ActualitéOn en parleScience

Pourquoi il faut lire « Carnets de Guerre Covid-19 » du Pr Didier Raoult

Le nouveau livre du Pr Raoult : Carnets de Guerre Covid-19, aux éditions Michel Lafon vient de sortir. Déjà auteur de 11 livres, le Pr Raoult, star Française et internationale de l’infectiologie, que l’on ne présente plus, a consigné le verbatim exact d’un an d’interventions vidéo sur la chaine You Tube de l’IHU Méditerranée Infection et de ses auditions devant la commission d’enquête du Sénat.

Le sous-titre : « le plus grand scandale sanitaire du XXIème siècle annonce la couleur. Le projet de se livre (transcrit par son assistant Yanis Roussel) : rétablir un certain nombre de vérités, démentir des propos qui lui ont été faussement attribués et remettre quelques pendules à l’heure au passage. Le titre, à défaut du style, du « carnet de guerre » a été choisi à dessein. Ce descendant de militaire a débuté sa « campagne militaire » contre le coronavirus avant même que le premier cas ne soit officiellement déclaré en France. L’épidémie partie de Wuhan était déjà dans son radar en décembre 2019.

Covid 19: pas de quoi s’affoler

A l’époque comme maintenant, au regard des publications Chinoises sur les premiers cas, pas de quoi s’affoler. Ce ton rassurant et anti-alarmiste vient d’une vie passée à lutter contre bactéries, virus et épidémies. Ce flegme, tout scientifique, a passablement énervé, et maintenant encore, beaucoup de Cassandres affolées qui nous voyaient déjà tous suffoquant jusqu’à l’agonie à cause du coronavirus. « C’est la peur qui est dangereuse, pas le virus.. (…) dans la panique, on ne prend que de mauvaises décisions » répète le Pr Raoult.

Carnets de Guerre Covid-19 : mises au point pour les pour et les contre Raoult

« Carnets de Guerre » est très honnête dans le fond. De toute manière, difficile de tricher. Les vidéos dont sont issus le texte de ce livre sont toutes consultables sur la chaine You tube de l’IHU. Et tout particulier ou journaliste qui a suivi le virus depuis décembre 2019 et a écouté le Pr Raoult sait ce qui a été dit ou non. Donc pas de manipulation ou de falsification de la parole dans ce livre. « Carnets de Guerre Covid-19 » aurait pu être conçu comme un projet de défense contre d’actuels et futurs démêlés judiciaires. De bonnes âmes voyant en ce chevelu, barbu, portant une bague à tête de mort le prototype du « charlatan », pérorant son faux savoir, veulent en effet le voir traduit devant la justice.
Au passage, ce livre permet d’ailleurs de faire sortir le Pr Raoult des récupérations abusives des « complotistes » et adeptes de « fake news » anti-establishement.

Si le Pr Raoult a été entendu par la commission d’enquête du Sénat c’est en raison de sa crédibilité et de son autorité et non de positions « déviantes » et irresponsables sur la pandémie. De plus, le cursus et les fonctions actuelles du Pr Raoult disent toutes qu’il est un pur produit du « système ». Et ce n’est pas un gros mot.. Rien d’extravagant dans son parcours ne laisse penser qu’il puisse dévier de la rigueur scientifique attendue d’un chercheur de son niveau ni qu’il puisse prendre aucune liberté dans la responsabilité de ses fonctions à la tête de l’IHU Méditerranée Infection.

Pr Raoult devant le Sénat : règlement de comptes

Le verbatim de son intervention devant le Sénat est très éclairant d’ailleurs. Le Pr Raoult tape dès le début sur le Conseil Scientifique chargé d’éclairer les décisions du Gouvernement. Il tape fort et là où ça fait mal. Manque de crédit scientifique des membres, collusion avec l’industrie pharmaceutique de certains membres, mauvaises recommandations ou venues beaucoup trop tard… le plomb tombe sur le Comité. Les Sénateurs l’ont entendu. Lien de cause à effet ou pas, mais depuis, l’influence du Conseil Scientifique a beaucoup diminué dans les sphères du pouvoir.

Carnets de Guerre Covid-19 : les fautes d’un an de gestion de crise

Flash-back donc sur un an de prises de position sur :
– la stratégie de dépistage rapide ratée,
– L’aberration du renvoi des patients chez eux avec comme consigne de prendre du doliprane et d’attendre que ça passe,
– Effarement devant le déni du traitement de première indication fait d’ Hydroxychloroquine et de l’ Azithromycine
– Révolte contenue devant la prescription du Remdesivir en raison de sa toxicité déjà connue, de son prix et de son action mutagène sur le virus…cause des variants actuels !
– Inexistence d’une « seconde vague » qui n’a existé dans cette épidémie ni dans aucune épidémie que l’humanité a connu et documenté… mais en revanche, départ d’une deuxième épidémie
– L’annonce passée inaperçue dès Août de l’apparition de variants du virus
– Scandale des études « bidonnées » passées dans les plus grands journaux scientifiques BMJ et NEJM.

Carnets de Guerre Covid-19 : une pensée scientifique vivante

Les carnets de guerre du Pr Raoult sont indispensables donc pour qui veut prendre du recul sur un an de pandémie mondiale. Ce livre permet aussi de se rendre compte comment la science avance, pas à pas, sans annonce tonitruante, sans prophétie tirée d’une boule de cristal, sans « bonne formule » juste taillée pour la viralité des réseaux sociaux.

Alors bien sûr, ce livre est à la Gloire du Pr Raoult. Mais pourquoi pas après tout. D’une part, non seulement « on n’est jamais aussi bien servi par soi-même », donc autant écrire soi-même un livre sur ses propres paroles et pensées. Son palmarès scientifique extraordinaire aide à lui excuser cette petite faute de vanité. Mais surtout, au final, le Pr Raoult est un très grand scientifique Français. Pouvoir lire en temps réel les progrès d’une pensée scientifique, c’est une toute autre expérience que celle de lire une pensée brillante…mais posthume.

Ce livre est en vente dans toutes les librairies.

CARNETS DE GUERRE – COVID-19
DIDIER RAOULT. 473 pages. 19,95€. Aux Editions Michel Lafon
http://www.michel-lafon.fr/livre/2552-Carnets_de_guerre_-_Covid-19.html

François Lehn. Journaliste.

 

Articles similaires