Pourquoi mangeons-nous ce dont notre corps a besoin sans le savoir ?

Est-il possible que nous mangions ce dont notre corps a réellement besoin, sans même nous en rendre compte ? Certaines personnes pensent que le corps est capable de nous envoyer des signaux nous indiquant les aliments à consommer, afin de maintenir une santé optimale. Bien que les preuves scientifiques qui sous-tendent cette théorie ne soient pas encore concluantes, il y a certaines choses que nous pouvons faire pour essayer d’écouter plus attentivement notre corps.

Que nous dit notre corps indirectement ?

Lorsqu’il s’agit de ce que nous mangeons, nous considérons souvent nos choix alimentaires comme des décisions conscientes. Nous décidons de ce qui semble bon, de ce dont nous avons envie et de ce qui va satisfaire notre faim. Mais que se passe-t-il si notre corps guide en fait ces décisions, nous incitant à choisir les aliments dont nous avons besoin, même si nous ne nous en rendons pas compte ?

Certaines données suggèrent que cela pourrait être le cas. Par exemple, des études ont montré que les femmes enceintes ont tendance à avoir envie d’aliments riches en nutriments dont leur corps a besoin, comme le fer ou le calcium. De même, les personnes qui présentent une carence en certaines vitamines ou minéraux ont souvent envie d’aliments qui les aident à reconstituer leurs réserves. Il est donc possible que notre corps nous envoie des signaux subtils sur ses besoins et que nous y répondions sans même nous en rendre compte.

Bien sûr, ce n’est pas une excuse pour abandonner tout effort d’alimentation saine. Les fringales peuvent également être déclenchées par des facteurs tels que le stress ou la fatigue, et elles ne reflètent pas toujours les véritables besoins de notre corps. Mais il est intéressant de réfléchir à la façon dont notre corps peut influencer subtilement notre façon de manger.

L’intelligence nutritionnelle : Qu’en dites-vous ?

Une étude récente sur l’intelligence nutritionnelle a révélé qu’il pourrait y avoir une corrélation entre certains aspects de la nutrition et la fonction cognitive. L’étude a examiné divers facteurs, dont le mode de vie de l’individu et sa mémoire épisodique. Les résultats ont montré que le corps s’adapte en fonction des habitudes de l’individu pour réclamer ses besoins intelligemment par le biais de sa mémoire épisodique.

Cependant, de plus en plus de preuves suggèrent que notre corps pourrait en fait nous diriger en fonction de ses propres besoins. Un certain nombre d’études ont été menées sur des participants pour vérifier si c’était le cas. Par exemple, dans le cadre d’une étude, les participants ont bu soit de l’eau, soit une boisson pour sportifs après avoir fait de l’exercice. Les résultats ont montré que ceux qui avaient bu de l’eau étaient plus enclins à avoir envie d’aliments salés, tandis que ceux qui avaient bu une boisson sportive étaient plus enclins à avoir envie d’aliments sucrés. Cela suggère que notre corps nous incite à consommer des nutriments spécifiques dont il a besoin pour se reconstituer et guérir.

Finalement, est-ce que notre corps a la capacité de nous orienter en fonction de ses besoins ?

Oui, notre organisme est une machine puissante que le moindre de nos gestes sont des instructions et des messages transmis d’une cellule à une autre.

Que nous en soyons conscients ou non, notre corps peut nous donner des indications subtiles sur ce que nous devons ou ne devons pas manger. Par exemple, avez-vous déjà eu envie d’un certain aliment pour vous rendre compte que c’était exactement ce dont vous aviez besoin ? Ou remarqué que vous êtes attiré par un certain type d’aliment lorsque vous ne vous sentez pas bien ? Ou encore, lorsque vous avez soif, c’est votre corps qui vous dit qu’il a besoin de plus d’eau. De même, lorsque vous avez faim, c’est la façon dont votre corps vous dit qu’il a besoin de plus de nourriture. Si ces signaux sont souvent inconscients, ils peuvent néanmoins fournir des informations précieuses sur votre santé et votre bien-être.

En fait, de nombreux experts estiment que le fait de prêter attention à ces signaux peut nous aider à maintenir un équilibre sain entre le corps et l’esprit. Il s’avère que l’idée que notre corps sait ce qu’il faut faire n’est pas sans fondement. Après tout, les humains mangent et digèrent des aliments depuis des milliers d’années, et notre corps a évolué pour devenir très efficace dans ce domaine. Il est donc logique que nous ayons développé des instincts au fil du temps. Bien sûr, cela ne signifie pas que nous devions toujours céder à nos envies. Mais en écoutant notre corps et en lui donnant ce dont il a besoin, nous pouvons contribuer à nous assurer que nous fonctionnons toujours au mieux de nos capacités.

Alors, si telle est la vérité, pourquoi il existe des personnes souffrant d’obésité ou encore des personnes atteintes de maladies chroniques ? Peut-être que ce sujet nécessite encore plus de recherches développées pour réussir à comprendre le fonctionnement avancé du corps humain.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -