes de sommeil peuvent nuire à l’humeur et, inversement, les problèmes d’humeur peuvent grandement affecter le sommeil. En travaillant sur ces deux problèmes ensemble, la relation complexe peut être démêlée.

Apnée du sommeil

L’apnée du sommeil obstructive peut contribuer aux réveils matinaux précoces. Nous passons par plusieurs stades de sommeil tout au long de la nuit. Pendant la seconde moitié de la nuit, le sommeil paradoxal (REM), qui est l’état de rêve, prédomine.

L’apnée du sommeil est plus susceptible de se produire pendant le sommeil paradoxal. Pendant le sommeil paradoxal, les muscles du corps sont activement paralysés, y compris les muscles qui tapissent les voies respiratoires supérieures. Cela peut se manifester par une respiration perturbée et une apnée du sommeil. Les épisodes d’apnée du sommeil réveillent généralement les personnes pendant leur sommeil.

Les réveils matinaux peuvent survenir lorsque les symptômes de l’apnée du sommeil s’aggravent pendant les périodes plus longues de sommeil paradoxal vers les heures du matin.

Traitement de l’apnée du sommeil

Les traitements de l’apnée du sommeil comprennent des dispositifs qui peuvent aider à maintenir les voies respiratoires ouvertes afin qu’elles ne s’effondrent pas. Avec un traitement approprié, la qualité du sommeil s’améliore considérablement.

Rythmes circadiens et vieillissement

Certaines personnes ont naturellement tendance à se réveiller tôt le matin (les lève-tôt ou les alouettes du matin). Certaines personnes sont tout simplement des personnes du matin : elles préfèrent s’endormir plus tôt (par exemple, à 21 heures) et se réveiller plus tôt (vers 5 ou 6 heures du matin). Il peut s’agir d’une préférence de toute une vie, et bien que ce ne soit pas nécessairement anormal, cela peut entraîner des réveils matinaux précoces.

De plus, de nombreuses personnes se réveillent également plus tôt le matin avec l’âge. À mesure que nous vieillissons, notre capacité à maintenir une période de sommeil continue et ininterrompue diminue. Le « mécanisme » du sommeil (quel que soit notre conception de celui-ci) ne fonctionne pas aussi bien qu’auparavant.

Le sommeil peut devenir plus fragmenté, et il peut y avoir plus de temps passé éveillé dans la transition vers l’endormissement et pendant la nuit. Le sommeil à ondes lentes diminue, et le temps total de sommeil peut être réduit.

Les troubles du rythme circadien, comme le syndrome de phase avancée du sommeil, peuvent également entraîner des réveils matinaux précoces. Avec le syndrome de phase avancée du sommeil, l’apparition et la fin du sommeil se décalent plus tôt de plusieurs heures.

Traitement des troubles du sommeil liés à l’âge

Si vous dormez suffisamment avant de vous lever pour la journée, il n’y a aucune raison d’y penser à nouveau. De nombreuses personnes ont besoin de moins de sommeil après l’âge de 65 ans, et des réveils matinaux précoces peuvent se produire, surtout si trop de temps est passé au lit. Il peut être utile de réduire le temps passé au lit pour mieux refléter les besoins réels de sommeil, éliminant ainsi les réveils matinaux précoces.

On estime que les adultes de plus de 65 ans ont besoin en moyenne de sept à huit heures de sommeil. Mais si vous ne vous reposez pas suffisamment, parlez-en à un professionnel de la santé. Des habitudes de vie ou des interventions médicales peuvent aider.

Si le syndrome de phase avancée du sommeil perturbe votre vie, il peut être traité en utilisant de la mélatonine et une exposition à la lumière correctement chronométrées la nuit.

Si vous êtes préoccupé par les réveils matinaux, il est important de réfléchir à votre situation et de prendre en compte les causes potentielles. Un professionnel de la santé peut déterminer si vous souffrez d’un trouble de l’humeur ou d’un trouble du sommeil et peut recommander des modifications du mode de vie ou des interventions médicales.

Obtenir suffisamment de repos est un élément clé de la santé, et vous pouvez être assuré que, bien que les problèmes de sommeil soient courants, ils peuvent être gérés grâce à des thérapies appropriées.

N’oubliez pas d’écouter votre corps et de rechercher les solutions qui vous aideront à retrouver un sommeil de qualité.

4.1/5 - (21 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange