Pourquoi les troubles digestifs surgissent en période des règles ?

Pour la majorité de la gent féminine, avoir ses règles signifie plus que des crampes et des fringales. Pour certaines, cela signifie également des problèmes digestifs. La constipation, les ballonnements, la diarrhée et les douleurs abdominales sont tous des symptômes courants associés aux menstruations. Et si vous souffrez du syndrome du côlon irritable (SCI), vos symptômes peuvent s’aggraver pendant vos règles. Alors, que se passe-t-il ? Pourquoi tant de femmes ont-elles des problèmes digestifs pendant leurs règles ? Et que peut-on faire pour atténuer ces symptômes ? Voyons cela de plus près.

Définissons la source des troubles.

Plusieurs raisons peuvent être des causes potentielles pour lesquelles vous pouvez rencontrer des problèmes de digestion pendant vos règles.

  • Les fluctuations hormonales :

Les fluctuations hormonales sont souvent à blâmer. Les niveaux d’œstrogène et de progestérone fluctuent tout au long du cycle menstruel, et ces changements peuvent affecter les muscles du tube digestif, ainsi que la production d’acide gastrique et d’enzymes digestives.

Les fluctuations hormonales peuvent entraîner des modifications de la motilité intestinale, c’est-à-dire de la façon dont le système digestif fait circuler les aliments dans l’organisme. Une motilité intestinale lente peut entraîner des douleurs abdominales, des ballonnements et de la constipation. À l’inverse, une motilité intestinale rapide peut provoquer des diarrhées.

Pour certaines femmes, ces problèmes sont légers et ne se produisent qu’occasionnellement. Cependant, d’autres peuvent éprouver des symptômes plus graves qui peuvent interférer avec leur vie quotidienne.

  • L’inflammation dans l’intestin :

Pour de nombreuses femmes, les problèmes digestifs surviennent tous les mois et sont généralement liés à leur cycle menstruel. Selon les experts, cela est dû au fait que l’inflammation de l’intestin augmente pendant les menstruations. Cette inflammation peut provoquer un certain nombre de problèmes digestifs, notamment des ballonnements, des gaz, des crampes et des diarrhées. Dans certains cas, l’inflammation peut aussi conduire à des troubles plus graves, tel que le SCI (syndrome du côlon irritable).

  • Le stress :

Lorsque Les femmes sont stressées, leur corps produit davantage de cortisol, une hormone. Cette hormone peut avoir un certain nombre d’effets différents sur leur système digestif, spécialement le ralentissement de la motilité. Cela peut entraîner des crampes, des ballonnements et de la constipation. En outre, le stress peut par ailleurs manifester des brûlures d’estomac et des reflux acides.

La solution : Aliments à manger et à éviter pendant les règles.

Pour réduire les problèmes digestifs pendant les règles, il est important de faire attention à ce que vous mangez dans les jours qui précèdent et en cours de vos menstruations.

En général, vous devez suivre un programme alimentaire pauvre en graisses et riche en fibres. Cela aidera à réduire les ballonnements et la constipation. Les légumineuses, les fruits, les haricots, les légumes et les céréales complètes sont de bons aliments à consommer. Comme vous devez assurer une quantité de 2 L d’eau à votre organisme pour rester hydratée et éviter la constipation.

Il y a également certains aliments que vous devez éviter si vous essayez de réduire les problèmes digestifs liés aux règles. Il s’agit des produits laitiers (qui peuvent provoquer des ballonnements), des aliments gras (qui peuvent favoriser la diarrhée), de la caféine (qui peut aggraver les crampes), de l’alcool (qui peut vous déshydrater) et des aliments sucrés (qui peuvent entraîner une prise de poids).

Quelles sont les activités physiques les plus recommandées pendant les règles ?

Les activités physiques les plus recommandées pendant les menstruations sont celles qui contribuent à réduire le stress et à privilégier la relaxation. De nombreuses femmes trouvent que les exercices doux comme le yoga ou le tai-chi sont utiles pour soulager les crampes menstruelles et autres symptômes. Une marche rapide ou une baignade peuvent par ailleurs participer à améliorer l’humeur et à augmenter le niveau d’énergie.

En général, il est préférable d’éviter les activités intenses pendant cette période, car elles peuvent avoir tendance à augmenter le flux sanguin et à aggraver les symptômes. Cependant, chaque femme est différente, il est donc important d’écouter votre corps et de faire ce qui vous convient le mieux.

Conclusion :     

De nombreuses femmes connaissent des troubles digestifs durant leur période de menstruations. Toutefois, elles peuvent les éviter ou les prévenir grâce à certaines mesures.

Tout d’abord, privilégiez une alimentation riche en fibres et pauvre en graisses dans les jours précédant vos règles et pendant celles-ci. Deuxièmement, restez hydratée en buvant la quantité d’eau journalière conseillée. Ensuite, évitez les produits laitiers, les aliments gras, la caféine, l’alcool et les aliments sucrés, qui peuvent tous exacerber les problèmes digestifs liés aux règles. Finalement, choisissez une activité physique douce qui contribuera à réduire votre niveau de stress et favorisera votre bien-être.

En suivant ces conseils simples, vous pourrez, nous l’espérons, traverser vos prochaines règles avec moins de troubles gastro-intestinaux !

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -